Améliorer ses ventes en ligne instantanément : mes conseils à suivre sans rechigner

Par Richard

27/07/2021

0 Partages

Aujourd’hui, il est indispensable pour une entreprise en ligne de mettre en place diverses stratégies digitales et techniques marketing pour faire connaître son business et améliorer ses ventes.

Toutefois, et bien que cela tienne du bon sens, il serait faux de dire que la création d’un business en ligne rentable est un long fleuve tranquille.

Pour de nombreuses raisons, se faire connaître sur Internet et tirer bénéfices de la vente de produits peut s’avérer bien plus compliqué que ce que beaucoup d’entrepreneurs imaginent.

Déjà parce que vous n’êtes pas seul : la concurrence est rude dans le monde de l’e-commerce, et tout le monde veut se tailler une part de cet immense gâteau.

Et surtout, parce qu’il ne suffit pas de créer son site Internet ou sa boutique en ligne et d’y ajouter son produit pour que les ventes commencent à pleuvoir.

Il faut avant tout savoir (1) générer du trafic sur son site web, (2) convertir ces visiteurs en acheteurs fidèles et (3) optimiser le tout.

Et c’est la raison de cet article, vous fournir quelques techniques et stratégies approuvées et éprouvées qu’il est possible de mettre en place immédiatement pour booster ses ventes en ligne.

Alors si vous voulez les connaître, lisez bien la suite …

1. Booster son trafic

Il existe principalement deux leviers marketing pour attirer du trafic sur son site Internet ou son magasin en ligne : le levier organique et le levier payant.

Pour obtenir les résultats les plus optimaux, il est préférable de combiner ces deux leviers. 

Avec les leviers organiques les résultats sont plus lents à obtenir mais aussi plus durables.

C’est le cas des contenus qui continuent de produire de la visibilité et du trafic longtemps après leur création.

Il faut donc avoir une vision long-terme quand on les utilise. 

À l’inverse, la publicité payante est un levier puissant qui va produire des résultats très rapidement mais dont l’effet se dissipe dès lors qu’on arrête les investissements.

Les propulseurs organiques

Le trafic acquis par des moyens « non payants » (comprendre : par de la publicité) sera qualifié d’organique.

Le SEO (Search Engine Optimization)

Le référencement naturel (SEO) fait référence à une multitude de techniques permettant à un site Internet ou à une boutique en ligne d’être mieux positionné dans les pages des résultats des moteurs de recherche (SERP).

En soit, le SEO permet d’augmenter à moyen et long terme le nombre de visiteurs de ces derniers.

Pour ce faire, une bonne optimisation technique de la structure du site et du contenu de l’ensemble des pages (page d’accueil, fiche produit, articles de blog) est primordiale.

Tout entrepreneur désireux d’être plus visible sur Internet se doit donc de s’intéresser au référencement naturel et de comprendre un minimum ses mécanismes.

Par ailleurs, au-delà d’obtenir un bon positionnement dans les SERP, le SEO présente aussi de nombreux autres intérêts.

Il permet par exemple de renforcer la crédibilité d’un site, de travailler son image de marque, de faire connaître son activité à de potentiels prospects et surtout d’améliorer ses ventes en attirant davantage de clients.

Malgré cela, beaucoup de vendeurs négligent encore trop l’aspect SEO de leur site ou boutique e-commerce.

Soit par flemmardise, soit pas manque de compétence.

Pourtant, positionner son site WordPress ou sa boutique Shopify sur la première page de Google, c’est loin d’être aussi lourd et compliqué qu’il n’y paraît.

Et cela peut même être plutôt simple lorsqu’on connaît quelques astuces.

Attention toutefois, le SEO prend du temps et il faut le travailler très régulièrement pour obtenir de bons résultats.

Progressivement vous constaterez des changements dans les positions de vos mots-clés et de vos pages.

Il faut être patient mais le retour sur investissement récompensera vos efforts.

Le Netlinking

La campagne de « netlinking » ou « linkbuilding » est un puissant levier marketing organique pour booster ses ventes en ligne.

