Comment identifier un bon community manager freelance ?

Par Richard

28/12/2020

Il existe plusieurs raisons de faire appel à un community manager.

À l’heure actuelle, il semble impensable pour les entreprises de ne pas avoir une présence en ligne.

Cependant, dans la vie privée comme personnelle, vous vous êtes forcément rendu compte qu’être sur les réseaux sociaux prend du temps.

C’est pourquoi il devient vite très intéressant de déléguer cette tâche à un collaborateur.

Pour ce faire, vous pouvez toujours vous tourner vers un bon community manager freelance.

Être un bon community manager dépend de plusieurs critères.

Cela va au-delà de la simple faculté à créer un compte sur un réseau social et poster quelques photos.

Fédérer, faire vivre une communauté en ligne est possible grâce à la mise en place de véritables stratégies digitales.

Si vous êtes à la recherche d’un bon community manager freelance, ou que vous souhaitez le devenir, voici les compétences qu’il va falloir relever.

La stratégie digitale du bon community manager freelance

Tout comme un influenceur, un community manager doit mettre en place un plan de communication digitale.

Bien que cela semble être avéré, certains community manager se contentent simplement de poster des photos en fonction de leur humeur.

C’est une grosse erreur.

Pour créer un contenu sur les réseaux sociaux, il faut connaître la cible de sa marque ainsi que les objectifs.

Créer et publier des contenus engageants sur les réseaux sociaux

En tant que community manager, êtes-vous là pour faire connaître votre marque ?

Êtes-vous là pour développer une communauté ?

Votre objectif est-il de lancer une campagne virale ?

En répondant à ce type de questions, vous pourrez ainsi vous pencher véritablement sur la gestion des réseaux sociaux.

Aussi, un community manager doit toujours garder en tête le personal branding de la marque sur l’intégralité des réseaux qu’il gère.

Laisser place à la créativité

La concurrence sur les réseaux sociaux est rude.

Il est important d’être en mesure de se distinguer de ses concurrents.

Pour cela, le community manager doit absolument faire preuve de créativité.

Bien-sûr, il est possible de s’inspirer des autres, mais il faut toujours créer des contenus personnalisés et qui attirent l’œil.

Le community manager doit donc quelquefois prendre des risques en cherchant à créer de la nouveauté.

Il est possible que cela prenne du temps, et il faut donc accorder du temps au temps.

L’un des objectifs d’un community manager est d’animer une communauté sur les réseaux sociaux.

La créativité doit donc également aller dans ce sens.

Que faire pour interagir avec les utilisateurs des différentes plateformes ? Créer des événements ? Réaliser des lives sur Instagram ? Faire des jeux concours ?

Une fois les idées trouvées, le community manager doit également être en mesure de les mettre en place.

Pour ce faire, il faut généralement réaliser des visuels ou des montages vidéos.

Cela implique donc de se familiariser avec divers outils de créations visuelles.

Avoir une expression orale et écrite impeccable

Être un bon community manager freelance signifie avoir une orthographe impeccable.

C’est pourquoi je vous conseille de pratiquer cette profession ou de faire appel à un collaborateur dont la langue maternelle est celle dans laquelle il devra rédiger.

Autrement, soyez sûr que votre collaborateur dispose d’un niveau de langue étrangère bilingue.

Les fautes d’orthographe et les erreurs de grammaire ont souvent un impact négatif sur votre image.

Cela peut rapidement décrédibiliser une marque.

C’est pour cela qu’il est généralement conseillé de tenir un calendrier éditorial pour préparer ses publications en avance.

Effectivement, un bon community manager freelance a souvent besoin de faire valider ses contenus par ses clients, notamment au début des collaborations.

C’est pourquoi il lui faut prendre le temps de se relire.

Surfer sur les dernières tendances

Les community managers au courant des dernières tendances sont ceux vers lesquelles les marques doivent se tourner.

Les tendances sur les réseaux sociaux changent constamment, et il n’est pas question d’être obsolète.

Il faut donc constamment veiller sur les activités du web.

Pour trouver ce type d’information, Internet est une mine d’or grâce aux articles rédigés par des rédacteurs SEO.

