Campagne emailing performante : conseils et solutions

Par Richard

01/07/2021

0 Partages

La campagne emailing est un outil marketing essentiel pour les entreprises qui disposent d’un site web.

Elle permet en effet de couvrir toutes les étapes du tunnel de conversion.

À savoir attirer, susciter l’intérêt, vendre et fidéliser.

Et pour tous ceux qui disent que l’emailing marketing est mort, sachez qu’environ 22 millions de français se connectent à au moins une boîte mail par jour (Source : sondage Médiamétrie 2019).

La campagne emailing marketing est donc très loin d’être morte et enterrée.

Mais pour qu’elle soit efficace, il faut savoir la mener à bien le plus efficacement possible.

Voici donc tous les éléments essentiels d’une campagne emailing réussie.

Définir les objectifs de la campagne emailing

Il ne vous viendrait pas à l’idée de vous lancer dans un projet sans savoir ce que vous voulez en tirer.

Il est donc logique de définir les objectifs d’une campagne emailing avant de la mettre en place.

C’est en effet ce qui va vous aider à savoir comment la mettre en œuvre.

Votre but est-il de vendre un produit ?

Souhaitez-vous entretenir un contact régulier par le biais d’une newsletter ?

Votre campagne emailing est-elle à visée uniquement transactionnelle ?

Bref, les objectifs sont nombreux et propres à chacun.

Pour vous aider à y voir plus clair, utilisez la matrice SMART.

  • Spécifiques : les actions menées doivent être propres à vos objectifs.
  • Mesurables : les résultats de vos actions doivent pouvoir être quantifiés précisément.
  • Atteignables : vous devez être capable de savoir comment atteindre vos objectifs.
  • Réalistes : vos objectifs doivent être pertinents et cohérents par rapport à vos besoins et vos moyens.
  • Temporellement définis : vous devez pouvoir fixer une date de début et une date de fin à vos actions.

Cette matrice va vous permettre de mieux définir les contours de votre campagne emailing.

L’importance d’une bonne base de données

Pas de campagne emailing sans une bonne base de données clients.

Il est bien évident que vous devez savoir à qui vous allez envoyer vos emails, ce qui suppose de se constituer en amont une liste email solide.

Il faut donc savoir où et comment récupérer les adresses mails des prospects.

D’autant plus que le nouveau RGPD en vigueur depuis 2018 a un peu corsé les choses.

Avant, aucun accord express n’était requis pour envoyer de la prospection commerciale par mail.

Il suffisait donc d’acheter des adresses mails pour les utiliser librement.

Malheureusement, l’utilisateur doit désormais donner son consentement express dans le cadre du démarchage par mail.

Il n’est donc plus question de campagne emailing sauvage.

Chaque adresse mail obtenue doit faire l’objet d’un accord libre et éclairé de son titulaire.

Pour gonfler votre liste email dans les règles, vous pouvez notamment créer des pages de capture.

Les popup sont également un bon moyen de collecter des adresses mail tout en respectant l’opt-in.

Si vous avez un site WordPress, sachez d’ailleurs que les plugins de Thrive Themes sont parfaits pour ça.

Vous pouvez notamment vous procurer Thrive Leads pour les popup et Thrive Architect pour les pages de capture en cliquant ici et ici .

Segmenter les prospects

Une fois que vous aurez une liste d’adresses mail suffisamment consistante, il va falloir l’organiser.

Et vous ne pourrez pas lancer de campagne emailing efficace sans segmenter vos prospects.

Avant toute chose, il peut être judicieux de procéder à un lead scoring.

Cette pratique consiste à prendre la température de vos différents prospects, afin de savoir s’ils sont prêts à l’achat ou pas.

Dans votre liste, vous en aurez forcément des plus « mûrs » que d’autres, et l’idée va être de se concentrer sur les prospects les plus mûrs, en laissant mûrir ceux qui ne le sont pas.

Une fois que vous aurez isolé les prospects qui sont prêts à la conversion, vous devrez les segmenter.

Le but de la segmentation est de créer des listes d’emails en fonction de critères définis par vous-même.

En effet, tous les prospects ne souhaitent pas recevoir le même type d’email.

Par exemple, parmi eux, certains se sont inscrits à la newsletter, mais n’ont pas donné leur accord pour recevoir les offres promotionnelles de vos partenaires.

D’autres encore sont d’accord pour la prospection commerciale que vous réalisez, mais ne sont pas intéressés par votre newsletter.

Bref, de nombreux cas de figure sont possibles.

