4 astuces simples pour collecter des adresses email

Constituer un fichier client passe obligatoirement par le fait de collecter des adresses email.

Et les règles qui régissent cette pratique ont bien changé depuis quelques temps.

Le nouveau RGPD promulgué en 2018 a en effet mis fin à certaines techniques douteuses.

Fini l’achat de fichiers clients et le démarchage agressif sans consentement.

Désormais, emailing et RGPD doivent coexister dans le plus strict respect du consentement de l’utilisateur.

Voici donc quatre astuces pour collecter des adresses email tout en restant dans la légalité.

La newsletter, le meilleur moyen de collecter des adresses email

L’inscription à la newsletter est un incontournable pour collecter des adresses email.

Une newsletter est une sorte de webzine mensuel ou hebdomadaire, auquel s’abonnent les visiteurs d’un site.

Elle leur permet, entre autres, de s’informer au sujet des dernières actualités du site web en question.

Or, pour rester informé, le visiteur doit communiquer son adresse mail.

Une newsletter est en effet toujours envoyée par email, d’où la nécessité de collecter des adresses email en amont.

C’est donc un bon moyen de créer une mailing list en partant de rien.

Attention toutefois à bien respecter la législation en vigueur pour rester dans les clous.

Comme évoqué en introduction, le consentement du visiteur est obligatoire pour lui envoyer une newsletter.

Une fois son accord et son mail obtenus, chaque mail envoyé devra contenir un lien de désabonnement.

Le destinataire devra également être informé de la possibilité de se désabonner à tout moment.

Le fichier client contenant les adresses email devra donc être tenu à jour régulièrement, afin de prendre en compte les désabonnements éventuels.

Un cadeau contre une adresse email

Plus les années passent, et plus les internautes deviennent méfiants vis-à-vis du web.

Les données personnelles sont un sujet plus que jamais sensible, en particulier sur Internet.

Si bien que beaucoup de visiteurs sont encore très réticents à l’idée de communiquer leur email.

Pour collecter des adresses email, il faut donc trouver de quoi les motiver.

Et pour cela, rien de mieux qu’un petit cadeau à leur attention.

Offrir un contenu gratuit aux visiteurs permet en effet de créer une émotion positive chez eux.

Ces derniers seront donc plus enclins à communiquer une donnée sensible à un inconnu.

On peut par exemple leur offrir un livre blanc à recevoir directement par mail.

Mais là encore, il faudra veiller à respecter les principes du RGPD, dont le consentement.

Et ce n’est pas parce qu’un internaute donne son accord pour recevoir un livre blanc qu’il sera d’accord pour recevoir d’autres types d’email par la suite.

Ainsi, on s’assurera de recueillir son consentement libre et éclairé, en lui précisant bien ce à quoi il s’engage.

Dans le cas d’un livre blanc, mieux vaut donc créer un formulaire avec une case à cocher pour chaque consentement.

L’internaute pourra alors cocher les cases qu’il souhaite : livre blanc et newsletter, ou seulement livre blanc.

Collecter des adresses email par co-registration

Depuis 2018 et l’entrée en vigueur du nouveau RGPD, l’achat de fichiers client est interdit.

Pour la simple et bonne raison que le consentement libre et éclairé de l’utilisateur est obligatoire.

Mais cela ne veut pas dire qu’il est impossible de s’échanger quelques adresses entre pros.

La co-registration est en effet un moyen de mettre les ressources en commun pour collecter des adresses email.

Elle consiste à s’associer à un partenaire pour l’inscription à une newsletter ou autre email de prospection.

Concrètement, un site A qui propose à ses visiteurs de s’abonner à sa newsletter leur propose aussi de s’abonner à celle d’un site B.

La co-registration permet à tout le monde de gagner du temps, tout en respectant le consentement de l’utilisateur.

Ce dernier n’a par exemple pas besoin de ressaisir ses informations de contact pour chaque site web.

Il lui suffira en effet de cocher les cases correspondant à l’abonnement qu’il souhaite souscrire.

Pour collecter des adresses email par ce biais, il faudra toutefois s’assurer de choisir le bon partenaire.

On restera notamment dans la même thématique, afin de ne pas semer le trouble chez les visiteurs.

Il faudra également être totalement clair dans le formulaire de souscription.

Comment récupérer des adresses email sur son site ?

Collecter des adresses email sur un site web ne peut pas se faire n’importe comment.

Tout tourne en effet autour du consentement libre et éclairé de l’utilisateur.

Libre, parce qu’il n’est pas question de le forcer à s’abonner à quoi que ce soit s’il ne le désire pas.

Et éclairé, parce qu’il doit savoir exactement ce à quoi il consent avant de s’inscrire.

Pour obtenir des emails, le mieux est donc d’utiliser une landing page ou un formulaire dédiés.

On peut aussi utiliser une lightbox, à afficher directement sur le site web.

Bandeau supérieur ou inférieur, sidebar ou encore fenêtre popup, les choix ne manquent pas.

Il existe d’ailleurs de nombreux plugins spécialisés pour créer et configurer les formulaires de souscription.

Pour créer une mailing list sur WordPress, on peut notamment utiliser ThriveLeads.

Ce plugin propose notamment de nombreuses options de personnalisation.

Il est par exemple possible d’utiliser les templates déjà fournis, ou de créer son propre formulaire en PHP.

On peut également automatiser l’affichage du formulaire en fonction du comportement de navigation.

Ajoutons à cela une fonctionnalité A / B testing, afin de déterminer quelle solution convertit le plus.

ThriveLeads est donc sans conteste l’un des meilleurs plugins pour collecter des adresses email sur WordPress.


Passez par ce lien pour vous le procurer, et je vous offre un pack de bonus d’une valeur de 435 euros.

Envoyez-moi un email à richard@marketinghaters.com pour en savoir plus, ou pour le réclamer après la période d’essai de 30 jours.

Laisser un commentaire