10 astuces de champion pour vaincre la procrastination de l’entrepreneur

Par Richard

01/11/2018

La plupart des entrepreneurs ont des difficultés à vaincre la procrastination.

Et je suis sûr que vous savez tous ce qui se cache derrière ce mot barbare !

Mais si, c’est cette tendance qu’on a tous (oui oui, tous) à toujours tout remettre au lendemain.

Des études ont d’ailleurs montré que cette tendance naturelle de l’homme était d’origine génétique.

Tout ça c’est bien beau.

Mais ça ne nous dit pas comment l’éradiquer.

Parce que même si c’est intrinsèque à l’être humain, il n’empêche que la procrastination est un vrai poison au quotidien !

C’est pour ça que je vous donne quelques conseils pour vaincre la procrastination.

1. Cernez l’origine du problème

Être entrepreneur est un statut qui suscite l’intérêt de plus en plus de personnes.

Le statut de freelance donne envie puisqu’il est synonyme de liberté.

Nous sommes nos propres patrons, nous n’avons pas de compte à rendre à un chef d’entreprise et nous prenons les décisions qui nous semblent correctes.

Si les avantages du freelancing sont avérés, être entrepreneur représente aussi des difficultés.

Quelquefois, il peut être compliqué de s’organiser, de respecter un emploi du temps et d’accomplir les tâches dans les délais que l’on s’impose.

On repousse une tâche, puis deux, puis trois.

On parle alors de la procrastination de l’entrepreneur.

Les performances du business peuvent en pâtir et mettre l’avenir de l’entreprise en jeu.

Les raisons qui poussent les entrepreneurs à procrastiner sont diverses.

Être freelance à domicile est un challenge, tout comme travailler depuis un espace de coworking.

Retarder et éviter les tâches urgentes n’est pas simplement dû à la négligence et le manque de motivation, mais généralement à une mauvaise gestion du temps, un problème d’organisation ou des facteurs psychologiques.

Voici donc les vraies raisons qui déclenchent la procrastination de l’entrepreneur.

1. La peur d’entreprendre

Comme nous l’avons vaguement abordé en introduction, devenir indépendant est une expérience enrichissante et excitante.

Cependant, cela revient également à avoir la responsabilité de l’avenir de son entreprise, comme celui de ses employés s’il y en a.

On se lance parfois dans l’aventure entrepreneuriale tête première, et on se rend compte par la suite que l’on a simplement peur d’entreprendre.

Un entrepreneur peut avoir peur de se tromper, d’échouer et de faire couler son business, comme de trop bien réussir.

La peur du jugement des autres ainsi que de ne pas atteindre leurs espérances est un frein qui peut mener à la procrastination.

Repousser la réalisation des tâches est donc un moyen de repousser ce moment.

2. Le besoin d’affronter la complexité

Lorsque l’on procrastine, on le fait rarement avec toutes les tâches que l’on doit réaliser.

On a plutôt tendance à sélectionner ce que l’on veut faire et ne pas faire.

C’est pourquoi un entrepreneur est rarement non-productif à 100 %.

En revanche, lorsqu’une action semble trop complexe, la procrastination de l’entrepreneur prend le dessus.

On utilise les réseaux sociaux pour se changer les idées, on se concentre sur les e-mails et on trouve d’autres tâches non-prioritaires à exécuter.

On priorise la réalisation de plusieurs micro-tâches pour se gratifier.

Oubliés les factures en attente, les démarches administratives et les prises de décisions pour faire avancer les projets.

Ce comportement s’explique notamment par la peur de se projeter et de penser à l’avenir de l’entreprise.

On a l’impression que la procrastination dispense des émotions négatives et de l’anxiété.

3. L’appréhension de l’échec

Quelle pression d’annoncer à tout le monde qu’on a décidé de se lancer en tant qu’auto-entrepreneur, mais que nous avons échoué.

Retour à la case départ avec un employeur alors que nous avons passé des heures à dire qu’on ne retournera jamais vers le salariat.

L’appréhension de l’échec est l’une des raisons principales de la procrastination de l’entrepreneur.

Les entrepreneurs et entrepreneuses ont également peur de ne pas avoir les compétences nécessaires afin d’occuper leur poste de micro-entrepreneur.

C’est notamment le cas des personnes qui se forment seules, en autodidactes.