Concrètement, cette stratégie marketing consiste à obtenir un maximum de liens externes (dans un article sponsorisé par exemple) sur des sites de qualité afin de remonter dans les pages des résultats de recherche Google sur une requête cible.

En pratique, cela signifie que des sites Internet extérieurs (médias, blogs, e-shop…) font un lien vers votre site web. 

Il faut tout de même veiller à ce que ces sites aient de bonnes métriques SEO et une certaine notoriété dans leur milieu pour que l’impact soit notable.

Car l’objectif est de montrer à Google que votre site est fiable et de qualité.

Le netlinking vous aidera à améliorer vos classements dans les résultats de recherche et à acquérir du trafic organique sur le long-terme.

Et qui dit plus de trafic, dit évidement plus de probabilité de faire des ventes !

Toutefois, il peut être frustrant de patienter lorsqu’on veut booster ses ventes immédiatement.

C’est à ce moment-là que les leviers marketing payants interviennent.

Les propulseurs payants

Les leviers « payants » représentent la part du trafic issue de la publicité payante. 

Faire de la publicité avec Google Ads

De plus en plus d’entrepreneurs web décident de booster leur visibilité en ayant recours aux campagnes Google Ads.

Cette technique de SEA (Search Engine Advertising) consiste en l’achat de mots clé sur le moteur de recherche Google afin d’apparaître dans les trois premières positions des résultats de recherche.

Elle est très appréciée pour sa capacité de ciblage, bien plus précise que le référencement naturel.

En effet, avec une campagne Google Ads, l’annonceur est sûr et certain que l’intention de recherche de l’Internaute est la bonne.

Ce qui n’est pas spécialement le cas avec le SEO où une même page peut ressortir sur différentes requêtes.

Pour réussir une campagne Google Ads, il faut avoir en tête un objectif bien défini, variable selon vos besoins.

Mais quelqu’il soit, le plus important est avant tout de connaître vos pages les plus rentables que vous souhaitez mettre en avant.

C’est à dire les pages qui génèrent le plus de revenu par visiteur.

Car si vous ne le faites pas et que vous visez une requête très concurrentielle avec un CPC (coût par clic) assez élevé, vous risquez très fortement de ne pas être rentable et de dilapider bêtement tout votre budget pub.

N’hésitez donc pas à vous faire aider par des professionnels du marketing si vous voulez vous éviter cet ecueil.

Ils sauront vous conseiller pour créer une campagne Google Ads efficace.

Faire de la publicité avec Facebook Ads 

De nombreuses entreprises ont bien compris que leur présence sur les réseaux sociaux était capitale. 

Ils intègrent donc les campagnes publicitaires Facebook dans leur stratégie de marketing digital.

Les Facebook Ads peuvent être utilisées ponctuellement, pour promouvoir un événement, un nouveau produit ou une offre par exemple.

Ou elles peuvent être utilisées de façon régulière, pour gagner en visibilité, asseoir votre crédibilité et entretenir votre notoriété.

Peu importe l’objectif à atteindre, une campagne Facebook Ads bien réalisée est une aide précieuse gagner en visibilité et générer plus de revenu.

Mais encore faut-il savoir s’y prendre correctement.

Comme pour les campagnes Google Ads, la première chose à faire est de définir l’objectif de votre campagne.

Car elles n’ont pas toutes le même objectif.

Facebook les a classés en trois catégories : sensibilisation, considération et conversion.

Ensuite, il faut choisir votre cible.

Pour cela, Facebook propose par défaut un ciblage selon des critères socio-démographiques.

Le problème de ce ciblage est qu’il ouvre une audience très importante.

Mieux vaut affiner votre audience pour ne garder que votre cœur de cible, en ajoutant des critères pour aboutir à un ciblage par intérêts.

Après avoir défini un bon ciblage et un objectif clair, il vous faut réfléchir au contenu de votre publicité.

Votre campagne Facebook doit être visuelle : pensez photo ou vidéo obligatoirement.

Il faut également que votre pub contienne une accroche catchy, un titre qui donne envie de cliquer, une brève description et un call to action percutant.

La campagne Facebook est un bon moyen de booster ses ventes en ligne.

Combinée avec des techniques de marketing organique, il est un atout de taille pour vous aider à exploser vos ventes.

