Comment financer une entreprise sans passer par les banques ?

Par Richard

14/12/2020

Entrepreneur ? Arrêtez de vous faire pigeonner et soyez malin ! Découvrez les 8 meilleurs logiciels Web-Marketing pour créer des tunnels de vente performants sans vous ruiner (oui c'est possible !)

En tant que futur freelance ou micro-entrepreneur en plein lancement de son nouveau projet, vous êtes probablement à la recherche de solutions pour financer une entreprise sans passer par les banques.

Même en reprenant une société déjà existante, vous pouvez également avoir besoin d’un apport financier.

Si les banques sont les premières actrices financières auxquelles nous pensons, il existe cependant d’autres ressources.

C’est le cas du crowdfunding, des micro crédits, des subventions, du crowdlending, du love money ou encore des prêts d’honneur.

Solliciter les emprunts bancaires n’est pas sans conséquences.

De nombreuses contraintes sont souvent imposées aux emprunteurs.

Voici donc plusieurs solutions pour obtenir des moyens de financement d’une entreprise, sans faire appel aux acteurs bancaires.

1. Utiliser le microcrédit pour éviter de faire appel aux prêts des banques

En fonction de votre situation économique, il peut s’avérer difficile d’accéder aux prêts bancaires.

Situation jugée précaire ou revenus perçus comme insuffisants, il vous faut pourtant une solution pour lancer votre entreprise.

Pour ce faire, vous pouvez faire appel aux microcrédits, ou en d’autres termes, à un prêt rémunéré.

Le microcrédit propose un taux d’intérêt à partir de 5 %.

Par contre, son montant ne peut excéder 10 000 € ou 20 000 € pour l’ADIE.

La durée de remboursement est variable entre 36 et 48 mois.

Cependant, vous pouvez aussi négocier un paiement différé avec l’organisme qui vous accorde un prêt.

Le microcrédit se complète généralement avec un prêt d’honneur ou une aide publique.

La demande pour réaliser ce prêt rémunéré se fait auprès de l’ADIE, des chambres des commerces, des chambres des métiers ou des réseaux accompagnants.

2. Faire appel au financement participatif pour financer une entreprise sans passer par les banques

Le financement participatif est une bonne solution pour financer une entreprise sans passer par les banques.

À l’heure où l’on ne parle que du digital, ce système de financement a la côte.

Grâce à ce type de financement, vous pouvez faire appel au grand public à travers des plateformes en ligne pour récolter de l’argent et aider au financement de votre projet.

Cette option de financement est simple et elle peut être très rapide.

Si vous avez entendu parler du crowdfunding, du crowdlending ou du crowdequity, vous avez peut-être déjà connaissance de ces techniques.

Le crowdfunding avec don ou le reward crowdfunding, consiste à obtenir une aide financière avec ou sans contrepartie pour les donneurs.

Dans ce cas, les créateurs de projets font souvent appel au système de préventes ou de précommandes pour leur futur service ou produit.

Le crowdlending est ni plus ni moins un prêt participatif.

Dans ce cas, les prêteurs qui sont normalement des particuliers, réalisent un placement financier sur une longueur de temps définie, ainsi qu’à un taux de rendement connu.

Le crowdequity reprend le système du crowdfunding, mais sous forme d’investissement cette fois-ci.

On parle alors de capital, d’obligations ou encore de contre royalties.

3. Utiliser les subventions et les aides aux entreprises

Les subventions sont l’une des sources de financement à laquelle on ne pense pas instinctivement.

Pourtant, les subventions peuvent généralement se demander à n’importe quelle étape du développement d’une entreprise.

Les aides publiques, les subventions et tout autre dispositif d’aides, sont nombreux, notamment sur le territoire français.

En tant qu’auto-entrepreneur, vous pouvez faire appel à l’aide à la création et à la reprise d’une entreprise grâce à l’ARCE, ARE ou NACRE.

Il existe aussi des aides à l’innovation ou des subventions sectorielles.