De même, vous n’allez pas forcément envoyer le même mail à un prospect de 50 ans et à un prospect de 20 ans.

La localisation et les comportements d’achat des prospects sont également des critères importants à prendre en compte.

C’est pourquoi il est essentiel de procéder à une segmentation précise, surtout si vous avez beaucoup d’emails.

Dans le cas d’une petite liste email, cette segmentation pourra se faire manuellement.

Mais je vous encourage tout de même à choisir une plateforme emailing pour être plus efficace.

C’est d’ailleurs ce que le logiciel Active Campaign vous permet de faire.

Grâce à lui, vous pourrez en effet opérer une segmentation très précise en quelques clics.

L’A/B test au cœur de la campagne emailing

En marketing digital, tester est indispensable, et c’est particulièrement vrai en terme de campagne emailing.

Le but est non seulement de maximiser le taux d’ouverture de vos campagnes, mais aussi d’augmenter votre taux de conversion.

Bien entendu, il n’y a pas forcément de solution miracle ou universelle.

Le mieux pour trouver ce qui fonctionne, c’est encore de tester.

Vous l’aurez compris, l’A/B test est au cœur de la réussite d’une campagne emailing.

Il ne faut donc pas hésiter à tester plusieurs campagnes différentes.

L’idée est de modifier à chaque fois un ou plusieurs éléments de l’email que vous aller envoyez.

Ainsi, en créant de nombreuses variantes et en les comparant, vous trouverez facilement comment optimiser votre taux de conversion en travaillant sur les arguments qui font mouches.

Le hic, c’est qu’il peut être assez difficile de faire tout ça pour chaque destinataire.

Il est donc indispensable de se procurer un logiciel d’auto-répondeur pour faire le travail à votre place.

En ce qui me concerne, j’utilise Active Campaign, car c’est le plus performant en matière de marketing automation.

Il comprend notamment une fonction A/B test très pointue, pour vous permettre de tester vos campagnes emailing.

Comment automatiser une campagne emailing ?

Qu’on se le dise : il est strictement IMPOSSIBLE de mener une campagne emailing manuellement, sauf si vous avez trois prospects à contacter.

Il est donc essentiel d’automatiser l’envoi de mail sur une large audience.

Cela se fait notamment par la création de mails pré-définis que vous allez pouvoir envoyer en masse.

Encore une fois, Active Campaign vous permet de créer un email en quelques clics grâce aux templates fournis.

Le glisser-déposer vous permet aussi de gagner du temps en construisant vos emails simplement et sans effort.

Étant donné que vous pouvez aussi définir préalablement vos listes de prospects avec Active Campaign, il vous suffira de sélectionner la bonne.

D’ailleurs, vous pouvez même mettre en place des scénarii d’emails automatiques.

Cela pourrait vous être d’une grande utilité dans le cas d’email de bienvenue ou d’anniversaire par exemple.

En somme, ActiveCampaign est la meilleure solution emailing et de marketing automation que vous pourrez dénicher sur la marché avec preuves à l’appui.

Quelques points qu’il faut absolument considérer 

Dans un premier temps, votre campagne emailing doit être responsive et adaptée à toutes les plateformes.

Cela vous permettra notamment de toucher plus de cibles dans la mesure où plus de 60 % des internautes sont des mobinautes.

Ensuite, il faudra travailler l’apparence et le contenu de vos mails afin que ces derniers ne finissent pas dans les spams.

Les principaux éléments à prendre en compte à cet effet sont :

  • L’objet de votre mail
  • Le preheader

L’objet du mail

L’objet est sans doute l’un des critères les plus importants d’une campagne emailing performante et réussie si vous souhaitez rediriger vos prospects vers une bonne page de vente.

Pour cause, c’est lui qui va donner envie ou non à vos destinataires d’ouvrir votre courrier.

Par conséquent, si votre objet est bâclé ou peu attrayant, attendez-vous à avoir des retombées quelque peu négatives.

Ainsi, afin de ne pas en arriver là, je vous conseille de prendre les points suivants en compte au moment de la rédaction de votre objet :

  1. Essayez de rédiger un objet à la fois originale et en accord avec vos valeurs et votre identité (ou celle de votre entreprise) ;
  2. Pensez à ne pas dépasser les 50 caractères afin que celui-ci ne prenne pas trop de place, il faudra donc être concis et aller droit au but ;
  3. De préférence, il faudra aussi mettre en avant ses meilleures offres pour favoriser un meilleur taux d’ouverture.

Le preheader

Le but du preheader est de donner un avant-goût de votre campagne emailing à vos cibles.