Aussi, il est toujours intéressant de garder un œil sur les influenceurs du digital.

Même si vous n’êtes pas présent sur tous les réseaux sociaux, veillez toujours à regarder ce qu’il se fait ailleurs.

Les tendances d’un réseau social d’aujourd’hui deviendront probablement les tendances d’un autre réseau social demain.

En faisant cela et avec un peu de chance, vous aurez peut-être même un coup d’avance sur vos concurrents…

Faire preuve de réactivité, d’implication et d’empathie

Un bon community manager freelance n’a pas peur de se connecter à n’importe quel moment de la journée et de la semaine.

Il n’est pas question de laisser des commentaires non répondus sur les différents réseaux.

Le community manager est là pour répondre aux doutes et apporter les informations dont ont besoin les utilisateurs des plateformes sociales.

Les réseaux sociaux connaissent leur part de “trolls” qui aiment apporter leur négativité sous tous les posts qui croisent leur regard.

Le travail d’un community manager consiste également à faire l’impasse sur ce genre de commentaire afin de ne pas créer d’émeute sur les pages des marques qu’il gère.

Le community manager doit être réactif, mais il doit aussi être impliqué dans ses réponses et faire preuve d’empathie.

Pour cela, il est important de personnaliser les réponses faites aux utilisateurs.

Toutes les interventions doivent être faites avec tact, et il ne faut pas répondre de manière irrespectueuse ou violente, même si l’utilisateur en face est difficile.

À savoir que la passion est très contagieuse, et plus encore dans une communauté en ligne.

Si le community manager parvient à transmettre ses idées et ses passions sur les plateformes, il trouvera un enthousiasme considérable au sein de sa communauté.

Les débats deviennent plus animés et impliquent davantage les gens dans la discussion.

Prendre du recule et analyser les actions mises en place

Un bon community manager freelance doit être en mesure de fournir des analyses statistiques à ses clients.

Il doit donc connaître les données à analyser.

Que les chiffres en fin de mois soient encourageants ou décevants, il doit être en mesure de les expliquer.

C’est d’ailleurs pour cela qu’il doit être au courant des tendances.

Certains réseaux sociaux peuvent avoir davantage la côte que d’autres à cause de tels ou tels événements.

Suite à l’analyse de ses performances, le community manager doit être force de proposition pour les actions futures à mettre en place.

Les qualités et compétences d’un bon community manager freelance n’ont à présent plus de secret pour vous.

Si vous souhaitez vous lancer dans cette aventure, faites-le en connaissance de cause.

Vous allez devoir être impliqué dans votre travail, mais vous aurez aussi l’occasion de construire des échanges constructifs avec votre communauté.

Avoir des compétences organisationnelles avancées

L’un des talents les plus fondamentaux qu’un community manager doit déployer pour conserver ses avantages concurrentiels, est la capacité d’organisation avancée.

Les tâches à accomplir sont nombreuses.

Organiser les publications, répondre aux membres de la communauté, s’occuper des rapports et de la gestion des fichiers multimédias est autant de tâches qui incombent aux community managers.

Sans parler de l’établissement d’un budget client, la préparation d’une bonne stratégie éditoriale, en passant par le management de projet, et le service client sur le médias social.

Cette liste est non exhaustive, cependant, être bien organisé est réellement un avantage pour améliorer ses compétences.

En réalité, cela se résume à l’organisation de sa journée et au classement des priorités selon leur urgence.

Cela explique pourquoi il est important pour un community manager d’être rigoureux dans l’exécution de son travail..

Être capable de gérer son temps

L’organisation du travail est loin d’être le point fort de tous les community managers freelance, notamment si vous savez que ce travail exige un temps considérable.

Les gestionnaires de communautés, en particulier ceux qui gèrent plusieurs membres en ligne, sont en effet au centre de cette préoccupation.

Ils doivent être capables de répartir leur temps entre plusieurs tâches. Ils sont tenus de fixer des priorités lorsque le temps est compté.

Pendant la période d’attente, il doit pouvoir participer à une communication digitale, gérer les conflits entre utilisateurs, attirer de nouveaux membres dans la communauté.

Il peut aussi promouvoir la marque d’une entreprise et mener à bien d’autres responsabilités quotidiennes liées aux communautés en ligne.

