stratégie médiastratégie médiastratégie média

Comment gérer sa stratégie media efficacement

Par Richard

20/02/2019

En ces temps, n’importe quel webmarketeur se doit d’avoir une stratégie media bien ficelée.

Car la concurrence est de plus en plus féroce.

L’étau se resserre autour de ceux qui ne savent pas communiquer correctement.

Et les plus vulnérables se font littéralement engloutir par ceux qui ont justement une stratégie média efficace.

Par ailleurs, de nouveaux médias émergent depuis quelques années.

Certains disparaissent aussi, pour céder la place à des canaux de communication plus modernes.

Il est donc essentiel de savoir gérer sa stratégie média.

Voici quelques astuces pour y arriver, et devenir le boss du game cette année.

Connaître les forces et les faiblesses de chaque média

Bien gérer sa stratégie media, ça suppose de bien connaître tous les médias à disposition.

Car en terme de communication, tous ne se valent pas.

Et là où tel média sera parfait pour tel type de publicité, un autre ne conviendra pas du tout.

Certains seront plus adaptés pour la diffusion d’une image ou d’une vidéo, quand d’autres supporteront mieux des contenus rédactionnels par exemple.

Il est donc important de bien savoir dans quoi on met les pieds.

Plusieurs éléments entrent en jeu dans le choix du type de média à privilégier.

Mais il est bien évident qu’aujourd’hui, on va s’orienter presque exclusivement vers du digital.

Car les médias digitaux permettent de toucher bien plus de monde que les médias traditionnels.

Et en plus, une stratégie media digitale coûte beaucoup moins cher.

Il faut toutefois faire attention à la saturation d’informations.

Car plus le message est diffusé, plus son impact est dilué.

Et c’est malheureusement l’une des dérives des médias digitaux.

Le mobile au coeur de toute stratégie media

A force que je vous le répète, vous devez savoir qu’aujourd’hui, plus de 80% du trafic est mobile.

Un chiffre astronomique, qui se justifie par la montée en puissance des smartphones ces dernières années.

C’est donc un type de media à privilégier pour sa stratégie.

Le problème, c’est qu’aujourd’hui, beaucoup de sites ne sont pas adaptés à la diffusion publicitaire sur mobile.

Et ça peut vite devenir exaspérant pour l’utilisateur.

Un site web non responsif engendrera de gros soucis au niveau de l’expérience utilisateur.

Il faut donc bien travailler l’affichage des publicités, afin qu’elles puissent s’adapter à tous types de supports.

Que ce soit le pc, le mobile ou la tablette.

Car avouons-le : il n’y a rien de plus énervant qu’une bannière popup qui prend tout l’écran du téléphone alors qu’on est en train de lire un article.

Alors pour bien gérer sa stratégie media, il faut avant tout penser responsif.

L’importance du timing dans une stratégie média

Ce n’est pas le tout de diffuser un message publicitaire sur le bon média.

Il faut aussi le diffuser au bon moment.

Le timing est en effet très important dans la stratégie média.

Et pour ça, vous devez vous intéresser aux habitudes de vos utilisateurs.

Il vous faudra cerner leurs comportements vis-à-vis des messages publicitaires, afin de savoir à quel type de message ils sont réceptifs.

Mais surtout, à quel moment ils sont plus susceptibles de mémoriser le message en question.

Et là encore, ça dépendra du type de média choisi.

De nombreuses études ont par exemple démontré qu’une campagne sms présentait un meilleur taux d’ouverture les week-end.

A contrario, l’emailing a plus de chances de fonctionner pendant la semaine, quand les gens sont au travail.

Bref, analyser les comportements des utilisateurs vous aidera à déterminer le meilleur moment pour diffuser vos messages publicitaires.

Soigner toujours plus le contenu de ses messages

On vit dans une époque où les utilisateurs sont complètement saturés de messages publicitaires en tout genre.

Et en même temps, c’est normal : on n’a jamais été aussi connecté qu’actuellement !

Sauf qu’à force, on finit par se lasser de toutes ces sollicitations, qui ne sont d’ailleurs pas toujours voulues.

Dans le cadre de sa stratégie media, il faudra donc soigner le message en lui-même.

On privilégiera notamment le marketing direct, qui permettra de personnaliser un maximum le message diffusé.

Il faudra aussi miser sur des contenus ludiques, qui vont créer de l’interaction avec l’utilisateur, et le pousser à l’engagement.

Les vidéos et les photos sont des contenus qui fonctionnent toujours aussi bien.

Ils permettent de faire passer des émotions de façon plus intense, facilitant ainsi la mémorisation du message.

L’originalité doit également être au coeur de toute stratégie média.

Car la majeure partie des idées ont déjà été prises, reprises, et diffusées à très grande échelle.

C’est donc bel et bien l’exclusivité que recherchent les utilisateurs aujourd’hui.