2. Convertir les visiteurs en clients

Booster ses ventes en ligne avec un site accessible, rapide et sécurisé

C’est la base pour améliorer ses ventes en ligne.

Que l’on soit petit ou gros vendeur, n’importe quel site e-commerce se doit d’être performant.

Cela commence dès le choix de l’hébergeur e-commerce, qui doit être adapté aux besoins du site.

Une boutique en ligne doit en effet être à l’abris des pannes pour tourner en permanence.

Il faut donc choisir un hébergeur qui assure la continuité du service, surtout en périodes chaudes comme les soldes.

De même, il faut s’assurer d’afficher une vitesse de chargement toujours plus rapide.

Car très peu de personne achètera un produit dont la fiche met 10 minutes à s’afficher.

Les acheteurs en ligne sont des impatients, et parcourent très rapidement les produits sans s’y attarder.

Ne pas leur proposer des pages qui se chargent rapidement, c’est assurément se donner toutes les chances de faire baisser ses ventes.

Et bien évidemment, il est inutile de préciser que la boutique en ligne doit être totalement sécurisée.

Certificat SSL et cryptage des données sont ainsi des points clés pour améliorer ses ventes.

Pour toutes ces raisons, un site e-commerce devra idéalement faire l’objet d’un hébergement dédié (ou à défaut un hébergement mutualisé très performant).

Cette problématique ne concerne toutefois que les boutiques développées en open source.

Ceux ayant opté pour un logiciel SaaS n’auront en effet pas à se soucier de l’hébergement.

C’est justement ce que propose Shopify, un des logiciels e-commerce préférés des vendeurs sur Internet.

En plus d’offrir une boutique clé en main, Shopify affiche de belles performances techniques.

J’avais d’ailleurs déjà eu l’occasion de vanter ses mérites lors de mon test Shopify.

Comment améliorer ses ventes avec les avis clients

Les vendeurs e-commerce rencontrent des problèmes différents des vendeurs physiques.

Quant aux acheteurs, ils sont souvent plus réticents à acheter en ligne.

Les plus réfractaires sont en effet freinés par l’aspect dématérialisé de la vente.

Le fait de ne pas voir ni avoir le produit en main avant de l’acheter constitue un obstacle parfois insurmontable.

L’e-commerce est donc plus impacté par les problèmes de confiance que les commerces physiques.

Plus que jamais, rassurer le potentiel client est donc essentiel.

Outre la sécurisation des paiements, il faut montrer aux visiteurs que la boutique en ligne est fiable.

Pour cela, les avis des clients constituent un formidable levier d’action pour augmenter ses ventes.

Ces derniers exploitent en effet le principe de la preuve sociale, puissant levier psychologique dont l’efficacité n’est plus à prouver.

Ainsi, plus votre boutique sera recommandée et comptera de clients satisfaits, plus vos nouveaux clients se sentiront rassurés quant à l’idée d’acheter chez vous.

En ce sens, il ne faut donc pas hésiter à solliciter vos clients pour les inciter à laisser un avis à propos de vos produits ou du site e-commerce lui-même.

Relancer les acheteurs par mail après chaque commande est notamment un bon moyen d’y parvenir.

Une fois les avis récoltés, affichez-les directement sur vos fiches produits, votre blog ou vos pages de paiement.

Lutter contre l’abandon de panier

L’abandon de panier un est véritable fléau de l’e-commerce.

Et si les causes sont diverses et variées, il est essentiel de les comprendre pour améliorer ses ventes.

Plus de la moitié des abandons de panier sont, par exemple, dus à des frais annexes (livraison, transaction) trop élevés.

C’est en tout cas ce que conclut l’institut de sondage Baymard.

L’abandon de panier est aussi souvent dû à un problème de livraison.

Il peut s’agir d’une livraison trop longue ou trop chère par exemple.

En outre, un processus de commande trop complexe (création de compte à rallonge) conduit à l’abandon de panier dans 23 % des cas.

Le manque de moyens de paiement est également à l’origine de 6 % des abandons de panier.

Les causes de l’abandon de panier variant selon les sites, il est essentiel d’identifier le problème pour améliorer ses ventes.

