10 astuces efficaces pour indexer son site WordPress rapidement

Par Richard

13/12/2021

0 Partages

Avec l’essor d’Internet et de la digitalisation, il est désormais indispensable pour une entreprise d’avoir une présence en ligne.

La création d’un site web s’impose donc comme une évidence pour les firmes qui souhaitent rentabiliser et fructifier leur affaire.

Cependant, la concurrence est rude sur les moteurs de recherche.

À mesure que le nombre de sites augmente, il est de plus en plus difficile de se faire une place dans les résultats.

Il devient alors important que le contenu puisse rapidement être visible des Internautes pour que ces derniers puisse rapidement venir sur le site (avant, vous l’aurez compris, d’aller voir la concurrence et achètent chez eux).

Et ceci est d’autant plus vrai pour les sites d’actualité dont la base de leur business modèle est l’information en temps réelle.

C’est là que l’indexation prend tout son sens.

Une indexation qui, malgré qu’elle paraisse simple sur le papier, est souvent la source de nombreux problèmes.

Et ceci d’autant plus que Google a souvent du mal à bien indexer le web.

Alors comment s’y prendre concrètement pour qu’un contenu d’un site soit rapidement indexé par Google, Bing et compagnie ?

Et quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour indexer son site WordPress ?

C’est ce que je vais vous montrer dans cet article.

L’indexation d’un site web, qu’est-ce que c’est ?

L’indexation d’un site web consiste en l’analyse des données et du contenu de ce dernier par les robots des moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo etc) afin de l’ajouter dans leurs pages de résultats (les SERP).

Ici, il est surtout question de Google étant donné que c’est le moteur de recherche favori de plus de 90 % des Français.

L’indexation concerne tous les sites, qu’ils aient été créés avec ou sans outils tels que le CMS WordPress.

Pourquoi est-ce important d’indexer son site WordPress sur Google ?

Un site dont les page web ne sont pas indexées est un site invisible aux yeux des Internautes.

Car tant que les pages d’un site ne sont pas indéxées, elles ne peuvent être présentes dans les SERP.

Et si elles ne sont pas présentes dans les SERP, elles ne peuvent tout simplement pas être accessible par les Internautes.

À moins, bien sûr, qu’ils possèdent les liens des pages du site et les rentrent dans la barre de recherche.

Indexer son site WordPress sur Google fait donc partie de la procédure de base du référencement naturel qui permet d’augmenter son trafic issu de Google naturellement.

Comment indexer son site WordPress ?

Même si ça paraît fastidieux, indexer les pages d’un site WordPress est en réalité très simple.

Pour cela, il vous suffit de suivre ces quelques étapes.

1. Vérifier que son site et ses pages sont indexables

Pour indexer son site et les pages qui le compose, encore faut-il que ses derniers soient indexables.

C’est à dire qu’ils soient autorisé à être indexé par les moteurs de recherche.

Si vous possédez un site WordPress, veuillez donc à vérifier 3 choses :

1.1. L’indexabilité du site

Pour ce faire, rendez-vous dans le menu « réglages » puis « lecture » de votre site WordPress et vérifiez que la case « Visibilité par les moteurs de recherche » est bien décochée.

visibilité par les moteurs de recherche pour indexer un site wordpress
Option visibilité par les moteurs de recherche dans l’administration d’un site WordPress

1.2. L’indexabilité des pages

Une page que l’on souhaite indexer doit toujours être autorisée à l’indexation.

Si vous êtes sur WordPress et que vous utilisez un plugin SEO comme Yoast SEO ou SEOPress, regardez que votre page a bien l’option « Autoriser les moteurs de recherche à afficher le contenu Article dans les résultats de recherche ? » cochée.

indexation des pages d'un site wordpress dans yoast seo
Indexation des pages d’un site WordPress dans Yoast SEO

1.3. Le suivi des liens internes

Les moteurs de recherche indexent les pages d’un site en parcourant les liens internes qui les composent.

Et ces liens les aident grandement à comprendre l’architecture globale de votre site et donc à indexer plus rapidement vos contenus.

De ce fait, veuillez vérifiez que les liens internes de votre article peuvent être suivi.

Dans Yoast, cochée l’option « Yes » pour  » Est-ce que les moteurs de recherche devraient suivre les liens sur cet article ?« .

Vous pouvez également vérifier que vos liens internes possèdent bien l’attribut « follow » et non pas l’attribut « nofollow ».

indexation des pages d'un site wordpress via les liens internes follow et nofollow dans yoast seo
Indexation des pages d’un site WordPress : liens internes follow et nofollow dans Yoast SEO

2. Ajouter son site à la Search Console

La Search Console c’est un peu le poste de commandement du webmaster.

Par ce dernier, vous pouvez savoir si des problèmes techniques sont présents sur votre et y remédier le cas échant.

Mais surtout, c’est en partie grâce à cet outil que votre site et les pages associées (page d’accueil, articles de blog etc.) pourront commencer à être indexées par Google.

Pour cela, vous avez simplement besoin de :

  1. Vous créer un compte dans la Search Console via votre adresse gmail.
  2. Rajouter une propriété (« domaine » ou « préfixe de l’URL).
  3. Authentifier que vous êtes bien le propriétaire du nom de domaine par le biais d’une des méthodes proposées.
Ajouter une propriété dans la Search Console de Google : domaine ou préfixe URL
Ajouter une propriété dans la Search Console de Google : domaine ou préfixe URL

Une fois cette action effectuée, et si vous voulez accélérez l’indexation des pages de votre sites, alors l’indexation par les réseaux sociaux pourra être envisagée.

3. Créer une page Facebook

Cette technique d’indexation est très peu utilisée et pourtant sacrément efficace.

