Logiciel CMS : quel éditeur de site choisir pour un site web qui déchire ?

5 Shares

Si vous projetez de créer votre propre site web, vous allez forcément devoir passer par la case logiciel CMS.

Car à moins que vous ne soyez un développeur de génie, vous ne pourrez pas créer un site from scratch.

Il vous faudra donc choisir un éditeur de site web pour démarrer votre activité.

Et avec tous les CMS qui existent sur le marché, c’est difficile de faire son choix.

Mais en fouillant un peu, on s’aperçoit qu’il n’y a pas tant de vrais bons CMS que ça.

J’en ai sélectionné quatre, que je vous détaille dans cet article.

Qu’est-ce qu’un logiciel CMS ?

Un logiciel CMS (content management system) est un outil qui permet de générer et publier du contenu sur Internet.

On parle aussi d’éditeur de site web.

C’est une définition très large bien sûr.

Car en réalité, un logiciel CMS est bien plus puissant que ça.

En plus de proposer une fonction de rédaction, il permet également de gérer tout ce qui se rattache au contenu.

On peut donc non seulement le rédiger, mais aussi choisir quand et comment on veut le publier, et sous quelle forme.

Un logiciel CMS permet également de gérer tout ce qui est relatif au SEO, comme les métadonnées ou les balises html.

Bref, c’est un outil formidable pour quiconque veut créer et gérer son site web.

Et le plus connu d’entre eux, c’est certainement WordPress.

WordPress, la valeur sûre

Ce logiciel CMS est le leader incontesté du marché.

A la fois intuitif et puissant, WordPress possède en plus un avantage non négligeable : il est totalement gratuit.

Et si au départ il était surtout réservé au blogs, désormais, on peut tout faire avec cet éditeur de site.

C’est-à-dire que vous pouvez créer un site internet avec WordPress de A à Z.

Autre avantage de WordPress : il est extrêmement simple à utiliser.

Très intuitif, il est aussi facile à prendre en main.

De plus, la communauté web est très importante pour ce logiciel CMS.

Avec la communauté d’utilisateurs de WordPress, soyez sûr de ne jamais rester sur le carreau.

C’est également un logiciel très complet, et personnalisable à souhait.

Vous pouvez en effet y ajouter de nombreuses extensions.

L’une d’entre elles, Yoast, est une aide précieuse pour la gestion SEO au quotidien.

Et pour ceux qui souhaitent créer un site e-commerce, Woocommerce fait parfaitement l’affaire.

Le seul petit bémol de WordPress, c’est qu’il est opensource.

A l’instar de Wikipédia, n’importe qui peut donc modifier son code, et ajouter des extensions hasardeuses ou des thèmes à l’arrache.

C’est d’ailleurs ce qui est arrivé le 20 mars 2019, avec une faille dans un plugin.

Cette faille a permis aux hackers de prendre le contrôle de nombreux sites propulsés par WordPress.

Si vous utilisez cet éditeur de site web, faites bien attention aux thèmes et aux extensions que vous utilisez.

Veillez aussi à faire régulièrement les mises à jour de sécurité.

Son point fort : pour un logiciel CMS gratuit, il est très complet.

Son point faible : son caractère opensource peut le rendre vulnérable à certaines attaques.

Prestashop, le spécialiste du e-commerce

Prestashop est un éditeur de site dédié au e-commerce.

Contrairement à WordPress, il est pré-configuré pour la création d’une boutique en ligne.

C’est-à-dire que vous avez à disposition une base de travail, à laquelle vous pouvez ajouter des thèmes.

Prestashop a réellement été conçu au plus près des besoins des utilisateurs en terme de e-commerce.

Très complet également, ce logiciel CMS vous permet de créer de très nombreuses boutiques en ligne.

Vous pouvez ainsi avoir un site marchand entièrement à votre image, et ce, très facilement.

Par ailleurs, la communauté Prestashop est également très importante.

Tout comme avec WordPress, vous aurez donc toujours une réponse aux questions que vous vous posez.

Petit bémol cependant : tout ce qui relève de la personnalisation est payant.

À savoir les thèmes et les extensions, qui permettent d’améliorer le site web.

Son point fort : Prestashop est un logiciel CMS très complet et performant, que tout le monde ou presque peut gérer.

Son point faible : c’est un éditeur de site web payant, ce qui limite les possibilités pour ceux souhaitent se débrouiller seuls.

Drupal, le plus complexe

Tout comme WordPress, cet éditeur de site web est généraliste.

Il s’adresse donc à tous les besoins en terme de site web.

On peut tout à fait créer un blog sur Internet comme un site institutionnel avec Drupal par exemple.

Tout comme son concurrent WordPress, ce logiciel CMS est gratuit.

Et tout comme son concurrent WordPress, c’est aussi un éditeur de site opensource.

Grosso modo, il fonctionne donc de la même manière que son principal rival.

Toutefois, Drupal est considéré comme étant un peu plus puissant que WordPress.

À ce titre, il est aussi plus complexe à utiliser.

Car bien que la communauté Drupal soit très présente, seuls les utilisateurs éclairés pourront se faire plaisir avec ce logiciel CMS.

Il est donc à réserver aux mains expertes d’un vrai développeur web.

Et c’est d’ailleurs pour ça que la plupart des gens lui préfèrent la simplicité et l’intuitivité de WordPress, son concurrent de toujours.

Son point fort : le même que WordPress, à savoir la gratuité et la puissance d’un vrai logiciel CMS.

Son point faible : sa complexité, qui le rend inaccessible au commun des mortels.

Joomla, la force de la communauté

On termine ce petit top des éditeurs de site web avec un dinosaure des CMS.

Rien que dans son nom résonne la base du système : l’entraide.

Joomla signifie en effet “tous ensemble” en swahili.

Avec un nom pareil, il ne pouvait donc être qu’opensource.

Et bien sûr, il est totalement gratuit.

Le gros avantage d’être en opensource, c’est que tout le monde peut créer et mettre à disposition des thèmes.

Vous avez donc un choix quasi infini en terme de personnalisation.

Créé en 2005, ce logiciel CMS est toutefois en nette perte de vitesse depuis quelques temps.

La faute notamment à sa complexité d’utilisation.

Dans ces conditions, difficile de rivaliser avec WordPress.

Joomla est donc un éditeur de site web plutôt pensé pour les pros.

Mais bien qu’il soit un peu tombé en disgrâce, il reste un merveilleux logiciel CMS pour ceux qui le maîtrisent.

Son point fort : la communauté Joomla, qui est très active à travers le monde.

Son point faible : tout comme Drupal, il n’est pas accessible aux débutants.

Aujourd’hui, le logiciel CMS fait partie intégrante de la conception de site internet.

Alors c’est à vous de faire le bon choix pour votre business.

5 Shares

Laisser un commentaire