Comment bien optimiser les sous-titres des vidéos sur les réseaux sociaux ?

Par Richard

18/12/2020

Les réseaux sociaux sont une mine d’or pour les influenceurs et les marques qui savent véritablement les utiliser.

Sur tous les réseaux sociaux en vogue aujourd’hui (Instagram, Facebook, TikTok, YouTube, etc.), les vidéos tiennent une place importante.

En effet, pour faire grossir son compte, il ne suffit plus de poster simplement des photos.

Il faut poster des vidéos qui retiennent les utilisateurs plus longtemps sur votre profil.

Toutefois, les vidéos sont souvent mal utilisées.

En effet, selon une étude réalisée par Digiday, le pourcentage de vidéos consommées sans le son sur Facebook atteindrait les 85 %.

Ce chiffre incite donc forcément à revoir la stratégie de publication des vidéos sur les réseaux sociaux.

Pour optimiser le contenu social media, il faut apprendre à utiliser correctement les sous-titres.

Effectivement, cet outil permet de consommer du contenu semi-visuel et semi-auditif à n’importe quel moment.

C’est également une technique pour attirer l’œil des utilisateurs.

Pour cela, voici plusieurs conseils pour apprendre à bien optimiser les sous-titres dans ses vidéos sur les réseaux sociaux : transcription efficace, visuel travaillé, mots-clés dans les sous-titres, etc.

1. Retranscrire ses vidéos de manière efficace pour optimiser les sous-titres des vidéos

La qualité de la retranscription des vidéos joue un rôle important dans l’accessibilité de lecture de vos vidéos.

Si vous pensez qu’il existe une solution très rapide pour vous aider à retranscrire vos vidéos, malheureusement, j’ai peur de devoir vous décevoir.

La retranscription prend du temps, et c’est notamment pour cela que les YouTubeurs célèbres et autres créateurs de contenu vidéo font appel à des transcripteurs.

Dans le cas où vous ne recherchiez pas à faire de la transcription sur le long terme, vous pouvez faire de la transcription en remplissant un fichier SRT.

Il existe pour cela quelques techniques pour vous permettre de perdre le moins de temps possible.

Par exemple, vous pouvez utiliser des pédales à pied ou des raccourcis clavier afin de gérer la rapidité de la lecture de votre piste audio.

Si vous choisissez l’option pédale, vous pouvez vous aider de logiciels qui vous aident à la synchroniser avec votre contenu vidéo.

Pour plus d’efficacité, la réalisation de sous-titres se fait généralement dans un cadre calme pour ne pas se laisser disperser par des bruits ou conversations parasites qui pourraient mener à la confusion.

Si vous êtes un créateur de vidéo régulier, vous pouvez vous orienter vers des logiciels plus élaborés.

C’est le cas des technologies qui utilisent la reconnaissance vocale.

C’est d’ailleurs ce qu’utilise la plateforme YouTube avec la création de sous-titres automatiques.

Les transcriptions sont généralement un peu bancales, mais il est toujours possible de les modifier.

Ainsi, vous pouvez gagner énormément de temps.

Instagram propose également aujourd’hui le sous-titrage automatique avec ses IGTV.

2. Optimiser les sous-titres avec la traduction dans une langue étrangère

Si créer des sous-titres dans sa propre langue n’était pas assez compliqué, vous avez peut-être également besoin de créer des sous-titres dans une langue étrangère.

Ce travail demande une double compétence, car il faut aussi avoir un bon niveau d’anglais.

Il faut être en mesure de trouver les mots adéquats qui n’ont pas toujours la même signification en fonction des nationalités.

Autre défi : adapter la tailles des phrases et des sous-titres aux différents contenus vidéos.

Une fois de plus, il est possible de réaliser cela à la main.

Dans tous les cas, rappelez-vous qu’il ne faut pas faire une traduction littérale.

Il s’agit avant tout de proposer à vos lecteurs des phrases facilement compréhensibles.

Pour les langues qui demandent d’ajouter beaucoup de mots lors des traductions, créez des traductions abrégées.

3. Adapter le style de ses sous-titres

Créer et optimiser les sous-titres sont une nouvelle occasion de mettre en évidence son digital branding.

En adaptant la police, la taille, la couleur ou le positionnement de vos phrases, vous pouvez arriver à vous différencier.

Bien évidemment, la lisibilité et la clarté de vos sous-titres ne doivent pas en pâtir.

Voici quelques points à garder en tête lorsque vous créez des sous-titres pour des vidéos :

  • La taille de la police : vos sous-titres doivent être lisibles sur tous les types de supports. Si vous réalisez vos transcriptions sur ordinateur, rappelez-vous que beaucoup de vidéos sont également consommées sur smartphone.
  • La longueur des phrases : faites des phrases courtes et essayez de ne pas dépasser les 70 caractères par phrase.
  • La vitesse des sous-titres : la diffusion ne doit pas être trop lente, ni trop rapide. Pour une meilleure compréhension, il faut laisser les phrases en moyenne 3 ou 4 secondes.
  • L’emplacement : idéalement et généralement, les sous-titres sont centrés sur la partie basse de la vidéo. Toutefois, vous devez adapter le positionnement pour ne pas gêner la compréhension.
  • La synchronisation : essayez de faire coïncider vos sous-titres avec les voix. Cela aidera notamment les personnes qui regardent avec le son à se concentrer.

3. Le contenu des sous-titres

Le contenu de vos sous-titres dépend bien évidemment du contenu audio de votre vidéo de base.

Toutefois, plus vous arrivez à insérer des mot-clés dans vos sous-sites, plus vous apportez de la crédibilité à vos contenus d’un point de vue SEO.

Bien choisir ses mots-clés fait d’ailleurs partie du travail d’un rédacteur web SEO, mais rien ne vous empêche d’essayer de vous lancer dans cette tâche.

L’optimisation se fait donc dans la forme, mais aussi dans le fond.

Les sous-titres sont donc une nouvelle occasion d’améliorer le référencement de votre contenu.

C’est pourquoi, si vous êtes le créateur de contenu de vos vidéos, plus le transcripteur, pensez en amont aux mots que vous utilisez dans votre script.

Vous l’aurez compris, l’optimisation visuelle peut permettre à vos contenus vidéos d’être beaucoup plus accessibles.

Ainsi, vous gagnez en temps de visualisation, ce qui est bon pour le référencement.

Optimiser les sous-titres est également une chance de toucher une plus grande cible, et donc plus de clients potentiels.

À propos de l'auteur

Ingénieur de formation et web entrepreneur depuis 2013, j'accompagne les entrepreneurs ambitieux à développer un business rentable.

Richard

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez la communauté

Recevez par email des vidéos et conseils exclusifs pour développer votre business

>