C’est ce que l’on appelle le syndrome de l’imposteur : une personne se lance dans un projet, mais pense finalement qu’elle n’a pas la capacité de faire son travail, qu’elle n’est pas légitime.

La procrastination devient donc un effet irréversible de ce type de mentalité.

4. La procrastination de l’entrepreneur par un manque d’engagement

Être entrepreneur est “à la mode” et fascinant.

On a souvent envie de se rattacher à cet aspect, et délaisser les parties moins attirantes de ce statut.

Pour réussir en tant qu’entrepreneur, il faut s’en donner les moyens.

Afin de lancer un business en ligne par exemple, il faut parfois travailler très intensément.

On ne compte pas ses heures et on ne se soucie pas du jour de la semaine.

Il n’est pas non plus question de déléguer, mais de travailler par soi-même, tout cela, même sans avoir un revenu assuré à la fin du mois.

Pour lutter contre la procrastination de l’entrepreneur, il faut donc s’engager pleinement dans l’exécution de toutes les tâches, mêmes les plus déplaisantes.

5. Le besoin de prendre des décisions

En tant que salarié, on se plaint de ne pas pouvoir prendre nos propres décisions.

Mais lorsque cela est à notre portée, c’est encore différent.

La procrastination de l’entrepreneur s’explique également par le besoin de repousser le temps des prises de décisions.

C’est le principe qui veut que, si nous ne sommes pas la personne qui choisit, ce qui se passera à l’avenir n’est pas de notre faute.

Pourtant, la passivité peut avoir de lourdes conséquences sur la santé d’un business.

Il faut donc savoir choisir parmi un large panel d’options et quelquefois maintenir ses positions.

L’option parfaite n’existe que très rarement.

De même, attendre le parfait moment pour se lancer dans un projet ou prendre une décision est une erreur.

Il faut savoir faire des choix et se préparer aux conséquences, qu’elles soient positives ou négatives.

Dans le cas contraire, il n’est pas possible de mener un projet à bien.

Si vous vous êtes retrouvé dans l’une des raisons précédentes, vous affrontez peut-être en ce moment la procrastination de l’entrepreneur.

N’ayez crainte, cet auto-sabotage n’est pas irréversible.

Vous pouvez vaincre la procrastination.

En commençant par prendre conscience de cela, vous allez être en mesure d’augmenter votre productivité et de réorganiser votre travail.

Ressentir de la culpabilité et se concentrer sur les aspects négatifs n’aident guère à trouver une stratégie pour augmenter sa productivité.

Si vous avez besoin de conseils pour être productif, je vous invite d’ailleurs vivement à consulter l’article précédent.

2. Ne vous surchargez pas de travail

Souvent, la surcharge de travail nous conduit à procrastiner.

Pourquoi ?

Parce que ça décourage au plus haut point !

Si vous avez cinquante dossiers à rendre pour le lendemain, vous allez forcément manquer de motivation.

Pour vaincre la procrastination, vous devez donc essayer de limiter votre charge de travail.

N’acceptez que ce que vous êtes capable de traiter, au risque sinon de vous décourager.

Apprenez aussi à dire non quand il le faut.

Un client vous rajoute du travail au dernier moment, avec un délai hyper court, sans même vous consulter avant ?

C’est là que vous allez pouvoir lui dire non, pour votre propre bien et celui du travail que vous avez déjà en cours.

3. Fixez-vous des objectifs raisonnables

Ce qui rejoint un peu le point précédent.

Si vous voulez vaincre la procrastination pour de bon, vous devez vous fixer des objectifs en corrélation avec vos capacités.

Pas la peine de mettre la barre trop haut, alors que vous êtes incapable de l’atteindre !

Encore une fois, vous allez vous décourager plus qu’autre chose.

Le secret pour éviter de procrastiner, c’est de commencer petit.

Imaginez-vous une échelle avec des barreaux très rapprochés, qui s’espacent à mesure que vous les gravissez.

Le fait de commencer en douceur avec un objectif plus facile permet d’entrer dans un cercle vertueux.

Plus votre objectif est simple, plus vous avez de chances de l’atteindre.

Et plus vous réussissez, plus vous êtes motivé pour augmenter d’un cran vos objectifs.

4. Faites une to-do list

Toujours dans la même veine que les objectifs, avoir une liste permet de savoir où on va.

