Comment créer un site Internet professionnel soi-même en 7 étapes

Par Richard

09/05/2017

Il y a quelques années de ça, posséder un site Internet n’était clairement pas à la portée de tous.

Il fallait :

  • soit bosser comme un malade pour le faire soi-même et donc, de facto, posséder beaucoup de connaissances techniques en développement web.
  • soit posséder assez de fond pour demander de l’aide à une agence web.

Mais aujourd’hui, la donne a changé.

De nos jours, créer un site Internet professionnel n’est plus un luxe réservé à une élite ou à de grandes entreprises.

Vous aussi, à votre échelle, vous pouvez construire votre site web professionnel et le gérer efficacement.

Et cela tombe plutôt bien car la création d’un site web est devenu la norme pour développer une communauté fidèle, entrer plus facilement en communication avec elle et développer son entreprise, que celle-ci soit physique ou totalement dématérialisée.

Toutefois, et bien que la création de site Internet soit devenu moins complexe qu’auparavant, il n’en demeure pas moins que certaines informations doivent être connues, comprises et assimilées par son concepteur.

En effet, il ne suffit pas de vouloir pour pouvoir.

Comprenez, il ne suffit pas de vouloir se lancer dans la création de site professionnel pour que du jour au lendemain celui-ci prenne forme.

Et c’est la raison de cet article.

Vous aiguillez dans la construction de votre site Internet professionnel pour que celui-ci prenne forme sans trop de prise de tête technique, sans trop avoir à sortir l’argent de votre porte-monnaie et le tout le plus rapidement possible.

Alors sans plus attendre, voyons ensemble tout ce que vous devez savoir à propos de la création de site web professionnel.

1. Choisir le type de site

La première étape de la conception de site internet, c’est déjà de choisir son type de site.

Car des modèles de sites web, il y en a pléthore.

On distingue généralement trois grandes catégories de sites web :

  1. Le site vitrine.
  2. Le site institutionnel.
  3. Le sites marchands

Le site vitrine

Le site vitrine porte bien son nom.

Il s’agit en effet d’un site destiné à jouer le rôle d’une vitrine.

Comme les vitrines des magasins qui ont pignon sur rue en fait.

La seule différence c’est qu’il n’est pas destiné à la vente en ligne.

C’est donc par définition un site non marchant.

Le site vitrine est idéal pour ceux qui veulent présenter leur activité au grand public et récupérer des contacts.

C’est le cas par exemple des photographes, des designers, des musiciens etc.

Avec ce type de site, l’aspect visuel est très important puisqu’il sera généralement la représentation directe de votre professionnalisme.

Il sera donc primordial de sortir un design pour site web remarquable si vous souhaitez vous démarquer de la concurrence.

Le site institutionnel

Grosso modo, c’est un peu la même chose que le site vitrine.

Car le site institutionnel est également un site non marchand.

C’est simplement la cible qui est un peu différente.

Là où le site vitrine est plutôt destiné au grand public, le site institutionnel aura plutôt une visée B2B.

C’est notamment sur ce genre de site qu’on renseigne les informations plus solennelles.

On peut par exemple y ajouter sa biographie ou l’histoire de l’entreprise.

Les grands groupes utilisent un site institutionnel pour renseigner les offres de stages ou d’emploi.

C’est également une bonne interface pour les partenaires commerciaux.

En bref, le site vitrine sera principalement destiné à donner une image plus fun de l’entreprise.

Alors que le site institutionnel sera plus formel, car destiné à des interlocuteurs différents.

Et bien sûr, vous pouvez parfaitement cumuler les deux en fonction de vos besoins.

Le site marchand

C’est une autre distinction à faire pour la conception de site Internet.

Là encore, votre choix dépendra de votre activité et de vos besoins.

Comme son nom l’indique, le site marchand est un site de e-commerce.

Il est destiné à la vente en ligne.

L’interface sera donc totalement différente des premiers.

Ici, on aura plutôt un catalogue de produits, avec des prix bien en évidence.

Et bien sûr, une possibilité d’acheter lesdits produits proposés à la vente.

Sur un site marchand, vous pouvez choisir un joli design bien sûr.

Mais d’une façon générale, mieux vaut rester sobre et élégant.

Car vous risquez de reléguer vos produits au second plan.

Ce serait dommage non ?

Et comme vous connaissez mon amour pour Amazon, je vais bien sûr vous le citer en exemple.

C’est à ce jour le site marchand le plus rentable du monde, avec près de 178 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2017.

Son fondateur et PDG, Jeff Bezos, est d’ailleurs en tête du classement des plus grosses fortunes du monde.

Et pourtant, vous remarquerez que le design et l’interface sont très simples.

Pas de fioritures, des produits bien mis en avant, un processus d’achat simplifié…

Tous les ingrédients du succès !

2. Définir la finalité du site et rédiger un plan de construction

Pour créer un site internet professionnel, vous devez avoir dès le départ une idée précise du résultat auquel vous désirez aboutir.

La finalité que vous souhaitez pour votre projet web définira votre démarche tout au long du déroulement.

Comme un architecte, vous devez concevoir sur une feuille la maquette de votre projet web afin de ne pas naviguer à vue.

Quand cette étape est bâclée, les conséquences sont toujours visibles dans le résultat final (pages manquantes, contenu peu structuré, pages disposées de manière hasardeuse, etc.).

Qu’il soit en texte ou en schéma, vous êtes libre de le formuler comme vous le souhaitez.

Mais il est important, capital même de coucher sur papier le projet web qui se trouve dans votre tête.

Au début, la probabilité est forte que tout soit en désordre dans votre esprit.

Ce n’est pas grave, mettez-les quand même par écrit.

Pendant que vous relisez ou même pendant que vous commencez à développer, vous y mettrez de l’ordre.