Pour éviter de perdre du temps et de papillonner sur les médias sociaux, il faut trouver le bon équilibre.

Savoir se servir des outils liés à la gestion de la communauté

En ce qui concerne les outils utilisés pour gérer les communautés d’une entreprise, la capacité de les parcourir et de les utiliser permet d’améliorer la collecte de données et de la rendre plus pertinente.

Cette compétence est cruciale et doit être développée par un gestionnaire de communauté.

Pour être efficace, le manager de communauté doit être capable de reconnaître les signaux faibles et les idées des clients.

Il lui sera possible alors de déterminer et de comprendre les besoins de la communauté et ses évolutions.

En outre, il doit mettre en œuvre une stratégie de web marketing d’impact.

Avoir de l’expérience en logistique offre un moyen de se montrer persuasif, et permet d’écouter l’opinion des clients.

Comprendre parfaitement le média social est l’une des caractéristiques les plus importantes pour être un community manager freelance compétent.

Tout connaitre n’est pas l’importance, mais il doit néanmoins maîtriser les plus importantes et les plus utilisées afin de servir les intérêts de la communauté.

Même sans bien comprendre les autres plateformes de web marketing, il est fondamental de les suivre avec attention et de savoir au moins comment elles fonctionnent.

Renforcer la capacité d’adaptation

Les community managers doivent avoir de l’expérience dans les secteurs où se trouvent les communautés en ligne, cependant tout ne sera pas forcément au cœur de leurs compétences.

Pour un management à la pointe de l’efficacité, le manager ou l’administrateur doit avoir une grande capacité d’adaptation afin de pouvoir gérer au mieux les situations possibles qui se présentent.

Comme de nombreuses études sont faites en étroite collaboration avec un grand nombre de personnes, beaucoup de choses peuvent changer d’un jour à l’autre ou même se dégrader.

Pour recueillir des informations ou communiquer, beaucoup d’internautes utilisent les médias sociaux et les technologies mobiles

Les community managers freelance d’aujourd’hui doivent donc bien s’adapter et maîtriser l’utilisation de ces deux outils.

Être dévoué et fidèle à la marque

Si un community manager s’intéresse de près à une marque, il fera tout son possible pour recueillir des données utiles et exploitables.

Mais avant tout, cette personne représente et incarne le visage de la marque pour mener à bien une bonne stratégie de communication digitale.

Cela permet aux membres de la communauté de sentir une certaine écoute et les encourage à faire des suggestions, des retours d’information et des commentaires.

À partir de là, la loyauté prend toute son importance. En tant que community manager, vous rencontrerez rapidement beaucoup d’hostilité de la part de vos interlocuteurs.

Pour pouvoir déjouer les pièges et guider les membres de votre communauté dans la bonne direction, il suffit de se concentrer sur ce qui compte le plus pour vous – votre marque – en croyant sincèrement en elle grâce à votre loyauté.

Forte curiosité

Si la curiosité est le maître du jeu, un esprit curieux est exactement ce dont vous aurez besoin pour rester en tête.

Dans un monde où les technologies et les plateformes ne cessent de se développer, les gens sont de plus en plus attentifs aux tendances, qui se succèdent très vite.

Dans ce cas, il est indispensable de faire preuve de curiosité.

Pour réussir à s’adapter, la meilleure façon est d’être suffisamment curieux du monde dans lequel vous vous trouvez afin de chercher délibérément de nouvelles informations.

Vous devez également acquérir les compétences qu’un gestionnaire de communauté doit posséder pour rester à la tête de la communauté.

En conclusion, un community manager compétent doit avoir un fort désir de réussir.

À propos de l'auteur

Consultant en webmarketing et entrepreneur depuis 2013, j’ai créé l’un des sites leader sur la séduction en France avec 1,2 millions de visiteurs annuels et plus d’un millier d’hommes coachés.
En 2017 je décide de créer le site ApprentiMillionnaire et sa chaîne YouTube associée pour aider les entrepreneurs à développeur un business en ligne rentable.

Richard

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez la communauté

Recevez par email des vidéos et conseils exclusifs pour développer votre business

>