Comment établir un budget communication ?

Par Richard

15/07/2021

0 Partages

Établir un budget communication n’est pas toujours simple.

C’est d’autant plus difficile pour les startups, ou les petites entreprises en cours de lancement.

La tradition veut en effet que l’on établisse son budget communication en fonction du chiffre d’affaires.

Ou en tout cas, du chiffre d’affaires que l’on prévoit de faire sur l’année.

Mais comment avoir cette information à l’avance quand on se lance à peine dans le business ?

C’est pour cette raison, entre autres, que d’autres méthodes de prévision ont fait leur apparition.

Je vous donne donc quelques pistes pour établir efficacement votre budget communication.

Budget communication : de quoi parle-t-on ?

Avant toute chose, il est important de savoir exactement ce qu’englobe un budget communication.

Le terme communication est en effet très vaste, et signifie tout et rien à la fois.

Concrètement, il s’agit de toutes les dépenses liées à la communication autour d’un produit ou d’une marque.

Et le budget communication commence dès la mise en place de la stratégie à adopter.

Il va notamment chiffrer les actions destinées à lancer la communication.

Il peut s’agir du coût d’un prestataire engagé pour développer un site web par exemple.

On peut aussi parler des frais liés à l’emploi d’une agence seo.

D’une manière générale, il faut donc prendre en compte toute action destinée à préparer le terrain.

Le budget communication englobe également les frais de production.

Entendez par-là les frais engagés pour la réalisation de flyers (graphiste, impression, etc.) par exemple.

Viennent ensuite les opérations de communication proprement dites.

Ici, il va principalement s’agir de la location d’espaces publicitaires sur les différents médias.

Il est également question des campagnes Google Ads, qui font partie de la stratégie sea.

Il faut aussi prendre en compte les opérations hors médias.

Citons par exemple la participation à des événements comme des salons, mais aussi le coût des relations presse et les opérations de street marketing.

Depuis quelques années, le budget communication comprend également tout un volet réseaux sociaux.

Ces derniers font en effet désormais l’objet d’une communication à part entière.

Il faudra donc prendre en compte le coût inhérent au community management, mais aussi aux campagnes de publicité payantes.

Bref, le budget communication doit être précisément établi en fonction de tous ces éléments.

Pour y parvenir, il est impératif de bien connaître le marché ciblé.

Bien connaître le marché et la cible

Le budget communication diffère en fonction du marché que l’on vise.

Un marché de niche ne nécessitera probablement pas autant de moyens qu’un marché très concurrentiel.

Il faut également connaître la taille du marché ciblé.

Si on vise un marché local, les actions de communication à mener le seront tout autant.

En revanche, un marché international demandera une communication de grande envergure.

Quoi qu’il en soit, le budget communication ne sera pas le même.

On peut aussi s’appuyer sur les actions menées par la concurrence pour savoir où se placer.

En outre, définir un budget communication exige une parfaite connaissance de la cible.

Pour cela, il faudra décortiquer les habitudes de consommations des clients potentiels, notamment en terme de publicité.

La cible préfère-t-elle les publicités télé, radio, internet ?

Tout ceci influera considérablement sur le budget à prévoir pour la communication.

Répartir le budget communication sur l’année

Le budget communication est défini en début d’année, et prévu sur toute l’année.

Il y a donc une réelle nécessité de se projeter à long terme.

Et là encore, le budget variera en fonction du secteur d’activité.

Certains secteurs connaissent en effet un pic d’activité à certaines périodes de l’année.

C’est notamment le cas de l’e-commerce, un secteur fortement saisonnier.

D’autres domaines d’activité sont également corrélés à l’événementiel.

Il sera alors nécessaire de communiquer davantage à l’approche d’événements spéciaux.

À l’inverse, les périodes les plus creuses pourront faire l’objet d’un budget communication moins lourd.

Ce dernier devra donc quoi qu’il arrive être réparti intelligemment sur toute l’année.

Budget communication : zoom sur le produit

C’est un élément important à prendre en compte au moment d’établir un budget communication.

En fonction du degré de maturité du produit à promouvoir, le budget alloué sera en effet plus ou moins élevé.

Un produit en cours de lancement nécessitera souvent plus d’opérations de communication.

En revanche, un produit déjà bien installé sur le marché pourra rester en sommeil un certain temps.

Il suffira simplement de quelques opérations ponctuelles, comme des promotions, pour relancer la machine.

Par ailleurs, les caractéristiques du produit peuvent permettre de se passer de communication.

Un produit totalement exclusif sur le marché communiquera généralement tout seul, sans trop d’aide.

Bien connaître son produit est donc essentiel pour bien définir son budget communication.

Le positionnement de la marque

Le positionnement entre aussi en ligne de compte pour définir un budget communication.

Un positionnement luxe coûtera bien plus cher en terme d’actions de communication qu’un positionnement cadeau par exemple.

L’image de marque est donc importante pour établir un budget cohérent.

Il faut en effet savoir que cette dernière peut permettre de mettre un produit en lumière sans trop d’efforts.

C’est notamment le cas des marques très connues, qui n’ont besoin que de très peu de communication pour vendre.

Bien évidemment, cette notoriété intrinsèque ne peut intervenir immédiatement.

Il faudra souvent déployer de nombreuses actions de communication avant d’y parvenir.

Et pour savoir si elles fonctionnent, il faut en mesurer les retombées.

Mesurer le ROI de chaque opération de communication

Une fois la communication lancée, il est impératif de savoir si celles-ci ont bien fonctionné.

On mesurera pour cela le ROI (retour sur investissement) de chacune.

Il faut toutefois savoir que mesurer le ROI d’actions physiques reste très compliqué.

Difficile en effet de savoir combien de clients ont acheté un produit après une opération de street marketing.

En marketing digital en revanche, tout est beaucoup plus simple.

Plusieurs indicateurs clés de performance peuvent être utilisés à cette fin.

Sur Internet, le taux de clic et le taux de conversion sont considérés comme assez fiables.

L’analyse du trafic est également un bon indicateur.

Bref, établir un budget communication demande du temps, du travail et du bon sens.

0 Partages

À propos de l'auteur

Ingénieur de formation et web entrepreneur depuis 2013, j'accompagne les entrepreneurs ambitieux à développer un business rentable.

Richard

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez la communauté

Recevez par email des vidéos et conseils exclusifs pour développer votre business

>