6 astuces pour améliorer le référencement de son site internet

1 Shares

Bien référencer un site web, surtout quand il est nouveau, ne se fait pas en un claquement de doigts.

Le SEO, ou Search Engine Optimization, prend du temps, de l’investissement, et surtout demande à être travaillé régulièrement.

Il faut être patient pour voir les résultats, et des changements dans les positions de ses mots-clés et de ses pages.

Pourtant, quand on veut vendre là, tout de suite, difficile d’être patient.

Et si je vous disais que bien travailler le référencement de votre site internet peut vous rapporter gros, et sur la durée ? 

Si vous appliquez ces 6 astuces, alors vous aurez toutes les clés en main pour remonter dans les premières positions de recherche, et vous assurer un trafic constant et croissant.

1. Travailler ses métadonnées

On les oublie souvent et pourtant elles sont indispensables pour le bon référencement d’une page web.

Les métadonnées, ce sont toutes ces petites données peu visibles pour l’internaute, mais indispensables pour Google pour bien indexer votre page web.

Concrètement, on appelle méta datas :

  • Le page-title
  • La méta description
  • Les balises alt

Le page-title

La donnée “page-title”, c’est la balise qui renseigne le titre de votre page pour Google.

Elle est importante car elle apparaît dans l’onglet de votre page, et en titre sur la page des résultats de recherche.

Le page-title ne doit pas excéder 60 caractères.

Il doit comprendre le mot-clé de votre page et il est recommandé d’utiliser un séparateur pour y apposer le nom de votre marque.

La génération d’un page-title peut être automatique sur un hébergeur comme Shopify ou WordPress, qui va se baser sur le titre de la page.

Pour améliorer son référencement, à vous de retravailler le page-title avec le bon mot-clé, et en faisant attention à la limite de caractères. 

La méta description

La méta description est la description qui apparaît sur la page des résultats de recherche de votre moteur lorsque vous tapez une requête. 

Cette description de 155 caractères maximum est primordiale puisqu’elle influence non seulement comment Google indexe votre site, mais aussi votre taux de clic.

En effet, plus la méta description est optimisée avec des mots-clés pertinents qui décrivent bien la page qui se trouve derrière, mieux Google pourra associer votre page aux mots-clés visés pour la faire remonter dans les résultats.

Mais surtout, plus la description est bien rédigée, et avec des verbes d’action, plus les internautes auront envie de cliquer ! 

La méta description influe donc grandement sur la position Google

Les balises alt

Les balises alt sont un type de balises html bien cachées, mais qui, remplies de façon pertinentes, peuvent donner un coup de boost au référencement de votre site.

Les alt text (alternative texts), sont les balises qui sont utilisées à l’intérieur du code html pour décrire l’apparence et la fonction d’une image sur une page.

A quoi ça sert alors, si cela est caché ? 

A aider les robots de Google à mieux indexer vos pages, et vos images !

Il faut savoir que de nos jours, la recherche sur un moteur de recherche est aussi textuelle que visuelle : les internautes vont non seulement cliquer sur les résultats textes, mais aussi chercher dans les résultats images !

Des balises bien remplies vont vous permettre de non seulement améliorer le référencement des pages où se trouvent les images, de gagner des positions sur les mots-clés, mais aussi de référencer les images sur Google Images. 

2. Une page = 1 mot-clé

Cela peut paraître vieux jeu, et pourtant c’est une astuce qui fonctionne plutôt bien pour améliorer le référencement de son site internet.

Si vous travaillez une page avec un mot-clé seulement (et ses variantes), alors Google aura plus de facilité à bien associer votre page à cette requête et à la faire remonter dans les résultats de recherche.

Généralement, il est conseillé d’apporter le plus d’informations possible sur cette requête aux internautes, et d’utiliser les formes singulières et plurielles du mot-clé dans votre contenu.

3. Faire attention à la longueur des pages 

Je ne vous recommande pas d’écrire plus de 2 000 mots par page, mais oui, Google va prioriser les pages avec un certain nombre de mots !

Les pages à contenu “pauvre” (en dessous de 300 mots par exemple) ne sont pas très efficaces pour référencer un mot-clé ou une expression en particulier.

Plus de mots sur une page permet de donner plus de contexte et donc plus de poids au mot-clé.

L’important est de fournir à Google du contenu structuré et suffisant pour répondre à la thématique de la page.

Attention ! Il ne faut pas écrire dans le vide juste pour avoir plus de mots !

Votre contenu doit être riche, pertinent, et surtout être en rapport avec le mot-clé travaillé. 

Google priorise aussi les pages où le contenu est structuré, avec des titres et sous-titres, et des paragraphes qui répondent aux questions posées. 

4. Avoir du contenu “frais” pour Google

L’indexation de votre site web par les bots de Google est un travail continu et aléatoire. 

C’est-à-dire que ces robots peuvent visiter votre site web à tout moment, et surtout, qu’ils visitent des millions de pages web similaires par jour.

Publier du nouveau contenu fréquemment sur votre site web (nouveaux produits, nouvelles pages, articles de blog) vous permet de donner en continu une “raison” à Google de venir visiter votre web.

C’est pour cela notamment qu’il est recommandé aux entrepreneurs d’avoir un blog d’entreprise sur leur e-commerce, pour publier régulièrement du contenu sur leur cœur de métier, et travailler leur référencement avec des articles mentionnant des mots-clés importants. 

5. Travailler le maillage interne

Sur un site internet, il est recommandé d’utiliser des liens internes pour lier les pages de votre site entre elles et créer une architecture de site logique pour les robots de Google.

Les liens internes aident aussi Google à indexer vos pages.

Les robots vont en effet “suivre” les liens qui se trouvent sur la page par laquelle ils sont entrés sur votre site pour poursuivre leur chemin sur votre site. 

Plus votre maillage interne est bien organisé, plus il est facile de trouver vos pages et notamment les nouvelles !

6. Travailler les liens externes

Bien travailler le référencement de son site web ne se fait pas uniquement sur son propre site internet.

Elle se fait aussi sur d’autres sites !

Cela s’appelle le SEO off-page.

En effet, même si le SEO on-page de votre site web est très bien optimisé, le référencement de celui-ci dépend aussi grandement de ce que les autres sites disent sur le vôtre.

Pour cela, on travaille son référencement avec du linkbuilding ou du netlinking, c’est-à-dire que l’on recherche des sites de qualité, qui font partie de notre niche ou sont des médias ou blogs influents, qui peuvent faire un lien vers notre page web. 

Ces liens externes attestent de la qualité de votre site web, et donnent à Google des preuves de confiance qui influent sur le référencement naturel de votre site.

Il est préférable de privilégier des liens do follow pour donner du “jus” SEO à votre site, et aider à améliorer son référencement. 

Les liens externes peuvent être situés en footers ou en sidebar de sites partenaires, ou bien dans des articles dédiés à votre site, avec une ancre optimisée. 

1 Shares

Laisser un commentaire