Vous pourrez regrouper certaines rubriques ou insérer certaines sous d’autres plus importantes, tout dépend du type de résultat auquel vous désirez aboutir.

Il est également bénéfique pour votre projet de définir un scénario utilisateur.

Une fois la mise en ligne effectuée, pourquoi un utilisateur viendrait vers vous et pas vers un autre ?

Que fera-t-il une fois qu’il y sera ?

Comment retrouvera-t-il les informations qu’il recherche ?

Comment naviguera-t-il pour y arriver ? Etc.

Les réponses à ces questions vous permettront d’affiner votre projet et le rendre le plus objectif possible.

Une fois cette étape terminée, vous devez définir votre plan de construction.

Créer un site Internet professionnel est semblable au fait de construire une maison contenant plusieurs pièces et plusieurs niveaux.

Vous ne pouvez pas le faire de manière hasardeuse.

Vous devez avoir un synoptique qui permette d’agencer les grandes rubriques, les grands thèmes, le sujet principal de chaque page et l’ensemble des liens internes et externes.

Ce plan définira de manière pratique l’expérience utilisateur de vos visiteurs.

Il est difficile d’organiser une quantité importante d’informations de sorte à les rendre accessibles à l’utilisateur sans qu’il n’ait à cliquer plusieurs fois.

Une page qui ne peut être atteinte en 3 clics maximum est inutile.

Cette étape est donc à réaliser avec le plus grand sérieux.

Voici un exemple de plan de construction qui pourrait vous inspirer :  

  • un moteur de recherche interne avec des axes de recherche.
  • une page d’accueil avec un menu de navigation permettant d’afficher toutes les pages.
  • la présence d’une page « contact » sur toutes les pages afin de permettre à l’utilisateur de prendre directement contact avec vous.
  • un menu de navigation principal, avec un menu secondaire accessible au survol du menu principal.

Aboutir à un plan de construction parfait peut nécessiter plusieurs séances de travail.

Soyez donc patient et ouvert à toutes formes de possibilités.

Envisagez toutes les situations possibles, anticipez les parcours en prenant au moins trois profils visiteurs, chacun arrivant via un canal différent et ayant des besoins différents pour affiner votre plan.

Prenez tout votre temps afin d’aboutir au meilleur résultat possible.

3. Déterminer le design et l’esprit de son site

Même en choisissant des modèles prédéfinis, vous allez devoir apporter votre touche de personnalité.

En effet, pour vous différencier, il faut apporter des modifications et trouver votre propre style.

Pour ne pas vous perdre et réaliser des erreurs de visuel, voici quelques conseils :

  • Pensez légèreté : ne surchargez pas vos pages de contenu. Si vous ajoutez trop d’informations sur une page, le lecteur ne sait plus où donner de la tête. De plus, passer du temps derrière les écrans fatigue. Pensez donc à rendre le temps de visite des utilisateurs agréable.
  • Limitez les couleurs : trouvez votre charte graphique et déterminez vos couleurs. Essayez d’uniformiser vos pages afin qu’elles ne ressemblent pas à une palette de couleurs.
  • Sélectionnez une ou deux polices maximum : faites correspondre les polices sur une même page, ainsi que sur toutes les autres.
  • Soyez professionnel : c’est un gage de qualité et de confiance. Pour cela, soignez votre mise en page ainsi que la qualité de vos photos par exemple.

4. Penser à la sécurité

Sécuriser son site internet est aujourd’hui primordial à bien des égards, et même indispensable dans
le cas d’un site professionnel.

Le site sera ainsi mieux protégé contre les cyberattaques, garantira la confidentialité des données échangées et renforcera la confiance des visiteurs.

Il bénéficiera également d’un meilleur référencement naturel et permettra d’éviter les pénalités google.

Sécuriser son site internet revient à passer du HTTP à son extension HTTPS (protocole HTTPS), qui
assure un transfert de données crypté entre le navigateur et le serveur web.

Pour mettre en place cette connexion sécurisée, il conviendra d’enregistrer un certificat SSL/TLS que l’on obtient auprès d’un organisme de certification.

Il y en a pour toutes les gammes de prix, des certificats SSL gratuits aux certificats les plus onéreux.

Nous conseillons de le choisir en fonction de ses besoins, de son budget mais aussi de son adaptabilité à la société.

5. 3 manières de créer un site Internet professionnel

Créer un site en le codant soi-même

Aujourd’hui, coder un site Internet soi-même est tout à fait possible.

Un tant soit peu que l’envie et la débrouillardise soient là, chacun peut s’essayer à la conception de site Internet.

Il existe d’ailleurs de très nombreuse formations autoditactes pour apprendre à coder.

C’est notamment le cas du site openclassroom.com, qui propose des formations très complètes, gratuites et payantes.

En revanche, si vous voulez développer from scratch, c’est-à-dire tout concevoir de A à Z, vous avez intérêt à vous former sacrément bien !

Car il va vous falloir maîtriser plusieurs langages de programmation différents.

Et surtout, devenir full stack, c’est-à-dire savoir gérer tous les aspects de la conception de site internet : fronthead, backhead, mais aussi UX.

C’est pourquoi, en raison de l »ampleur de la tâche, des agences web ont vu le jour.

Créer un site professionnel en passant par une agence web

Si coder n’est pas votre tasse de thé et que vous avez envie d’obtenir un site web professionnelle plus rapidement, alors les agences web sont là pour vous servir.

Enfin, à condition que vous acceptiez d’allonger la monnaie, et pas qu’un peu !

Parce que oui, passer par une agence coûte la peau du cul.

Il faut généralement débourser plusieurs milliers, voire dizaine de milliers d’euros pour obtenir un site à la hauteur de ses espérances.

Autant vous dire que ce n’était pas à la portée de tout le monde !

Qui plus est, il faut expliquer jusque dans les moindres détails et pendant des heures ce qu’on veut sur le plan graphique, et ceci sans être sûr d’avoir un résultat impeccable.

