Comment mesurer l’efficacité de ses relations presse ? 6 étapes importantes

Mesurer l’efficacité de ses relations presse est un travail qui prend du temps et demande de l’investissement.

Cependant, ce travail ne représente pas des minutes perdues.

En effet, après avoir donné de l’énergie pour développer une campagne, il est important d’analyser les retombées.

Pour ce faire, vous pouvez vous appuyer sur différents KPI ou Key Performance Indicators.

Ces outils de mesure sont essentiels pour vous aider à modifier vos plans de communication, ou pour relever les éléments qui plaisent à votre audience.

Toutefois, il n’est pas toujours évident de savoir comment mesurer ces retombées.

C’est pourquoi je vous propose de vous accompagner dans cette démarche à travers un nouvel article.

1. Choisir les objectifs à analyser

Il existe un grand nombre d’indicateurs pour mesurer l’efficacité de ses relations presse.

Plutôt que de passer un temps monstrueux à tous les analyser, commencez par choisir ceux qui sont le plus pertinents pour vous.

Pour cela, il faut partir depuis le début.

Quels sont les objectifs principaux de votre marque ou de votre entreprise ?

C’est en partant de cela que vous serez en mesure de vous attarder sur les leviers qui vont vous aider à atteindre ces objectifs.

Voici les étapes à suivre pour cela : 

  1. Définir les objectifs de sa société : les objectifs que vous choisissez ici doivent être en mesure d’être impactés par vos actions. Par exemple, faire augmenter le trafic de votre site internet, développer une image de marque, développer une communauté engagée, etc.
  2. Créer vos objectifs en relation avec vos actions et votre stratégie Relations Presse : ici, vous pouvez commencer à ajouter des chiffres ou des pourcentages d’augmentation par exemple.
  3. Analyser les résultats en fonction des attentes de votre société : quel est le rapport entre votre aboutissement et les objectifs de votre marque ? Le travail fourni par vos soins impacte-t-il les résultats financiers de votre entreprise ?

2. Sélectionner les KPI adaptés pour mesurer l’efficacité de ses relations presse

Une fois tout ce travail réalisé, il est temps d’attaquer la sélection des indicateurs de performance.

Voici une liste non-exhaustive des KPI qui peuvent être intéressants à utiliser.

  • La couverture médiatique. Pour mesurer cet indicateur, il suffit de comptabiliser le nombre de retombées presse issues de vos actions. 
  • La part de voix. Cette fois-ci, vous comparez la couverture médiatique que vous avez obtenue par rapport à celle de vos concurrents. Les concurrents peuvent être comptabilisés tous ensemble ou séparément. Idéalement, commencez avec vos plus grands concurrents. Attention cependant à ne pas oublier de faire la différence entre qualité et quantité. Il vaut quelquefois mieux être cité moins de fois, mais dans des médias plus reconnus et populaires.
  • Les partages sur les réseaux sociaux. Les plateformes sociales ont aujourd’hui un réel impact sur le succès des marques. Il est donc très important de prendre le temps de mesurer le nombre de partages des retombées presse sur les diverses plateformes sociales.
  • La portée potentielle aussi appelée reach : il s’agit de la moyenne de l’audience atteinte par l’ensemble des médias dans lesquels vous êtes apparu.
  • La présence géographique. Cet indicateur est très intéressant car il permet de mesurer la notoriété de marque en fonction des pays ou des régions. Ce sont des informations importantes pour adapter vos futures stratégies.
  • La qualité des retombées presse. Parle-t-on de votre marque dans un angle en bas de page ou faites-vous les grands titres des journaux ? Êtes-vous simplement mentionné ou un article vous est-il dédié ?
  • Les variations de trafic. Les retombées presse ont-elles impacté le trafic de votre site internet ?
  • Le taux de conversion. L’idée de cet indicateur est le suivant : combien de personnes se sont transformées en prospects ou clients après la mise en place de vos diverses actions ? Par exemple, le nombre d’inscriptions à votre newsletter, à un événement, le nombre d’abonnements, de téléchargements de e-books, etc.

3. Les outils utiles pour mesurer  l’efficacité de ses relations presse

Puisque la technologie nous permet d’utiliser des outils connectés, pourquoi ne pas s’en servir ?

D’autant plus que certains indicateurs sont plus compliqués que d’autres à mesurer.

Vous pouvez donc utiliser des logiciels qui vous permettent de réunir des données rapidement et efficacement.

Les deux outils ci-dessous pourront vous aider à mesurer les KPI vus précédemment.

Google Analytics

Le premier outil que vous pouvez utiliser est Google Analytics.

Pourquoi aller chercher très loin alors que Google met à disposition de ses utilisateurs un outil performant.

Google Analytics est un outil gratuit connecté à votre site internet.

Ainsi, vous pouvez directement analyser des données telles que le trafic obtenu ou le taux de conversion.

Mozbar

Ensuite, vous pouvez également utiliser des extensions pour navigateur tel que MozBar.

Cette extension vous permet d’avoir un aperçu de la puissance de votre site internet, tout comme sur celui de vos concurrents.

Nous arrivons au terme de cet article qui reprend les grandes lignes pour mesurer l’efficacité de ses relations presse.

Bien que le travail d’analyse des KPI puisse être fastidieux, il peut vous permettre de réaliser des économies afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs médiatiques dans le passé.

Ce sont de très bons outils pour mesurer votre ROI et vous permettre d’ajuster votre travail par la suite.

Gardez précieusement vos rapports afin de comparer des campagnes similaires par exemple.

Laisser un commentaire