4. Créer son entreprise sans l’aide des banques grâce au love money

La love money est l’une des sources de financement auxquelles il est plutôt facile d’accéder.

Financer une entreprise sans passer par les banques est donc possible grâce au soutien de son entourage.

Votre famille, vos connaissances et l’ensemble de vos proches sont des acteurs qui peuvent jouer un rôle très important dans le lancement de votre projet entrepreneurial.

Si vous possédez déjà un apport personnel pour votre entreprise, l’aide financière de votre entourage peut vous aider à porter votre projet encore plus loin.

L’un des avantages de cette source de financement est la rapidité à laquelle vous pouvez récolter de l’argent.

Si vous avez de la chance d’avoir un entourage qui vous fait confiance et qui croit en votre projet, vous n’aurez que très peu de travail à faire pour les convaincre de vous aider financièrement.

Dans le cas où vos proches auraient des doutes, rappelez-leur qu’ils peuvent être exonérés d’impôts, ou obtenir une réduction d’impôts sur leurs dons.

La love money peut aussi se faire sous forme de prêt ou d’investissement (participation au capital).

Dans tous les cas, lorsque votre projet voit le jour, rappelez-vous d’être honnête avec vos investisseurs, et remerciez-les de vous avoir permis d’atteindre votre objectif.

À noter : les dons doivent être déclarés et faire l’objet d’un acte notaire. Pour être accompagné dans ces démarches, vous pouvez vous rapprocher d’un centre des finances publiques.

5. Financer son entreprise sans passer par les banques grâce aux prêts d’honneur

Les prêts d’honneur peuvent vous permettre de financer la création d’un projet ou de reprendre une entreprise.

Ce prêt se fait auprès d’organismes membres d’un réseau d’accompagnement.

Parmi les plus connus, vous retrouvez Pôle Emploi, l’ADIE, Initiative France ou encore Réseau d’entreprendre.

Le prêt d’honneur est un prêt à la personne et son taux est normalement de 0 %.

Vous n’avez pas besoin d’apporter une garantie, ni même une caution personnelle.

Les remboursements des prêts à l’honneur se font entre 3 et 5 ans.

L’un des avantages de ses prêts est le montant que vous pouvez obtenir.

En effet, la somme du prêt peut atteindre 90 000 € pour certains projets.

En revanche, pour cela, vous devez être prêt à faire plusieurs démarches ainsi qu’à présenter votre projet devant un jury de professionnels qui s’occupe par la suite d’accepter votre demande, ou non.

6. Utiliser les fonds d’investissement

Lorsque vous faites appel à des fonds d’investissement, vous devez être prêt à accueillir dans votre projet des actionnaires professionnels.

Leur participation financière peut être majoritaire ou minoritaire en fonction de ce que vous décidez.

Avec cette entrée en capital, vous pouvez espérer obtenir des centaines de milliers d’euros de la part des investisseurs.

Ceci dépend bien évidemment toujours de votre projet.

Ces partenariats se réalisent généralement sur plusieurs années (entre 3 et 7 ans). 

Les options et opportunités de financer une entreprise sans passer par les banques sont nombreuses et variées.

Si certaines d’entre elles sont cumulables, certaines sont atteignables sous certaines conditions.

Afin de vous assurer que vous soyez éligible, n’hésitez pas à vous tourner vers des organismes compétents qui sauront vous aiguiller.

Ainsi, vous éviterez vous aussi de faire les erreurs des startups qui échouent.

À propos de l'auteur

Ingénieur de formation et web entrepreneur depuis 2013, j'accompagne les entrepreneurs ambitieux à développer un business rentable.

Richard

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez la communauté

Recevez par email des vidéos et conseils exclusifs pour développer votre business

>
CASH MACHINE : GUIDE OFFERT !


Entrepreneur, créez un système marketing efficace

Obtenez plus de prospects, de clients et d'argent en utilisant l'un de mes 7 meilleurs systèmes marketing à haut taux de conversion