Et tout ça, c’était sans compter :

  • Les risques de se faire arnaquer.
  • Les semaines d’attente interminable juste pour recevoir des propositions.
  • Et les délais de livraison trop longs.

Bon, heureusement, ça n’arrive pas tous les jours.

Mais si vous êtes une petite entreprise et que vous passez par une agence web réputée, il est tout à fait possible qu’elle privilégie ses gros clients, vous laissant alors dans une attente interminable.

Une solution serait alors de passer par une agence web un peu moins réputée et coûtant donc moins cher.

Mais là, rien ne dit que le résultat final sera à la hauteur de vos attentes.

Ainsi, vous pourriez peut-être faire des économie de temps et d’argent à l’instant présent, mais sur le moyen et long terme vous risquez de vous en mordre les doigts.

Si je vous dis cela, c’est que je parle en connaissance de cause.

Je suis moi-même passé par une petite agence web pour développer mon premier site.

Résultat des courses : une dizaine de milliers d’euros partie en fumée.

Vous vous imaginez, vous, décaisser autant d’argent et attendre des mois pour recevoir un site amateur et avec quasiment aucune évolutivité ?

Parce que oui, j’ai oublié de le mentionner, mais passer par une agence pour créer son site Internet c’est aussi être conscient qu’au moindre pépin technique, c’est direction la facture …

C’est le prix à payer pour avoir un site web sur-mesure.

Heureusement, aujourd’hui et depuis quelques années déjà, un nouveau vent a soufflé sur le web.

Vous avez en effet à votre disposition de multiples outils pour vous faciliter la vie et aboutir à un résultat performant en un temps record.

Vous n’avez plus besoin de payer une fortune à une agence web.

Vous n’avez plus besoin non plus d’en baver pour vomir des lignes de code ou de faire une formation en programmation avant de faire un site Internet.

Aujourd’hui, VOUS AVEZ LES CMS.

Créer un site grâce aux CMS

Comme nous l’avons vu précédemment, faire un site Internet peut s’avérer être un véritable parcours de combattant.

Il faut accepter :

  • d’apprendre les langages de programmation.
  • se taper des heures et des heures de migraine pour parvenir à un résultat satisfaisant.
  • débourser une grosse somme d’argent aux agences web.

Toutefois, si vous êtes une petite ou moyenne entreprise avec peu de moyen technique et financier à votre disposition, les CMS peuvent être l’option la plus avantageuse.

Un CMS est un logiciel qui a été mis en place pour vous faciliter la vie quant à la conception et à la mise à jour de votre site web.

Le sigle CMS signifie en anglais : « Content Management System », à traduire en Français par : « Gestionnaire de contenu » ou encore « Système de gestion de contenu ».

Les CMS sont des plateformes qui permettent de réaliser la mise en forme de vos pages, de vos articles et de tous les types de contenus que vous souhaitez partager.

Vous n’avez plus besoin d’écrire vous-même le code HTML des pages pour les intégrer à votre site web.

Ils sont générés automatiquement par les CMS.

Avec ou sans connaissances en programmation, vous pouvez donc les utiliser très facilement puisqu’ils font la majeure partie du travail à votre place.

Les CMS disposent pour la plupart de l’éditeur de pages WYSIWYG.

Ce sigle signifie en français « Ce que vous voyez est ce que vous obtenez ».

Il est similaire à Word et vous permet de mettre en forme un texte pour le rendre visuellement agréable.

Un CMS vous permet également de gérer les droits d’accès sur votre site.

Tout le monde ne peux effectivement pas avoir le même niveau d’accès aux informations que vous mettez en ligne.

Avec un CMS, vous avez la possibilité de définir les rôles sur votre site web, vous êtes le maître des lieux.

Par exemple, sur un blog, vous pouvez décider de qui peut lire et poster des messages sur votre forum de discussion.

Vous pouvez donner des accès à des modérateurs qui se chargeront de modifier ou de supprimer les messages indésirables sur votre site.

C’est vous qui décidez.

L’installation des CMS est très simple et rapide, elle se fait en quelques clics.

Ils sont pour la plupart gratuits et libres d’accès.

Par exemple, vous n’avez rien à débourser pour utiliser un CMS puissant comme WordPress (le plus utilisé dans le monde actuellement).

Avec WordPress, faire un site Internet professionnel ne nécessite plus de connaissances pointues en programmation ni même un budget conséquent.

Vous pouvez le faire vous-même, depuis votre canapé pour quelques dizaine ou centaines d’euros par mois à peine.

Il vous faudra pour cela vous procurer simplement un thème et des plugins professionnels.

Les thèmes

Après avoir créé votre site web gratuitement sur un CMS comme WordPress, vous allez devoir vous procurer un thème professionnel.

Un thème , c’est ce qui va habiller votre site web.

Qui va lui offrir un design unique et élégant.

C’est donc le volet esthétique et visuel de votre projet.

Ici, deux types de thèmes existent : les gratuits et les payants (appelés également thème premium).

La meilleure solution étant d’opter pour des thèmes premiums (conçus par des entreprises et graphistes web professionnels) disponibles sur des boutiques comme celles que nous verrons par la suite.

Ils vous offrent :

  • Des garanties de sécurité que vous n’avez pas avec les thèmes gratuits.
  • Un design professionnel rendant l’expérience utilisateur plus agréable.
  • Des fonctionnalités Marketing pouvant vous aider à générer plus de CA.

Sans thème premium, pas de site professionnel.

C’est aussi simple que ça.

Si vous avez opté pour WordPress, je vous invite à consulter l’article Tout savoir pour bien choisir son thème WordPress.

Les plugins

Comme les thèmes, ils sont aujourd’hui incontournables dans la création et la gestion d’un site web.