Les erreurs à éviter pour bien gérer sa stratégie média

Même si vous avez suivi toutes les consignes ci-dessus, votre stratégie risque de tomber à l’eau si vous commettez l’une de ses erreurs. 

Il est donc important d’y faire très attention si vous ne voulez pas voir tous vos efforts réduits à néant. 

1. Bâcler les bases

Même si vous proposez les meilleurs contenus du monde et que la stratégie que vous employez semble irréprochable, vous ne risquez pas de percer si vous ne faites pas attention à votre identité et à votre présentation.

En effet, plus de la moitié de la population mondiale est présente sur les réseaux.

Et il ne faut pas oublier que parmi eux, il y a vos concurrents ainsi que de nombreux charlatans.

Si votre profil semble douteux, peu intéressant ou indigne de confiance, vos cibles peuvent très bien passer à côté de vous. 

Résultat, votre stratégie est un véritable échec.

Pour vous donner un exemple, dans le cas d’une chaîne YouTube, il est préférable d’éviter les pseudos avec des chiffres ou des symboles. 

Ces derniers ne sont pas très professionnels et il est toujours préférable d’opter pour un nom de chaîne YouTube simple et impactant.

Bien entendu, cela va dépendre de l’âge et des préférences de votre public cible, mais je parle en règle générale. 

2- Publier tout ce qui vous passe par la tête

Contrairement aux médias classiques, Internet n’oublie jamais.

D’ailleurs, cette affirmation est encore plus véridique sur les réseaux sociaux.

Ainsi, si vous réalisez le moindre faux pas ou que vous dites quelque chose de travers (de façon intentionnelle ou non), vous pouvez le payer très cher. 

Pour cause, votre réputation risque non seulement d’en prendre un coup, mais vous risquez aussi de véhiculer une mauvaise image de vous sur la toile.

Au contraire, en attirant les bonnes grâces des internautes et de votre communauté, vous aurez plus de chance de réaliser des ventes et d’augmenter votre palette de prospects et de clients. 

Pour en venir au fait, réfléchissez-y à deux fois avant de publier quoi que ce soit. 

3- Être passif et inactif

Avant, les entreprises pouvaient juguler leur période de crise et réduire l’ampleur des dégâts plus ou moins facilement.

Cela était notamment dû au fait que les informations se propageaient beaucoup moins vite, ce qui contribuait à limiter les infox.

Aujourd’hui, il suffit de quelques heures pour que le monde prenne connaissance d’une nouvelle, bonne ou mauvaise.

En conséquence, si votre entreprise rencontre un problème sur les réseaux et que vous tardez à réagir, les événements risquent de prendre des proportions démesurées et d’échapper à votre contrôle.

De plus, dans certains cas, vos concurrents et vos détracteurs n’hésiteront pas à en profiter. 

En somme, si une telle situation venait à arriver, vous devez réagir vite si vous souhaitez retourner la situation en votre faveur. 

Quels réseaux sociaux pour sa stratégie media ?

On ne peut pas ignorer la domination des réseaux sociaux.

Et on ne peut pas non plus nier leur efficacité en terme de stratégie média.

C’est en effet un canal de communication très apprécié des utilisateurs.

Comme une extension de leur propre vie, ils n’hésitent pas à s’y dévoiler plus que de raison.

Et ils n’hésitent pas non plus à dire ce qu’ils pensent, parfois avec véhémence.

En parallèle, il faudra donc développer une stratégie marketing sur les réseaux sociaux.

Youtube va rester une valeur sûre pour une stratégie media efficace.

Facebook le sera également, notamment grâce à son potentiel de viralité et son taux d’engagement élevés.

Attention toutefois à ne pas se faire piéger par leur nouvel algorithme, devenu très pénalisant pour les pros.

En terme de récréatif, Instagram est la nouvelle manne du B2C.

Car l’algorithme est toujours très favorable à la diffusion de messages publicitaires en masse.

Le taux d’engagement y est par ailleurs très élevé.

Mais l’audience reste quand-même assez jeune dans l’ensemble.

Instagram ne conviendra donc pas à n’importe quelle stratégie média.

Après un fort déclin il y a quelques années, LinkedIn est en train de reprendre sa place de leader des réseaux professionnels.

Il peut être bien pratique pour faire du social selling par exemple .

L’efficacité de votre stratégie media dépendra de votre capacité à utiliser ces réseaux sociaux.

Cette année, votre stratégie média sera donc plus que jamais axée sur le digital.

Et il y a fort à parier qu’elle le sera encore davantage d’ici quelques années.

À propos de l'auteur

Consultant en webmarketing et entrepreneur depuis 2013, j’ai créé l’un des sites leader sur la séduction en France avec 1,2 millions de visiteurs annuels et plus d’un millier d’hommes coachés.
En 2017 je décide de créer le site ApprentiMillionnaire et sa chaîne YouTube associée pour aider les entrepreneurs à développeur un business en ligne rentable.

Richard

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez la communauté

Recevez par email des vidéos et conseils exclusifs pour développer votre business

>