En d’autres termes, il s’agit d’un bref résumé du contenu de votre courrier.

Parfois, le preheader est généré par défaut au moment de la rédaction de l’email.

Cependant, il est préférable de l’optimiser et de le personnaliser pour qu’il ait plus d’impact.

Enfin, il faudra aussi que votre preheader ne dépasse pas les 35 caractères afin de s’afficher dans son intégralité.

Bien entendu, vous n’êtes pas obligés de faire tout cela à la main.

Certains logiciels sont là pour vous épauler.

Les meilleurs logiciels dans le cadre d’une campagne emailing performante

Ce ne sont pas les solutions qui manquent pour automatiser ses campagnes emailing.

Ceci dit, tous les logiciels ne se valent pas en terme de performances, de qualité, mais aussi de prix.

Je vous en recommande deux, qui sont également les plus plébiscités par les entrepreneurs.

Active Campaign

bannière active campaing

Ce logiciel webmarketing est mon coup de cœur incontesté.

Je l’utilise au quotidien pour mes campagnes emailing, et je peux vous dire que c’est la performance à l’état pur.

Active Campaign est tout simplement une bombe de marketing automation.

Il comprend notamment tout un volet CRM, permettant de couvrir l’intégralité du tunnel de conversion.

Vous pourrez segmenter vos prospects par listes, et faire du lead scoring facilement.

Vous pourrez aussi créer des séquences d’emails en un clic grâce aux templates pré-installés.

Le côté marketing automation permet également de mettre au point des séries d’emails scénarisés.

Au niveau des tarifs, vous pourrez choisir la formule adaptée en fonction de vos besoins.

Vous trouverez des offres comprises entre 15 et 61 euros par mois pour 1000, 5000 ou 10 000 emails.

Et si vous passez par CE LIEN pour vous procurer Active Campaign, je vous offre un pack de bonus exclusifs d’une valeur de 1029€ (dont une formation sur l’emailing marketing).

GetResponse

GetResponse est un logiciel très légèrement en-dessous d’Active Campaign, mais il se défend quand-même très bien.

Il propose grosso modo les même fonctionnalités, CRM compris.

Mais son gros plus, c’est la fonctionnalité de créations de landing pages, qu’on ne trouve presque nulle part ailleurs.

Cette fonctionnalité vous permet de vous constituer une liste email et de lancer une campagne emailing avec un seul et même logiciel.

Vous aurez aussi la possibilité de créer des webinaires directement avec GetResponse.

Le logiciel propose également de nombreux templates pour créer des emails rapidement.

Il vous offre en outre une belle sélection d’images à intégrer dans vos mails.

Le seul bémol notable est le système d’auto-répondeur intégré, qui est moins performant que celui de son concurrent.

Mais les prestations proposées restent d’un haut niveau pour un outil de campagne emailing.

Le type de facturation est également différent de celui d’Active Campaign.

On est en effet facturé au nombre de contacts, entre 1000 et 10 000 par mois.

Les prix, eux, vont de 12 à 50 euros par mois.

Cliquez ici pour tester gratuitement GetResponse et recevoir votre pack de bonus.

Mesurer les retombées des campagnes emailing

Une campagne emailing peut être la plus efficace du monde, elle ne sert à rien si on ne l’analyse pas.

Déjà, parce qu’il faut bien en mesurer les retombées pour savoir si elle est efficace.

Ensuite, parce qu’analyser les résultats permet d’identifier les points forts et les points faibles de la campagne emailing.

En cartographiant vos points chauds, vous saurez exactement ce qui a bien fonctionné.

Et à l’inverse, vous saurez ce qui n’a pas du tout plu à vos destinataires.

Taux d’ouverture, taux de clic, taux de transformation sont autant d’indicateurs clés indispensables à mesurer.

L’analyse de ces différents KPI vous permettra en effet de savoir quoi garder et quoi modifier pour les prochaines campagnes.

Active Campaign comprend tout une partie statistiques et analyse de ces KPI.

C’est donc un logiciel tout en un, dont vous ne pourrez vite plus vous passer pour vos campagnes emailing.

0 Partages

À propos de l'auteur

Consultant en webmarketing et entrepreneur depuis 2013, j’ai créé l’un des sites leader sur la séduction en France avec 1,2 millions de visiteurs annuels et plus d’un millier d’hommes coachés.
En 2017 je décide de créer le site ApprentiMillionnaire et sa chaîne YouTube associée pour aider les entrepreneurs à développeur un business en ligne rentable.

Richard

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez la communauté

Recevez par email des vidéos et conseils exclusifs pour développer votre business

>