Encore appelées plug-ins, les extensions sont des programmes qui vous permettent d’ajouter en 1 clic des fonctionnalités supplémentaires à votre site web depuis votre CMS pour corriger certaines insuffisances.

Elles sont disponibles sur des boutiques comme MyThemeShop, ThemeForest ou Thrive Themes (pour moi les meilleurs sous WordPress et vous comprendrez vite pourquoi).

Sur ces boutiques, vous avez accès à des plug-ins pros qui offriront une très bonne expérience utilisateur à vos visiteurs (ce qui n’est pas toujours le cas des plug-ins gratuits qui ne vous mettent pas à l’abri des bugs et des piratages de vos donnée).

L’ajout de plugin n’est certes pas nécessaire pour obtenir un site web au rendu professionnel, mais cela l’est dès lors que l’on veut transformer son site web en un véritable business.

Les boutiques d’achat de thèmes et de plugins

Mythemeshop, Thrive Themes et Envato Market sont des boutiques en lignes reconnues pour leurs thèmes et plugins professionnels utiles pour tout type de projet web.

Voici un petit aperçu de ce que vous devez savoir à propos d’elles.

Envato Market
Page d'accueil Envato Market
Page d’accueil Envato Market

Envato Market est un marché en ligne sur lequel vous pouvez trouver de multiples outils pour créer un site Internet professionnel le plus simplement et le plus rapidement possible.

Il contient :

  • Themeforest qui est une boutique de thèmes mise à jour chaque semaine avec les meilleurs thèmes de leurs collections. Les modèles sont adaptés à toutes les formes de sites web, c’est plus de 34 016 thèmes disponibles à partir de 2 dollars.
  • Codecanyon qui est une boutique fournissant tout un tas de plugin WordPress ainsi qu’une multitude de codes (PHP, JavaScript, HTML5, Bootstrap, etc.).

Faites-y un tour pour vous en faire une idée plus nette.

Vous allez sûrement en trouver pour votre compte.

MythemeShop
Page d'accueil MyThemeShop
Page d’accueil MyThemeShop

MyThemeShop, c’est plus de 350.000 utilisateurs satisfaits dans le monde entier, 49 thèmes pour votre blog, 16 thèmes business, 15 e-commerce, 41 thèmes magazine, 16 thèmes gratuits et 14 thèmes populaires.

Il suffit de jeter un coup d’œil aux fichiers codes pour se rendre compte que tout est propre.

Ils offrent toutes les garanties quant à la vitesse, la sécurité et au référencement de votre site.

Et bien sûr, tous les thèmes sont remboursables dans un délai de 30 jours.

4 propositions de thèmes spécifique aux blogs
  • Writer est dans le top des thèmes WordPress pour les blogs sur MyThemeShop. Il est entièrement responsive et très utile pour les écrivains, les pigistes, les auteurs et les journalistes. Il est très fluide et permet au lecteur de se concentrer sur le contenu que vous lui offrez. Son installation se fait en 1clic, ses polices sont lisibles et il convient graphiquement à tout projet d’écriture. Vous avez un support technique disponible 24h/24 et 7jours/7.
feminine professionnel thème mythèmeshop
  • Feminine WordPress est le thème idéal pour votre blog fashion avec un concept entièrement féminin. Vous avez une couleur et une attention particulière pour attirer et retenir la gente féminine autour de votre blog. Il comprend trois options de mise en page de conception unique et trois formes de mises en pages qui vous permettent de personnaliser votre blog à votre goût. Il est entièrement responsive avec une vitesse de chargement optimisé.
social now professionnel thème mythèmeshop
  • SocialNow est un thème recommandé pour les blogs. Il est fortement relié au marketing des réseaux sociaux. Il dispose d’une navigation intuitive permettant à vos utilisateurs de retrouver facilement le contenu que vous postez. Il intègre des outils de partage social pour vous permettre d’accroître votre communauté. Enfin, il est entièrement responsive avec un SEO optimisé.
socially viral professionnel thème mythemeshop
  • Socially Viral est le thème que j’ai longtemps utilisé pour ce site. Si vous voulez un thème ultra allégé en code, c’est le thème qu’il vous faut avoir à tout prix. Il est également responsive avec une vitesse de chargement impressionnante puisque dépourvu de fonctionnalités superflues. Il est codé dans le dernier HTML5 et les dernières techniques CSS3 pour vous donner accès au meilleur du web.
3 thèmes pour créer un site e-commerce
whooshop professionnel ecommerce thème par mythemeshop
  • WooShop est conçu pour les besoins spécifiques des plateformes e-commerce. Ce thème au design assez sobre a été développé par des professionnels pour des professionnels. Il offre une disposition intelligente et réactive avec pas mal de fonctionnalités inhérentes au commerce en ligne. En ce sens, il est parfaitement compatible avec WooCommerce.
justfit professionnel ecommerce thème par mythemeshop
  • JustFit est un thème conçu pour les sites e-commerce commercialisant des produits de sport. Il est très moderne et idéal pour un entraîneur personnel, un magazine en ligne ou même une salle de gym locale. Il vous permet de mettre en ligne des témoignages, des résultats et des séances d’entraînement de sorte à susciter l’intérêt des internautes pour votre activité.
ecommerce professionel thème par mythemeshop
  • E-commerce est également un thème élégant et simple pour votre plateforme e-commerce. Il dispose de nombreux outils et fonctionnalités pour vous aider à vendre vos produits physiques mais également digitaux. Vous retrouverez ainsi une compatibilité avec WooCommerce, l’ajout de variables sur les produits, un slider, parallaxe, un widget slider, un carrousel de « produits en relation » ou bien encore un système de « panier » pour permettre à vos visiteurs de choisir un ensemble de produits et de les commander en un clic. En outre, vous disposez également de plusieurs template pour chaque page et section de page (page d’accueil, page d’article de blog, en-tête).

