3 astuces pour protéger ses données sur Internet

Protéger ses données sur Internet est devenu un enjeu majeur de notre siècle.

Les attaques informatiques sont de plus en plus fréquentes, et surtout de plus en plus élaborées.

Même si les arnaques de bas étage sont devenues faciles à déjouer, ce n’est pas le cas de toutes.

Il faut donc impérativement sécuriser ses données sur Internet, que l’on soit professionnel ou particulier.

Voici donc trois astuces pour protéger efficacement ses données personnelles sur Internet.

De la bonne gestion des mots de passe

On ne le répétera jamais assez : les mots de passe constituent le premier rempart contre les attaques informatiques.

Protéger ses données sur Internet, c’est donc avant tout savoir choisir ses mots de passe avec soin.

Notez que je parle au pluriel, car il est bien évident qu’il faut avoir un mot de passe pour chaque site.

Trop de gens commettent encore l’erreur de choisir un mot de passe universel.

Bien protéger ses données sur Internet suppose de compliquer toujours plus la tâche des hackers.

Or, utiliser un même mot de passe pour plusieurs accès, c’est carrément leur dérouler le tapis rouge.

Il faut donc s’assurer d’avoir un mot de passe différent pour chaque compte, sans exception.

Banque, espace client, boîte mail, peu importe le nombre de comptes.

Si vous avez du mal à vous souvenir de tous vos mots de passe, utilisez un gestionnaire de mots de passe.

Pensez également à utiliser des mots de passe très compliqués, et à en changer régulièrement.

Cela n’anéantira jamais le risque de fraude, mais cela compliquera le travail des pirates.

Vous l’aurez compris, pour bien protéger ses données personnelles, il faut bien gérer ses mots de passe.

Protéger ses données sur Internet avec son moteur de recherche

C’est un aspect peu connu de la protection des données personnelles sur le web.

Et pourtant, les moteurs de recherche sont au coeur du problème depuis quelques temps.

En cause notamment, la publicité ciblée, ou retargeting, que Google et consorts pratiquent.

Cette pratique consiste à récolter des informations sur les internautes au fil de leur navigation, par le biais des fameux cookies.

Les moteurs de recherche utilisent ensuite ces informations pour vous envoyer de la publicité ciblée.

C’est ainsi que vous vous retrouvez avec des pubs pour des produits que vous n’avez absolument pas consultés avant.

Le retargeting est souvent considéré comme une pratique agressive et intrusive.

De plus, même si c’est totalement illégal, il n’y a aucune garantie que vos données personnelles ne soient pas vendues à des tiers.

Fort heureusement, il existe des alternatives à Google et à Bing.

Vous pouvez notamment utiliser DuckDuckGo ou StartPage, qui s’engagent à supprimer toute forme de traçage des internautes.

Ils utilisent pour cela une surcouche qu’ils ajoutent aux résultats de Google, permettant ainsi de proposer des résultats pertinents tout en respectant la vie privée.

En revanche, et malgré son ambition, Qwant n’est pas à la hauteur des résultats promis.

Ce dernier dépend en effet de Microsoft, qui exploite le moteur de recherche Bing.

Il utilise donc les même procédés de retargeting et de collecte des données.

Pour protéger ses données personnelles, mieux vaut donc utiliser un moteur de recherche alternatif.

Le bon sens, la meilleure arme pour protéger ses données sur Internet

Il ne suffit pas d’utiliser un méta-moteur de recherche ou de choisir des mots de passe à rallonge pour protéger ses données sur Internet.

Ce qui prime avant tout en effet, c’est le bon sens.

Une qualité essentielle, et qui fait pourtant cruellement défaut à certains utilisateurs négligents.

Ne pas choisir sa date de naissance comme mot de passe relève par exemple du bon sens.

Mais beaucoup ne réalisent pas leur erreur, et ne comprennent pas pourquoi ils se font pirater par la suite.

Autre évidence qu’il est toutefois bon de rappeler : faire attention aux sites sur lesquels on navigue.

Les sites qui ne fournissent pas de protocole https sont par exemple à proscrire.

Pour le savoir, observez l’url du site : si elle est précédée d’un petit cadenas, c’est bon.

On veillera également à installer un bon antivirus sur son ordinateur, afin de repérer les éventuelles menaces.

Enfin, pour éviter les mauvaises surprises, pensez à bien configurer le pare-feu de votre navigateur web.

Encore une fois, tout ceci n’est ni plus ni moins que du bon sens.

Et c’est sans doute la meilleure stratégie pour protéger ses données sur Internet.

Laisser un commentaire