Comment faire vivre une communauté sur Internet aujourd’hui ?

Beaucoup se demandent encore comment faire vivre une communauté en 2020.

Il faut dire qu’entre les blogs et les réseaux sociaux, le potentiel d’une communauté sociale n’est plus à démontrer.

Mais les internautes deviennent de plus en plus exigeants, et se montrent moins conciliants qu’avant.

Il faut donc user de divers stratagèmes pour les séduire, et ainsi faire vivre une communauté.

J’ai donc décidé de vous donner un coup de pouce, en vous partageant trois de mes astuces personnelles.

Comment faire vivre une communauté en faisant le buzz ?

Faire vivre une communauté, c’est avant tout se rendre inoubliable à ses yeux.

Et pour cela, il faut parvenir à faire le buzz, sur Internet comme sur les réseaux sociaux.

Le marketing viral a d’ailleurs prouvé son efficacité à maintes reprises.

Pour savoir comment faire vivre une communauté, il faut donc savoir comment faire le buzz.

Et cela passe par du contenu unique en son genre, qui sort du lot et incite au partage et à l’interaction.

Pour créer un contenu viral, on peut notamment jouer sur l’humour.

Beaucoup de grandes marques adoptent par exemple un ton décalé pour leurs publicités.

L’humour noir est aussi un bon vecteur de viralité, car il irrite et fait rire en même temps, tout en désacralisant des sujets sensibles.

De manière générale, les émotions sont un bon moyen de créer le buzz sur Internet.

Attention toutefois à ne pas aller trop loin, sous peine de sombrer dans le bad buzz.

On évitera donc tout ce qui a trait au racisme par exemple, sauf si c’est pour le dénoncer.

Faire le buzz permettra ainsi de susciter l’engagement de la communauté.

Booster l’engagement de sa communauté

L’engagement client est le but ultime de quiconque souhaite faire vivre une communauté.

Impossible en effet d’animer correctement sa communauté si celle-ci ne s’engage pas.

Et surtout, un engagement insuffisant fait perdre du temps et de l’argent.

L’engagement peut prendre diverses formes en fonction du support.

Sur les réseaux sociaux ou sur un blog, il représente les likes, commentaires, réactions et partages sur un contenu.

Sur un site e-commerce, cela se matérialise plutôt par le nombre de conversions, c’est-à-dire d’achats.

L’engagement peut aussi prendre la forme d’une inscription à une newsletter sur un site vitrine par exemple.

Quoi qu’il en soit, faire vivre une communauté passe obligatoirement par un bon taux d’engagement.

Sans engagement, il est inutile de s’évertuer à animer sa communauté, qui devient creuse et sans intérêt.

Si votre taux d’engagement est insuffisant, vous devrez donc rectifier le tir.

Cela peut venir de votre contenu, qui n’est pas bien ciblé ou qui n’apporte pas de valeur ajoutée à votre communauté.

Mais beaucoup de gens ne sont pas suffisamment présents auprès de leur communauté.

Celle-ci n’a alors pas envie de s’engager, et se contente d’être observatrice silencieuse.

Faire vivre une communauté en étant présent

Il n’y pas de secret : pour faire vivre sa communauté, il faut y consacrer du temps.

Comment voulez-vous donner envie aux gens de s’engager s’ils ne vous voient jamais intervenir ?

Combien de gens ne répondent jamais aux commentaires qu’ils reçoivent sur GoogleMyBusiness par exemple ?

Ou ne prennent pas la peine de répondre à leurs messages privés sur Facebook ou Instagram ?

Or, un utilisateur à qui on ne répond pas alors qu’il a pris la peine de formuler une demande est forcément un utilisateur insatisfait.

Il aura en effet l’impression qu’il n’est pas considéré et qu’il ne compte pas, qu’il n’est qu’un like supplémentaire.

Pour faire vivre une communauté, il faut donc avant tout être passionné soi-même.

Une sorte de cercle vertueux de l’interaction, qu’il est nécessaire d’entretenir pour animer sa communauté.

Laisser un commentaire