Pour améliorer l’expérience utilisateur sur votre plateforme et atteindre vos objectifs, MyThemeShop vous propose également des plugins, tous disponibles en version gratuite et premium sur la boutique.

3 plugins gratuits et premiums
content locket mythemeshop
  • Content locker vous permet d’échanger la lecture de vos contenus les plus intéressants contre des partages sur les réseaux sociaux ou des inscriptions à votre liste de diffusion. Le plugin parfait pour augmenter son trafic et sa liste email gratuitement.
wp quiz pro mythemeshop
  • WP Quiz pro est une extension qui vous permet de construire des quizz marketing. En d’autres termes, ce plugin vous permet de générer du trafic, augmenter l’engagement sur votre site Internet et accroitre votre liste email.
wp tab widget pro mythemeshop
  • WP Tab Widget Pro est un widget professionnel très utile pour afficher vos contenus les plus pertinents pour vos visiteurs en sidebar de votre site et ainsi réduire le taux de rebond.
Thrive Themes
Page d'accueil ThriveThemes
Page d’accueil ThriveThemes

Thrive themes est une entreprise qui propose plusieurs thèmes et plugins performants pour créer un site Internet professionnel sous WordPress.

C’est d’ailleurs par leur biais que mes différents sites Internet ont été créé depuis le lancement de mon entreprise en 2013 (date à laquelle a également été créé Thrive Themes).

Plusieurs raisons à cela :

  • Leurs plugins sont bourrés de fonctionnalités dédiés à la conversion ;
  • Leurs plugins forment un écosystème, c’est à dire qu’ils sont construits pour fonctionner parfaitement ensemble (ce qui évite les problèmes de compatibilité) ;
  • Leurs plugins et leurs thèmes sont mis à jour très régulièrement ;
  • Leurs plugins n’ont aucune faille de sécurité ;
  • Leur support est compétent et réactif ;

Pour avoir testé tout un tas de plugins et de thèmes depuis 2013, je peux vous assurer que Thrive Themes propose une qualité de plugins et de thèmes que vous ne trouverez nulle par ailleurs.

Seul Divi et Elementor, ces deux principaux concurrents, rivalisent.

Au passage, si vous souhaitez vous aussi passer par Thrive Themes pour développer votre site, sachez que vous avez la possibilité de vous procurer :

  • Les thèmes et plugins séparément au coût de 97$/an
  • L’ensemble des thèmes et des plugins au coût de 99$/trimestre ou 299$/an.

Actuellement, Thrive Themes regroupe un constructeur de thème nommé Thrive Theme Builder, lequel propose 3 thèmes pré-construits, et 9 plugins WordPress.

Vous retrouverez les tests de certains d’entre eux dans le menu « logiciels » de ce site.

Ceci étant dit, voyons-les d’un peu plus près.

1. Thrive Theme Builder

Le constructeur de thèmes de Thrive Themes vous permet de créer l’ossature de votre site web en quelques minutes.

Pour y parvenir, il vous propose des fonctionnalités toutes faites et une interface extrêmement intuitive.

Grâce à lui, vous n’aurez plus besoin d’assimiler des connaissances techniques et des codes épuisants pour faire un site web digne de ce nom.

Le constructeur de thèmes Thrive Theme Builder permet notamment de créer et de personnaliser :

  • L’en-tête (header).
  • Le pied de page (footer).
  • Les barres latérales (sidebar).
  • La structure de la page et le modèle de publication.
  • Le modèle des pages catégories et des pages de recherches.
  • La page d’erreur (404).

Les sites créés par le biais de Thrive Theme Builder (dont le mien) sont aussi entièrement responsive.

En d’autres termes, l’affichage de ces derniers s’adapte à tous les supports, que ce soient les tablettes ou les téléphones.

Enfin, si vous souhaitez créer un site e-commerce, ce constructeur de pages est aussi compatible avec WooCommerce et permet même de relier le site à d’autres applications comme Google Drive, Mailchimp, Recaptcha ou encore Zapier.

2. Thrive Architect

Anciennement connu sous le nom de Thrive Content Builder, Thrive Architect est un outil de création de pages.

Ainsi, une fois que vous aurez construit les fondations de votre site avec Theme Builder, le constructeur de pages vous permettra de personnaliser tous les éléments de vos pages.

Entre autres choses, vous serez en mesure de modifier des blocs, de changer leur emplacement, de personnaliser leur contenu, d’ajouter des colonnes et des icônes de réseaux sociaux, de créer des formulaires, le tout sans avoir à changer intempestivement de fenêtre.

Grâce à cet outil, vous pourrez aussi visualiser immédiatement toutes les modifications que vous avez apportées sans avoir à rafraîchir vos pages, et ce, sur tous types d’écrans.

Si vous êtes à court d’inspiration ou que vous ne souhaitez pas créer toutes vos pages depuis le début, Thrive Architect vous offre plus de 200 templates qui inclus aussi des landing page.

Thrive Architect s’avère donc idéal pour faire un site de vente attractif et doté d’un haut potentiel de conversion.

Et cerise sur le gâteau, tout est fait pour que votre site ne soit pas ralenti par cette ribambelle de fonctionnalités !

3. Thrive Quiz Builder

Créer des pages attractives, c’est une chose.

Faire en sorte que vos visiteurs s’intéressent aux contenus que vous proposez en est une autre.

Pour y arriver, vous allez devoir favoriser les interactions avec eux.

Et pour cela, quoi de mieux qu’un petit questionnaire ?

Grâce à Thrive Quiz Builder, vous pourrez facilement en créer sans pour autant avoir de notion de webdesign.

Pour cause, vous aurez de suite à votre disposition différents templates prêts à être utilisés.

Bien entendu, le tout reste totalement personnalisable et vous pourrez facilement déplacer ou modifier un élément comme bon vous semble.

