Lazy loading : définition et avantages

1 Shares

Un fait véridique, le chargement des pages en ligne peut parfois prendre un temps fou.

Face à la situation, plus de 40 % des internautes finissent par quitter ces pages avant même qu’elles soient complètement chargées.

Afin d’optimiser le temps de chargement, les sites ont généralement recours au lazy loading.

En gros, cette technique travaille sur le temps d’affichage des éléments perçus.

Les images, les vidéos et tout autre élément lourd n’apparaitront que quand vous scrollez la page pour qu’ils soient visibles.

Mais de quoi s’agit-il exactement ? Et quels sont les avantages du lazyload ?

Lazy loading, qu’est-ce que c’est ?

Les marketeurs du web définissent le lazy loading comme étant un attributif du chargement des images et des vidéos de manière différée.

Sans cet attributif, une page web chargera instantanément toutes les images se trouvant sur cette page sans analyse, alors que cette action prolonge le temps d’affichage et peut inciter l’internaute à voir ailleurs.

L’objectif du lazyload consiste à faire afficher les éléments indispensables en priorité au-dessus de la ligne de flottaison.

En français, ce terme se traduit au sens large par « chargement fainéant » ou « chargement paresseux ».

Les autres éléments vont donc s’afficher au fur et à mesure que le visiteur scrolle la page. Vous n’aurez ensuite qu’à rester pendant plus de 3 secondes sur un passage spécifique pour que celui-ci s’affiche plus nettement.

3 avantages du « chargement paresseux »

Le chargement paresseux permet à la fois de réduire le temps de chargement des pages de votre site et d’améliorer l’expérience utilisateur proposée.

Il optimise même le référencement naturel de votre site sur les moteurs de recherches. En fait, il n’offre que des avantages indéniables !

1-Réduire le temps de chargement des pages

De prime abord, le lazyload a pour principal avantage de réduire le temps dédié au chargement des pages.

En atterrissant sur les pages de votre site, vos visiteurs n’auront pas à attendre plus longtemps pour découvrir les contenus proposés.

Ils pourront voir en amont les éléments importants affichés en premier à l’écran et continuer ensuite la lecture s’ils le désirent.

En guise de statistiques plus exactes, le chargement fainéant permet d’optimiser le temps d’affichage de -50 % à -85 %.

En ayant recours à cet attribut, votre site web ne mettra plus que 3 à 5 secondes tout au plus pour se charger.

2-Améliorer l’expérience utilisateur

Moins le temps d’attente est long, plus vos visiteurs seront satisfaits. En effet, personne n’aime rester figé pendant plus de 5 secondes sur une page web qui peine à afficher son contenu.

Indéniablement, le lazy loading contribue donc à améliorer l’expérience utilisateur.

Vos visiteurs viennent sur vos pages pour trouver des informations, des données, des offres…

Grâce au chargement paresseux, vous optimisez votre site afin de les aider au mieux à trouver ce qu’ils recherchent.

Outre le fait d’apporter un design UX à votre site, cette technologie permet aussi d’alléger la sollicitation de votre serveur.

Par exemple, si 10 personnes se connectent en même temps sur la page et que seulement 2 scrollent jusqu’en fin de page. Le serveur n’aura alors qu’à charger les images 2 fois au lieu de 10 fois.

3-Optimiser son référencement naturel

Les avantages du lazy loading peuvent bien concerner le niveau de référencement naturel de vos pages.

En effet, l’algorithme de Google tient en compte le temps de chargement des sites web qu’il référence ainsi que la vitesse d’affichage.

Concrètement, si un visiteur quitte votre site après 3 secondes de connexion, Google le traduira comme un manque de performance.

Il va alors classer vos pages parmi les moins performants à afficher.

Au final, ce sera l’ensemble de vos activités qui en sera impacté.

Sachez également que même si certaines images et vidéos n’apparaissent pas tout de suite, elles seront toujours indexées par l’algorithme.

Vos visiteurs pourront donc les voir au fur et à mesure qu’ils découvrent la page.

Un autre point à souligner, le lazyload réduit la consommation des données.

Comment configurer le lazy loading sur son site web

De nombreux thèmes WordPress proposent du lazyloading dès l’installation de son site web.

Voici quelques noms de thèmes qui offrent notamment cette fonctionnalité aux utilisateurs :

  • Blacksilver
  • Arcmos
  • Orys
  • Kordex
  • Kinatrix
  • Refrakt
  • Azra
  • Wythe
  • ZOE
  • Branis
  • Agence Wakiro…

Ces thèmes sont accessibles à partir d’une vingtaine d’euros en poche.

Une autre astuce pour mettre en place le lazy loading sur les pages d’un site, est l’ajout de plugins dédiés.

Le plugin WP Rocket, le meilleur plugin de cache actuel du marché, offre aussi aux internautes la possibilité de configurer le lazy loading sur son site web.

Ce plugin dédié à la performance vous permet de gagner en vitesse de chargement sur de nombreux critères (fichiers CSS, javascript, poids des images), pour améliorer votre référencement en ligne, votre site web et vos conversions.

Dans quels contextes peut-on appliquer le lazyload ?

Un site e-commerce

En tant qu’e-commerçant, vous avez non seulement besoin d’un logiciel de vente, mais aussi d’utiliser le lazyload. Ce dernier vous sera notamment utile afin d’afficher essentiellement les produits et les informations importantes en début de page.

Un blog & un site vitrine

Afin de rendre la lecture des articles de blog plus fluides, on a tendance à vouloir intégrer des images et des vidéos.

Profitez de l’expérience offerte par le lazy loading pour optimiser leur chargement au moment voulu.

Vous pouvez également appliquer le principe du chargement fainéant sur les différentes pages de votre site vitrine.

Par exemple, les vidéos de présentation de votre entreprise, ou des images de votre agence ne s’afficheront que si les internautes scrollent vers le bas de page.

Les carrousels

Très esthétiques, les carrousels séduisent de plus en plus de créateurs de sites internet.

Pourtant, ils se composent généralement d’images qui peuvent être assez lourdes à charger.

Ceci va ralentir les performances de votre site.

Utilisez le lazyload afin que seules les premières images soient complètement chargées.

Les images suivantes se chargeront quand même en défilant la page.

Le menu & ses onglets

Vous pouvez également appliquer le chargement paresseux au menu et divers onglets de votre site.

Ainsi, les logos et les images ne seront visibles que si vos visiteurs restent plus de 5 secondes sur la page.

Pour aller plus loin, découvrez ces quelques astuces SEO pour booster le trafic organique de votre site.

1 Shares

Laisser un commentaire