Ne pas négliger les réseaux sociaux

Le pouvoir du social selling pour améliorer ses ventes est souvent sous-estimé.

Les réseaux sociaux constituent pourtant une source de vente non négligeable.

De plus en plus de gens se rendent en effet sur les réseaux des entreprises avant d’acheter.

Ils peuvent ainsi glaner des informations à propos d’un produit ou d’une marque.

C’est donc l’occasion rêver d’améliorer ses ventes par un démarchage en direct.

Pour cela, on peut par exemple ajouter un bouton d’appel à l’action menant directement sur le site.

Facebook et Instagram proposent notamment cette fonctionnalité.

L’utilisation d’un chatbot pour la messagerie comme Manychat (pour Facebook Messenger, WhatsApp ou Instagram notamment) aide également à améliorer ses ventes en ligne si celui-ci est correctement configuré.

Le Copywriting pour augmenter ses ventes

Pour finir cet article, parlons un peu de copywriting.

Parce que je ne vais pas vous le cacher plus longtemps, le copywriting c’est vraiment l’arme fatale par excellence pour augmenter ses ventes en ligne.

Alors pour vous aider à vendre plus, j’ai réalisé une courte vidéo sur le sujet.

Vous pouvez la retrouver ci-dessous avec sa retranscription.

Regarder augmenter ses ventes en ligne : technique de vente infaillible sur YouTube

Les logiciels dont je parle dans la vidéo :

Retranscription texte :

Nous allons ici parler d’une technique marketing assez mal connue, peu et souvent mal utilisée par les entrepreneurs, j’ai nommé : le stress marketing !

Parce que lorsque l’on parle de stress marketing, la plupart des gens pense immédiatement à l’aspect timing, à cet aspect de perte soudaine du « bon plan » suggérée par l’offre commerciale.

Comme si pour créer un effet de stress chez un prospect et le pousser à l’acte d’achat un simple timer suffisait.

C’est faux !

Et c’est d’ailleurs en partant de cette fausse croyance que des logiciels comme Thrive Ultimatum ou Deadline Funnels ont vu le jour.

Il suffit de regarder leur argument marketing principal pour s’en apercevoir :

« Découvrez comment en ajoutant la peur de manquer à votre marketing cela boostera votre taux de conversion comme rien d’autres »

Ou :

« Ajoutez l’urgence à vos tunnels marketing et vendez plus en moins de temps »

Ouais, bon, comment dire…

Vu comme ça, c’est vrai que ça donne envie.

Surtout si l’on a la croyance que le timer peut à lui seul augmenter nos ventes.

Malheureusement, les entreprises qui éditent ces logiciels se cachent bien de vous dire la vérité sur le réel fonctionnement de ces timers.

Et la vérité, c’est que pour que ces timers soient réellement efficaces, ceux-ci doivent être absolument accompagnés d’un bon Copywriting.

Mais attention, pas n’importe quel Copywriting.

Un Copywriting dit « d’attraction ».

Parce que oui, le marketing c’est de la séduction pur et dur.

Si vous connaissez les mécanismes de l’attraction, vous comprendrez pourquoi et comment utiliser les timers dans votre marketing.

D’ailleurs, soit dit en passant, mon premier business porte sur la séduction, donc je sais un minimum de quoi je parle.

Alors loin de moi l’idée de vous donner un cours de séduction, je vais simplement vous faire un rapide résumé du fonctionnement de l’attraction pour que vous puissiez vous aussi l’adapter à vos pages ou vidéos de ventes.

Les 3 phases du marketing d’attraction

Donc pour faire simple, l’attraction se décompose en 3 phases formant à elles-seules un ascenseur émotionnel :

  • La phase dite « d’initialisation« .
  • La phase dite de « gain de valeur« .
  • La phase dite de « perte de valeur« .

Les deux dernières phases se répétant par la suite au moins une fois dans la page ou vidéo de vente afin de créer davantage d’attraction.

Alors ne perdons pas un instant et décortiquons une à une ces phases.

La phase d’initialisation

La phase d’initialisation tout d’abord peut être comparée à la première impression.