Pour finir, le choix vous est donné entre 4 modèles de quiz : simple questionnaire, nombre de réponses justes, personnalité ou pourcentage.

Ainsi, vous pourrez utiliser vos questionnaires à différentes fins, notamment la collecte de données ou l’accroissement du nombre de partages par vos prospects.

4. Thrive Leads

Pour faire un site Internet qui sera rapidement rentable, vous allez devoir trouver un moyen de transformer tous vos visiteurs en clients.

L’une des méthodes les plus simples pour y parvenir est de recueillir leur adresse mail afin de leur proposer des offres spécialisées.

Cependant, depuis l’avènement du RGPD, il est désormais interdit d’utiliser les informations personnelles d’un internaute sans son consentement.

C’est là que Thrive Leads entre en scène.

Cet outil RGPD ready vous permet de construire une liste de contacts qualifiée et consentante d’un simple clic.

Une fois votre formulaire créé (en partant de 0 ou en vous appuyant sur un template), il vous suffira plus qu’à l’intégrer sur les différentes zones stratégiques de votre site web, que ce soit :

  • En popup.
  • Sous forme de ruban en haut de l’écran.
  • Directement dans la barre latérale.
  • En bas de page.
  • Au sein de l’article avec la possibilité d’utiliser la fonctionnalité Content Lock.
5. Thrive Ovation

Avant d’acheter un produit ou un service en ligne, les Internautes se tournent le plus souvent vers les avis et les retours des autres utilisateurs à défaut de bénéficier des conseils du vendeur.

La présence de témoignages est donc cruciale.

Thrive Ovation va dans ce sens puisqu’il permet de récolter, de gérer et de diffuser les commentaires positifs de vos clients par rapport à votre prestation.

D’ailleurs, Thrive Ovation vous offre aussi la possibilité de regrouper toutes vos preuves sociales à un endroit bien précis de votre site afin que vos visiteurs puissent les remarquer rapidement.

De plus, afin de créer votre page le plus rapidement possible tout en restant dans les normes, vous pourrez aussi piocher dans les nombreux templates proposés par le plugin.

6. Thrive Comments

Plus que de simples témoignages, vous pouvez donner l’occasion à vos clients et à vos visiteurs d’échanger avec vous par le biais d’un espace commentaire.

Pour cela, il vous suffit de le créer par le biais de Thrive Comments.

Je tiens d’ailleurs à souligner que cet outil de Thrive Suite est quelque peu différent de ses homologues.

Contrairement à ces derniers, Thrive Comments permet de :

  • Déposer des likes sur les différents commentaires au même titre que les réseaux sociaux.
  • Ajouter des badges pour les commentateurs actifs.
  • Mettre en avant les commentaires qui récoltent le plus de réactions.
  • Partager les commentaires sur les réseaux en même temps que l’article auquel il est affilié.

Bien entendu, au même titre que Thrive Leads, il peut aussi être utilisé pour récolter les adresses mail de vos visiteurs, mais de façon moins subtile.

7. Thrive Optimize

Une fois que vous aurez créé vos pages, surtout vos landing page, avec Thrive Architect, vous vous demanderez sûrement si ces dernières disposent réellement d’un bon potentiel de conversion.

Afin de vous aider à faire votre choix, Thrive Optimize vous offre la possibilité de faire de l’A/B Testing.

Vous pourrez ainsi comparer deux ou plusieurs variantes de votre page pour déterminer laquelle percute le mieux.

De plus, toutes les fonctionnalités de ce plugin sont faciles à prendre en main et accessibles en quelques clics.

8. Thrive Ultimatum

Si vous tenez une boutique en ligne, vous serez amené à proposer des offres promotionnelles pour fidéliser votre clientèle et les inciter à consommer.

À cet effet, vous pourrez mettre un système d’offres limitées ainsi qu’un compte à rebours sur votre site par le biais de Thrive Ultimatum.

De cette façon, en vous basant sur le syndrome de FOMO, vous serez en mesure de faire exploser vos ventes.

Aussi, toujours grâce à Thrive Ultimatum, vous pourrez faire en sorte que chaque visiteur dispose de son propre compte à rebours afin que ces derniers puissent bénéficier d’une campagne de rareté personnalisée.

9. Thrive Apprentice

Plutôt que de gérer une boutique en ligne, vous souhaitez faire un site WordPress qui propose des formations à distance ?

Thrive Apprentice est là pour vous aider.

Grâce à ce plugin, vous pourrez facilement basculer dans l’infopreneuriat en offrant un centre de formation en ligne ludique et personnalisé.

D’ailleurs, afin de garantir une prise en main fluide pour vos élèves, celui-ci garantit également une expérience client soignée et de qualité.

10. Thrive Automator

Pour couronner le tout, je tenais à vous présenter la dernière prouesse de Thrive Themes, j’ai nommé Thrive Automator.

Ce plugin a pour rôle de relier toutes les extensions de la Thrive Suite entre elles ainsi que des extensions tierces.

Il permet ainsi d’automatiser le parcours client et l’ensemble de votre tunnel de conversion par le biais d’un déclencheur pour chaque action.

6. Sélectionner un nom de domaine et un hébergeur

Avant la mise en ligne de votre projet web, il vous faudra choisir un nom de domaine et un hébergeur.

Voici ce que vous devez savoir à ce propos.

Choisir un nom de domaine

Des milliers de noms de domaines s’offrent à vous aujourd’hui.

Mais vous ne pouvez pas faire votre choix de manière hasardeuse car il s’agit là de votre identité web, de votre branding.

Votre nom de domaine est l’élément le plus important pour votre présence sur Internet.

C’est l’adresse que les utilisateurs tapent dans la barre de recherche de leur navigateur pour vous retrouver et interagir avec vous.

