Quelle est la bonne fréquence de publication sur les réseaux sociaux ?

Par Richard

24/12/2020

Le nombre de réseaux sociaux n’a cessé d’augmenter depuis une dizaine d’années. Facebook (2004), Twitter (2006), Instagram (2010), Snapchat (2011) puis Tiktok (2016), tous ont su conquérir un public constant et engagé.

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui bien plus que de simples plateformes sur lesquelles des utilisateurs partagent des photos et vidéos prises sur un coup de tête.

Il existe à présent une réelle stratégie de publication derrière chaque post.

Nous avons vu apparaître sur Instagram par exemple, les concours, les challenges, les posts sponsorisés, etc.

Les plateformes sociales représentent de réelles opportunités pour les marques et les influenceurs.

Toutefois, la concurrence est de plus en plus importante, et il est de plus en plus dur de sortir du lot.

Pour ce faire, il faut adopter des stratégies de publication.

Parmi celles-ci, choisir la bonne fréquence de publication sur les réseaux sociaux.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici comment créer votre stratégie social media et comment adapter votre rythme de publication à vos réseaux sociaux.

1. Créer une stratégie social média pour adapter son rythme de publication sur les réseaux sociaux

La base de toute stratégie de social média est de définir votre objectif.

Vous devez avoir une vision claire de la direction que vous prenez.

  • Pourquoi êtes-vous sur tel ou tel réseau social ? Avez-vous une cible précise ?
  • Comment souhaitez-vous communiquer, et quel est le message que vous souhaitez faire passer ?
  • Avez-vous trouvé une niche sur laquelle développer votre contenu ?

Avant d’avancer plus loin dans votre planning de publication, vous devez être en mesure de répondre à ces différentes questions.

Si vous décidez de vous lancer sur les réseaux sociaux en tant que marque ou créateur de contenu, vous devez vous engager sur le long terme.

Dans le cas contraire, il sera compliqué pour vous de réussir à développer et de faire vivre une communauté sur les réseaux sociaux sur lesquels vous êtes présents.

Attention cependant à ne pas partager du contenu sans intérêt dans le but de maintenir une bonne fréquence de publication.

Les algorithmes des plateformes sociales sont dorénavant capables d’analyser la qualité de votre contenu.

Si la qualité est absente, vous serez évincé du tableau.

Rappelez-vous donc toujours que vous devez faire passer un message.

Bien évidemment, cela demande du temps.

Créer du contenu sur le web est un véritable métier.

Pour vous organiser le mieux possible, vous devez donc tenir un calendrier de publication.

Le calendrier éditorial est utile pour tous les réseaux sociaux, que ce soit pour la publication de visuels sur Instagram, de vidéos sur YouTube, ou encore de posts sur Twitter.

Vous pouvez aussi créer des rendez-vous réguliers avec vos abonnés.

Décidez par exemple de partager une astuce ou conseil tous les lundis du mois.

Ainsi, vous savez déjà quelle direction prendre pour vos publications du début de semaine. 

2. Adapter la fréquence de publication en fonction de ses réseaux sociaux

La fréquence et le moment de publication diffèrent en fonction des réseaux, et des comptes.

Effectivement, même si certains réseaux sociaux ont des publics proches, ils n’ont pas tous exactement les mêmes cibles.

On pourrait dire que les utilisateurs de Tiktok et Instagram se ressemblent car il est vrai que l’on retrouve beaucoup d’utilisateurs présents sur les deux plateformes simultanément.

Toutefois, le type de contenu reste différent et ne se consomme pas de la même manière, ni au même moment.

De façon générale, je vous invite à faire des tests par vous-même sur toutes les plateformes.

Votre public est unique, tout comme son comportement sur votre profil.

Voici donc un aperçu de la fréquence de publication sur les réseaux sociaux en fonction des différentes plateformes.

Linkedin

LinkedIn est un réseau social professionnel.

Bien qu’il soit quelquefois confondu avec Facebook par certains utilisateurs, de façon générale, les personnes qui consomment le contenu de cette plateforme ont un intérêt professionnel.

Cela vaut pour les créateurs de contenu comme pour les consommateurs de ces mêmes contenus.

En général, il  est intéressant de publier sur LinkedIn le matin à partir de 7 h 00 environ.

Vous pouvez même étendre votre rythme de publication jusqu’à 9 h 00 puisque certaines personnes sont encore dans les transports en commun à cette heure-ci.

À noter toutefois que LinkedIn diffère des autres réseaux sociaux.

Utilisé sur le lieu de travail, il n’est pas encore mal perçu puisqu’il est toujours relié au monde professionnel.

Il n’est donc pas rare que les travailleurs utilisent LinkedIn durant leurs heures de travail.

Sur LinkedIn, n’hésitez pas à publier plusieurs fois par semaine si vous proposez des sujets intéressants bien-sûr.

Favorisez la semaine, bien que le week-end puisse vous offrir quelques surprises.

Twitter

Les règles quant à la fréquence de publication sur Twitter sont plus simples que sur n’importe quel réseau social.

J’aurais tendance à vous dire de publier le plus que vous pouvez, car la durée d’un tweet est plus faible qu’ailleurs.

Vous pouvez donc publier toute la journée.

Cependant, il va de soi que l’influence est toujours plus importante lors des heures de pauses.

Facebook

Si Facebook semble avoir perdu de l’ampleur face à ses concurrents, il n’est pas encore intéressant de le laisser de côté.

Son public est vieillissant, mais pour les marques et entreprises, il y a encore un intérêt à communiquer sur ce réseau social.

Le temps de reach (la période sur laquelle votre publication est visible) varie entre 10h et 20h en fonction du type de contenu.

Une vidéo a souvent une durée de visibilité plus importante.

Toutefois, cela dépend aussi du nombre d’interactions que ces dernières provoquent.

Plus il y en a, plus vous aurez des chances d’avoir des résultats sur le long terme.

Selon certaines études, la fin de semaine est le moment le plus efficace pour toucher un public plus important.

Avec Facebook, vous pouvez avoir une fréquence de publication d’environ 3 posts par semaine, dont un post le week-end.

Instagram

Trouver la bonne fréquence de publication sur les réseaux sociaux n’est pas évident, et cela est d’autant plus vrai pour Instagram.

En effet, les avis divergent beaucoup pour cette plateforme.

Le plus simple pour Instagram est de regarder les statistiques proposées par l’application.

Vous pouvez retrouver de nombreuses informations quant à votre cible (sexe, âge, localisation, etc.) et vos publications (heures d’activité sur votre profil, nombre de comptes atteints, intéractions avec votre contenu, etc.).

Concernant la fréquence de publication, sur Instagram vous pouvez généralement poster un grand nombre de contenu.

Beaucoup d’Instagrammeurs partagent des publications tous les jours. Entre les stories, les publications, les IGTV et les Reels Instagram, vous avez le choix quant au type de contenu.

En fonction de la période de l’année (été ou hiver), vous vous apercevrez rapidement que les heures de trafic changent.

Vous pouvez publier plus tôt lorsque la nuit tombe rapidement.

Pour trouver la bonne fréquence de publication sur les réseaux sociaux, je vous invite à faire vos propres tests.

N’hésitez pas à faire des essais sur plusieurs semaines.

En effet, c’est le meilleur moyen pour avoir des résultats fiables.

À propos de l'auteur

Ingénieur de formation et web entrepreneur depuis 2013, j'accompagne les entrepreneurs ambitieux à développer un business rentable.

Richard

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez la communauté

Recevez par email des vidéos et conseils exclusifs pour développer votre business

>