Comment manager d’anciens collègues ? 5 règles à suivre

Par Richard

26/11/2020

Être amené à manager d’anciens collègues est une situation délicate.

Bien que l’on ait tendance à penser que les relations entre collaborateurs ne changeront pas, ceci n’est qu’une illusion.

Devenir manager suite à une promotion entraîne forcément un sentiment de malaise, des jalousies, des tensions ou des difficultés à trouver sa place.

Toute évolution de statut hiérarchique ou évolution de poste, mérite une préparation.

En effet, les relations humaines sont complexes, et certains anciens collègues pourraient avoir des réactions inattendues.

Il faut arriver à trouver le ton juste et adopter la bonne attitude avec ses nouveaux collaborateurs.

Afin de vous éviter de prendre un mauvais virage, voici 5 conseils pour vous permettre de manager d’anciens collègues sans rencontrer trop d’embûches.

1. Accepter son nouveau statut pour manager d’anciens collègues

La toute première étape pour manager d’anciens collègues efficacement est d’accepter son nouveau statut hiérarchique.

Il faut accepter que les habitudes de travail changent.

Rien ne sera plus comme avant.

Cela demande du courage d’assumer sa décision, à savoir accepter un changement de poste qui amène à plus de responsabilités.

Si vous venez de passer manager, vous ne devez en aucun cas vous excuser de votre nouveau statut.

Il n’est pas non plus conseillé de feindre l’incompréhension de votre nomination pour ce nouveau poste.

Si vous avez postulé et été choisi, c’est que vous méritez votre place.

Dans le cas contraire, vous pourriez ruiner votre crédibilité dès vos premiers pas en tant que manager.

De la même manière, inutile de vous leurrer et d’utiliser des phrases telles que “Cela ne change rien.”.

C’est faux, et vous risqueriez de perdre en crédibilité.

Vous êtes à présent manager, vous devez accepter votre nouveau statut et apprendre à vous sentir légitime.

2. Développer des compétences en management

Dans le cas où vous n’auriez pas d’expérience dans le management, manager d’anciens collègues pourrait s’avérer difficile.

Toute nouvelle personne promue à un poste de manager et n’ayant pas d’expérience, devrait recevoir une formation dans le domaine.

Il est important de se mettre à niveau pour être prêt à occuper son nouveau poste.

En effet, être manager ne s’improvise pas puisque ce statut induit un rôle particulier et des responsabilités.

Certaines personnes ont déjà un don pour le leadership, de l’intuition ainsi qu’une vision managériale, mais ce n’est peut-être pas votre cas.

Manager une équipe, c’est garder 3 points essentiels en tête : les objectifs communs, les individus et les processus à mettre en place et à utiliser.

En tant que manager, il faut donc adopter une nouvelle vision qui est différente de celle d’un collaborateur.

Il faut privilégier l’intelligence collective et organiser ses équipes de manière efficace pour atteindre ses objectifs.

Si cela est possible, demandez donc de participer à une formation ou rapprochez-vous d’un mentor qui dispose déjà des compétences d’un manager.

3. Partir sur le bon pied et définir les bases de la nouvelle organisation pour réussir à manager d’anciens collègues

L’annonce du nouveau poste

Partir du bon pied, c’est se donner l’opportunité de manager d’anciens collègues dans de bonnes conditions.

Pour ce faire, commencez par annoncer vous-même la nouvelle à vos anciens co-équipiers.

Vous diminuerez probablement les chances de les offusquer.

Ensuite, demandez à votre direction de faire une annonce officielle.

Cela prouve que votre nouveau statut de manager est appuyé et reconnu par la direction.

Ainsi, cela vous aidera à vous faire mieux respecter.

Les entretiens individuels

Il est conseillé de réaliser des entretiens individuels pour commencer doucement à endosser le rôle de manager.

Ces réunions seront l’occasion de définir les bases de la nouvelle organisation, mais aussi de montrer que vous êtes disponible et à l’écoute de vos collaborateurs.

Vous pouvez en profiter pour leur poser des questions et leur demander de partager leurs ressentis sur la situation.

Ainsi, vous pouvez crever l’abcès avec les personnes réticentes dès le début, et commencer sur de bonnes bases.

Durant les entretiens individuels, vous pouvez aussi en profiter pour établir un lien de confiance en utilisant votre passé commun.

Il faut toutefois veiller à maintenir une certaine distance.

Ceci ne veut pas dire que vous devez appliquer le vouvoiement.

Cela serait certainement mal perçu, et cela n’est pas spécialement nécessaire.

Les prises de décisions

Pour que vos anciens collègues acceptent plus facilement votre nouveau poste, veillez à faire une transition en douceur.

Pour cela, ne changez pas de comportement de manière soudaine.

De la même manière, ne prenez pas de décisions capitales dès le début.

Votre changement de statut demande déjà à vos anciens collègues de s’adapter à une nouvelle situation.

La réunion d’équipes pour manager d’anciens collègues

Au cours d’une réunion d’équipes, vous pouvez présenter une feuille de route.

De cette façon, vous pourrez exposer votre vision de cette nouvelle collaboration.

Aussi, sans trop brusquer vos camarades, vous pourrez présenter votre mode de management.

Attendez-vous toutefois à faire face à d’anciens collègues qui souhaitent tester votre autorité.

Tous les managers se retrouvent un jour à gérer des personnalités difficiles au travail.

Vous devez donc toutefois asseoir votre légitimité.

D’autre part, c’est également le moment de rassurer vos anciens collègues.

4. Imposer son nouveau statut et ses nouvelles responsabilités pour manager d’anciens collègues plus facilement

Malgré tous vos efforts, vous risquez d’être accusé de favoritisme et d’être confrontés à des rivaux jaloux.

Néanmoins, vous ne pourrez pas faire preuve d’immobilisme durant toute votre carrière de manager pour autant.

Il arrivera un moment où il faudra passer à l’action, asseoir votre nouveau statut, et votre équipe devra prendre le pli.

Dans le cas contraire, vous ne pourrez affirmer votre position auprès de votre équipe.

N’hésitez donc pas à partager progressivement vos idées et vos ambitions lors de vos échanges avec vos collaborateurs. 

Manager d’anciens collègues, c’est accepter de ne plus être perçu pareil.

Imposer votre nouveau statut social, c’est aussi comprendre que vous ne pouvez plus avoir la même aisance dans vos propos.

Si vous aviez tendance à participer aux bruits de couloirs, il faut cesser cela tout de suite.

5. Rester fidèle à soi-même et rester modeste

La dernière règle pour réussir à manager d’anciens collègues, c’est de rester fidèle à soi-même et de rester humble.

Ce n’est pas parce que votre statut au sein de l’entreprise a évolué que vous n’avez plus la même personnalité.

Ne perdez pas vos convictions et ne changez pas de caractère.

Bien évidemment, ayez de l’assurance, mais gardez les pieds sur terre.

Appliquez le principe de la boucle de vulnérabilité et acceptez vos lacunes.

Montrez à vos collaborateurs que vos compétences sont complémentaires et que tout le monde dispose de son domaine d’expertise.

Considérez-vous comme un manager, mais aussi comme un membre de votre équipe.

À propos de l'auteur

Ingénieur de formation et web entrepreneur depuis 2013, j'accompagne les entrepreneurs ambitieux à développer un business rentable.

Richard

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez la communauté

Recevez par email des vidéos et conseils exclusifs pour développer votre business

>