Avant de le retenir, vous devez vous rassurer qu’il est libre afin de ne pas usurper l’identité d’une autre entreprise ou d’une autre personne.

Les Whois vous y aideront.

Vous avez le choix entre un nom personnel, le nom de votre entreprise, le nom de votre marque ou autre nom.

Si vous en avez les moyens et la possibilité, il serait ingénieux d’enregistrer aussi bien le nom de votre entreprise que votre nom personnel et de les rediriger vers la même adresse pour éviter qu’un autre concurrent ne draine votre trafic.

Et ce qui serait également ingénieux, ça serait d’acheter les noms de domaine grammaticalement proche et de tous les héberger au même endroit, de préférence chez votre hébergeur.

Ceci étant dit, dans le choix de votre nom de domaine, optez prioritairement pour le .com (commercial).

Il reste le roi des extensions pour qui veut faire du business en ligne.

Même si vous désirez enregistrer votre plateforme sous .org, .net, .ca, .biz, .info, .int, etc. achetez quand même le .com (s’il est bien sûr disponible tel que vous avez formulé votre nom de domaine) et redirigez le tout vers la même adresse.

Si le.com est disponible et que vous ne l’achetez pas, un autre concurrent pourrait l’enregistrer et nuire à votre e-réputation ou à tout le moins vous arracher du trafic.

Un nom de domaine vous coûtera entre 10 et 15 euros par année.

Votre nom de domaine doit être court et facile à retenir.

L’idéal est d’avoir le plus court nom de domaine possible (Un minimum de 3 caractères est exigé).

Le but n’est pas forcément d’avoir un nom de domaine original, mais d’avoir un nom de domaine qui parle à vos visiteurs, qui est facile à prononcer et facile à retenir.

Évitez les tirets entre les mots-clés de votre nom de domaine.

Google peut le lire sans trait d’union.

Évitez également d’utiliser les marques de commerce, vous risquez d’être obligé de rediriger votre site vers un autre nom de domaine, ce qui est très mauvais pour votre référencement.

Enfin, restez prudent et achetez vos noms de domaines uniquement chez un registraire réputé.

Les meilleurs hébergeurs web propose généralement l’achat de nom de domaine.

Une fois votre nom de domaine retenu, vous devez choisir un hébergeur.

Choisir un hébergeur

Cette étape est importante car si elle est prise à la légère, vous risquez de créer un site Internet qui soit :

  • Lent à charger côté front-end et back-end.
  • Moins bien référencé par les moteurs de recherche en quête d’une meilleure expérience utilisateur.
  • Limité techniquement.

Actuellement, il existe bons nombres d’hébergeurs sur lesquels vous pouvez vous reposer sans soucis.

On notera parmis eux :

  • L’hébergeur français OVH pour son bon rapport qualité/prix ;
  • L’hébergeur suisse Infomaniak ;
  • L’hébergeur Lituanien Hostinger ;
  • L’hébergeur Canadien PlanetHoster (celui que j’utilise et pour lequel vous pouvez obtenir 10% de remise si vous cliquez ici) ;

À vous de choisir également votre type d’hébergement :

  • Mutualisé ;
  • VPS ;
  • VPS Cloud ;
  • Dédié.

Par ailleurs, vérifiez bien que l’hébergeur vous offre un bon espace disque et une bonne bande passante.

Les internautes sont réputés pour être très impatients, vous ne pouvez donc pas vous permettre d’avoir des pages web qui tardent à se charger.

Choisissez par conséquent une offre qui vous donne une excellente bande passante.

Pareil pour l’espace disque.

Si vous ne voulez pas être restreint dans votre contenu, choisissez un disque dur avec une bonne capacité.

Généralement, on conseil de se diriger vers un hébergement qui propose une bande passante et un espace disque « illimité ».

Car même si en réalité ce n’est jamais vraiment illimité, cela vous assure tout de même que votre site ne rencontre pas de ralentissement en cas de forte hausse de trafic.

Qui plus est, chaque offre d’hébergeur contient des spécificités qui leur est propre comme les comptes mails, l’infogérance, l’antivirus, l’anti spam, l’accès FTP etc.

À vous de les analyser afin de choisir ce qui vous convient le mieux.

Mais surtout, rassurez-vous de la rapidité et de l’efficacité de l’assistance technique qui vous est proposée car un hébergement n’est jamais fiable à 100%.

Il se pourrait donc que, pour une raison ou une autre, votre site soit temporairement indisponible.

Ce qui pourrait endommager votre e-réputation, créer une baisse de vos activités et donc de votre chiffre d’affaires.

Il est donc important de s’assurer que, en cas de panne technique, votre hébergeur vous garantit un temps d’intervention et un temps de rétablissement le plus faible possible.

Aussi, examinez scrupuleusement les conditions de sécurité que vous offre votre hébergeur.

Vérifiez que vous avez droit à des sauvegardes régulières et complètes pour prévenir la perte de vos contenus.

Vérifiez également que vos données sont cryptées pour pallier toute attaque extérieure.

Assurez-vous que vous avez la possibilité d’effectuer des mises à jour via une interface sans avoir à faire appel à votre hébergeur pour chaque modification.

Enfin, choisissez un hébergeur dont la prestation évoluera en même temps que votre site web.

Si vous hésitez entre plusieurs prestataires, vous pouvez évaluer leur réputation en ligne en consultant les forums et les avis à leur sujet et jeter un oeil à mon article sur comment choisir le meilleur hébergeur web pour son site.

7. Travailler le référencement de son site Internet professionnel

Il ne sert à rien de créer un site Internet professionnel pour au final de ne pas être visible sur la toile.

Un bon référencement est dès lors essentiel pour l’atteinte de vos objectifs de départ.

Il existe plusieurs techniques de référencement pour augmenter votre trafic.

Le référencement naturel Google est l’un des plus efficaces car Google est le moteur de recherche le plus utilisé par les internautes dans le monde.