Vous n’êtes pas sans savoir que Facebook est l’un des sites les plus visités au monde.

Et comme il est le plus visité, cela signifie également que le petit robot de Google l’explore un nombre incalculable de fois chaque jour, à la recherche de nouveau contenu.

Ainsi, en vous créant une page Facebook et en partageant l’URL de vos nouvelles pages, vous vous assurez que ces dernières soient indexées par Google sous 24h (cela peut prendre un peu plus de temps mais c’est de manière générale très rapide).

Maintenant, et si vraiment vos pages ne s’indexent pas ou que vous voulez pousser encore plus l’indexation des pages de votre site, alors une indexation manuelle peut-être envisagée.

4. Indexer manuellement les pages de son site

Que vous ayez un site sous WordPress, Joomla, Drupal ou sur mesure, il est tout à fait possible de faire une demande manuel d’indexation de page à Google.

Pour ce faire, rendez-vous dans la Search Console et tapez l’URL de votre page dans la barre de recherche tout en haut de la page.

Outil d'inspection d'URL dans la Search Console de Google
Outil d’inspection d’URL dans la Search Console de Google

Appuyez sur Entrée puis cliquez sur « Demander une indexation » sur la page qui vient de s’afficher.

Outil de demander d'indexation d'URL dans la Search Console de Google
Outil de demander d’indexation d’URL dans la Search Console de Google

Avec ça, votre contenu devrait rapidement être indexée.

Si ce n’est toujours pas le cas, alors suivez les conseils suivants.

5. Avoir une bonne navigation

Comme nous l’avons vu, pour que votre site soit indexé par Google, il faudra le lui soumettre via la Search Console.

C’est un procédé qui ne dure généralement que quelques minutes.

Toutefois, pour avoir une issue favorable, vous allez devoir faire en sorte que l’organisation de vos pages soit appréciée par les robots.

C’est ainsi toute l’utilité d’avoir une bonne navigation ainsi qu’un menu accessible.

6. Mettre en place un sitemap HTML

Comme son nom l’indique, un sitemap représente le plan d’un site.

Son rôle est de faciliter l’analyse réalisée par les robots de Google en leur fournissant l’ensemble des URLs de votre site.

De cette façon, ils seront en mesure d’indexer les pages de votre site plus facilement.

Pour le mettre en place, rien de plus simple.

Il vous suffit simplement de créer une page au format HTML puis de lister vos URLs.

À moins que vous aimiez perdre votre temps, ajouter une par une vos URLs n’est bien sûr pas la solution à préconiser.

Le mieux reste encore d’utiliser des outils dédiés à cette tâche.

Parmi ces outils, on retrouve par exemple le plugin WP Sitemap Page sous WordPress ou l’élément Sitemap intégré aux éditeurs de page Divi, Elementor et Thrive Architect.

7. Mettre en place un sitemap XML

Contrairement au sitemap HTML, le sitemap XML est un fichier XML présent sur votre site pour aider les robots des moteurs de recherche à le parcourir plus facilement.

Ce sitemap peut-être créé manuellement.

Mais si vous êtes débutant ou que vous ne souhaitez pas vous prendre la tête, le plugin Yoast sous WordPress vous le générera automatiquement.

Le sitemap XML généré par Yoast SEO
Le sitemap XML généré par Yoast SEO

Il ne vous restera plus alors qu’à vous rendre dans la Search Console, menu « Sitemaps » pour l’envoyer à Google.

8. Faire du maillage interne pour indexer son site

Le maillage interne désigne l’ensemble des liens présents sur un site pointant vers les pages de ce même site.

Leur présence facilite grandement la navigation des internautes, mais également celle des robots de Google.

Ils sont donc non négligeables pour indexer votre site web et ses différentes pages rapidement.

9. Vérifier le contenu

Vous ne voyez toujours pas votre nouvelle page dans les résultats des moteurs de recherche malgré toutes les actions entreprises jusque là ?

Alors il peut que votre page ressemble un peu trop aux yeux de Google et compagnie à d’autres pages présentes sur le Web.

Ces pages peuvent être issue d’autres sites, c’est le fameux contenu dupliqué, ou être issue de votre propre site, on parle alors de cannibalisation SEO (le moteur de recherche va en sélectionner une des deux à présenter aux Internautes afin de réduire le coût engendré par le crawl de ses robots).

Par ailleurs, et toujours au niveau du contenu, il se peut que l’URL qui lui est liée possède une URL canonique.

Bon, à part une grosse bêtise de votre Webmaster, cela arrive très rarement.

Mais vérifier tout de même que votre page n’ai pas d’URL canonical de définit, auquel cas celle-ci ne pourrait être indexée.

À l’instar des liens internes, les Backlinks sont des liens provenant d’autres sites qui pointent vers votre site web.

Ces derniers sont généralement plus difficiles à trouver.

En revanche, il est possible d’en obtenir en faisant du guest blogging par exemple, en en achetant sur des plateformes de Netlinking ou en travaillant tout simplement sa notoriété.

Ce qu’il faut retenir

En somme, indexer son site, qu’il soit sous WordPress ou autre, est une étape incontournable si vous souhaitez obtenir une bonne place dans la SERP de Google.

Alors ne la négligez surtout pas avant d’employer les différentes techniques SEO d’optimisation.

0 Partages

À propos de l'auteur

Consultant en webmarketing et entrepreneur depuis 2013, j’ai créé l’un des sites leader sur la séduction en France avec 1,2 millions de visiteurs annuels et plus d’un millier d’hommes coachés.
En 2017 je décide de créer le site ApprentiMillionnaire et sa chaîne YouTube associée pour aider les entrepreneurs à développeur un business en ligne rentable.

Richard

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez la communauté

Recevez par email des vidéos et conseils exclusifs pour développer votre business

>