Comme lors d’une première rencontre, si l’information envoyé à votre prospect ne lui génère aucunes émotions positives et ne répond pas à ce qu’il recherche, vous pouvez être sûr que celui-ci quittera votre page en moyenne au bout d’une dizaine seconde.

Dans le cas contraire, si vous lui envoyez rapidement une information utile et émotionnellement positive grâce par exemple à un design et à un titre accrocheur, alors vous pouvez être sûr qu’il restera sur votre page pour en savoir plus.

La phase gain de valeur

À ce moment-là, le prospect rentre en phase 2, en phase de « gain de valeur » donc.

Vous allez devoir tout faire pour lui montrer que le produit possède une très grande valeur.

Tellement grande qu’il peut répondre parfaitement à ses besoins.

Besoins qui, soit dit en passant, font tous références à 3 grands besoins primaires que sont :

  • Le besoin de reproduction
  • Le besoin de survie
  • Le besoin de bien être

En séduction, on pourrait comparer cette phase à la phase de DHV ou démonstration de haute valeur.

En passant, plus vous arriverez à donner de la valeur à votre produit ou service, plus forte sera la chute et l’attraction générée lorsque viendra la « perte de valeur ».

Donc de ce fait, plus vous réussirez à démontrer à votre prospect que les caractéristiques de votre produit répond en tout point à ce dont il a besoin pour sortir de l’état négatif dans lequel il est actuellement plus vous ferez monter en lui le désir de l’obtenir.

Et c’est seulement à partir du moment où votre prospect aura pris conscience que votre produit est le seul à pouvoir le faire sortir de son état actuel et qu’il le désir par-dessus tout que vous pourrez commencer à injecter des éléments de stress marketing, pas avant.

La phase perte de valeur

Parce que oui, le stress n’est ni plus ni moins que la peur de la perte potentielle d’une information de grande valeur, c’est-à-dire une information pouvant augmenter considérablement notre valeur de reproduction, de survie ou de bien-être.

Ainsi, si votre prospect ne sait pas que votre produit est d’une grande valeur pour lui, même avec le meilleur stress marketing possible, il vous sera quasiment impossible de lui faire adopter un comportement d’achat.

Donc pour résumer, si vous voulez pousser un prospect à acheter votre produit, démontrez-lui qu’il peut l’amener dans un état de survie, de reproduction ou de bien-être bien plus positif qu’il ne l’est actuellement pour ensuite lui faire comprendre que votre produit ou l’offre irrésistible qui lui est associé est sur le point d’être retiré définitivement.

Et cette démarche, comme nous l’avons vu en début de vidéo, peut-être reproduite plus d’une fois dans une page ou vidéo de vente pour créer un véritable ascenseur émotionnel dans le cerveau de votre prospect et donc davantage d’attraction.

Composition d’une page de vente

C’est pour cela que la plupart des pages ou vidéos de ventes se décomposent de la manière suivante :

  • Headline et design percutants pour la phase « d’initialisation« .
  • Avantages du produit, bénéfices sur vous-même et éléments de preuves sociales liés au stress marketing pour la phase de « gain de valeur ».
  • Offre irrésistible accompagnée de stress marketing comme un timer pour la phase de « perte de valeur« .
  • Caractéristiques du produit avec pour chacune le bénéfice apporté plus d’autres éléments de preuve sociales comme les témoignages pour la phase de « gain de valeur« .
  • Reprise de l’offre irrésistible accompagnée de stress marketing pour la phase de « perte de valeur« .

Maintenant, comprenez bien que ceci n’est que le squelette d’une page ou vidéo de vente.

À vous derrière d’y ajouter le bon Copywriting et les bons éléments de stress marketing.

0 Partages

À propos de l'auteur

Consultant en webmarketing et entrepreneur depuis 2013, j’ai créé l’un des sites leader sur la séduction en France avec 1,2 millions de visiteurs annuels et plus d’un millier d’hommes coachés.
En 2017 je décide de créer le site ApprentiMillionnaire et sa chaîne YouTube associée pour aider les entrepreneurs à développeur un business en ligne rentable.

Richard

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez la communauté

Recevez par email des vidéos et conseils exclusifs pour développer votre business

>