Vous n’êtes pas seul sur Internet à proposer les produits et les services que vous avez, vous avez sûrement des concurrents.

Il est donc impératif que vous vous démarquiez pour attirer des prospects et que vous les convertissiez en clients ou en fans de votre activité.

Avec un référencement naturel Google bien effectué, vous apparaîtrez dans les premiers résultats de recherche Google.

Pour ce faire, identifiez avec précision vos cibles.

Votre présence sur Internet est avant tout pour vos utilisateurs, vos prospects et vos clients, pas pour vous.

Vous pourriez utiliser la méthode personas pour identifier avec précision 3 principales catégories qui constituent votre cible sur le net :

  • Les personas primaires qui sont les personnes initialement visées par votre projet.
  • Les personas secondaires qui sont des utilisateurs plus larges qui pourraient rechercher des informations et des fonctionnalités provenant de votre plateforme.
  • Les personas tertiaires qui sont tous les utilisateurs qui sont liés de près ou de loin à votre projet.

Une fois cet ensemble défini, vous devez établir vos objectifs spécifiques afin d’adapter à chacun d’eux une stratégie et un contenu adapté.

Vous devez ensuite déterminer les mots clés qui sont en phase avec vos cibles et vos objectifs.

Pour y arriver, placez-vous dans la peau d’un Internaute lambda et listez tous les termes ayant un lien avec votre activité ou votre produit.

Parmi ceux-ci, sélectionnez ceux à forte valeur ajoutée pour les moteurs de recherche.

En complément à cette démarche, vous pourriez utiliser des outils de base de données tels que WordTracker, Yooda, KeywordEyes, etc.

Google Ads pourrait également vous aider à trouver les mots clés les plus tapés par les internautes sur les moteurs de recherche toujours dans le but d’optimiser votre référencement.

Une fois cette étape passée, à vous de jouer, vous devez produire du contenu de qualité et optimisé SEO.

Google recherchant en permanence du contenu de qualité pour ces utilisateurs, vous devez en produire un qui vous positionnera en bonne place parmi les résultats de recherche.

Un bon contenu texte selon Google est un contenu texte clairement hiérarchisé à l’aide des balises Hn.

Il doit contenir des liens textuels pertinents avec un nombre limité de liens par page.

Le contenu de vos pages web doit être clair et pertinent.

Vos liens doivent fonctionner correctement et le code HTML de vos pages ne doit pas présenter des erreurs.

Vous devez utiliser des URL propres.

Évitez surtout les erreurs telles que :

  • Les liens morts et les mauvaises informations.
  • Les fautes d’orthographe et de grammaire.
  • Les annonces publicitaires excessives.
  • Les contenus dupliqués.

Pour optimiser votre site au niveau SEO, pensez également à le rendre responsive.

En d’autre termes, il faut qu’il soit capable de s’adapter à tous les supports tels que les smartphones, les tablettes, les ordinateurs, etc.

Vous pouvez normalement vérifier cela en créant votre site internet avec un logiciel comme Thrive Architect, Divi ou Elementor.

Ainsi, vous améliorez l’expérience utilisateur et fidélisez vos visiteurs.

Une fois tout ce travail réalisé, il est important que vous évaluiez quotidiennement votre stratégie de référencement.

Faites un audit de positionnement tous les mois pour mesurer l’efficacité de votre référencement Internet.

Vous pouvez utiliser des outils d’analyse SEO pour conserver l’historique de vos positions et mesurer l’efficacité de vos actions d’optimisation.

Cet audit vous permettra de mettre en place progressivement des actions correctives pour optimiser le positionnement de votre site web.

Cela nécessite une maîtrise des résultats fournis par les outils statistiques comme Google Analytics et Google Search Console.

Selon les résultats obtenus, vous pourriez décider de renforcer le maillage interne de votre plateforme, optimiser le contenu rédactionnel, cibler de nouveaux mots clés, etc.

Même si vous n’êtes pas un professionnel dans le domaine, vous devez absolument avoir en tête tous ces paramètres SEO si vous voulez que votre site devienne réellement professionnel.

Enfin, ne négligez également pas la puissance des réseaux sociaux.

Facebook, Twitter, Instagram, YouTube, Linkedln sont des plateformes utiles pour relayer vos contenus, engager vos utilisateurs, développer votre communauté, accroître votre audience et générer du trafic pour vous.

N’hésitez donc pas à vous en servir.

Voilà, l’article arrive à sa fin.

Vous connaissez désormais les bases de la création d’un site Internet professionnel.

Pour résumer :

  1. Choisissez le type de site que vous souhaitez construire.
  2. Définissez la finalité de votre site et rédigez-en le plan de construction.
  3. Déterminer le design et l’esprit de votre site.
  4. Choisissez le CMS, le thème et les plugins adaptés à votre business.
  5. Sélectionnez un nom de domaine adéquat et un hébergeur de qualité.
  6. Travaillez le référencement de votre site Internet.

Si vous avez des préoccupations ou tout autre type de commentaires sur comment créer un site internet professionnel, merci de nous en faire part dans la zone réservée ci-dessous à cet effet.

À propos de l'auteur

Consultant en webmarketing et entrepreneur depuis 2013, j’ai créé l’un des sites leader sur la séduction en France avec 1,2 millions de visiteurs annuels et plus d’un millier d’hommes coachés.
En 2017 je décide de créer le site ApprentiMillionnaire et sa chaîne YouTube associée pour aider les entrepreneurs à développeur un business en ligne rentable.

Richard

  • Bonjour,

    Merci pour les astuces ! J’espère que j’arriverais en créer un d’ici quelques temps avec les guides que vous m’avez offert.

    A bientôt !

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Rejoignez la communauté

    Recevez par email des vidéos et conseils exclusifs pour développer votre business

    >