C’est plus facile de vaincre la procrastination quand on sait à l’avance ce qu’on doit faire.

N’hésitez donc pas à vous préparer une liste des choses à faire.

Ce qui sera facile, puisque vous aurez déjà défini vos objectifs en amont !

Petite astuce : cochez ou rayez les tâches accomplies.

Le fait de voir la liste diminuer vous encouragera à persister dans votre dynamique de motivation.

5. Boostez votre self-esteem 

Il faut savoir que le manque d’estime de soi est une des causes majeures de procrastination.

Peur de mal faire, peur de ne pas y arriver du tout…

C’est bel et bien parce que vous vous sous-estimez que vous avez du mal à tenir le cap.

Vous devez apprendre à avoir confiance en vous pour avancer.

Répétez-vous des mantras, du genre « je suis capable », « je peux le faire ».

Ça va vous aider à prendre confiance et à atteindre vos objectifs plus facilement.

6. Créez-vous une bulle de concentration

Vaincre la procrastination est d’autant plus dur si vous avez tendance à divaguer un peu.

Si vous avez l’esprit vagabond, vous allez devoir vous isoler de toutes les sources de distraction possibles.

Commencez par ranger votre téléphone dans un tiroir par exemple.

Pour ceux qui travaillent à domicile, c’est déjà un peu plus compliqué.

Si possible, trouvez-vous une pièce dédiée pour travailler, afin de vous isoler.

Laissez votre portable dans une autre pièce et éteignez la télévision.

Essayez autant que possible de ne pas quitter cette bulle de concentration.

Et ne laissez pas non plus les éléments perturbateurs entrer dedans.

7. Arrêtez de vous trouver des excuses

Bon, ok, la procrastination c’est génétique.

Ok, vous avez du boulot par dessus la tête, et une deadline très, très serrée.

Mais ce ne sont pas pour autant des excuses valables pour tout remettre au lendemain !

Faire preuve d’auto-indulgence, ça peut parfois être salutaire.

Mais il ne faut pas en abuser !

Car sinon, c’est la porte ouverte à toutes les excuses pour ne pas travailler.

Alors mettez-vous un bon coup de pied aux fesses, et au boulot !

8. Apprenez à être fort

Pour vaincre la procrastination, vous devez développer votre force de caractère.

Ce qui veut dire résister aux différentes tentations qui ponctuent votre travail au quotidien.

Ce qui veut dire aussi avoir une organisation en béton, et surtout s’y tenir.

Car si vous ne respectez pas votre agenda, alors autant ne pas avoir d’agenda du tout !

Soyez fort, c’est pour votre bien.

9. Pour vaincre la procrastination, anticipez

C’est la règle d’or pour arrêter de procrastiner une bonne fois pour toutes.

Pour ne plus remettre votre travail au lendemain, avancez-le à la veille !

Vous avez un email à envoyer tous les matins à 9h30 pétantes ?

Préparez-le la veille au soir !

Vous avez un dossier à rendre avant vendredi midi dernier délai ?

Avancez-vous un maximum, et terminez votre compte-rendu pour le jeudi !

Ça vous permettra de vous aménager quelques instants pour décompresser.

10. Visualisez le résultat

C’est une super astuce si vous avez du mal à trouver en vous la motivation nécessaire pour mener à bien vos projets.

Car quoi de mieux pour vaincre la procrastination que de s’imaginer le projet fini (et réussi) ?

Quand vous avez envie de tout envoyer valser, prenez cinq minutes pour faire un peu de visualisation mentale.

Imaginez-vous couronné de succès.

Imaginez la joie et le soulagement que vous allez ressentir quand vous aurez enfin terminé votre boulot du jour !

Le fait de visualiser votre réussite vous permettra d’avancer plus sereinement.

Vaincre la procrastination est une lutte de tous les instants.

Mais ne vous découragez pas !

N’oubliez pas que les plus grands entrepreneurs passent aussi par là des fois…

À propos de l'auteur

Consultant en webmarketing et entrepreneur depuis 2013, j’ai créé l’un des sites leader sur la séduction en France avec 1,2 millions de visiteurs annuels et plus d’un millier d’hommes coachés.
En 2017 je décide de créer le site ApprentiMillionnaire et sa chaîne YouTube associée pour aider les entrepreneurs à développeur un business en ligne rentable.

Richard

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez la communauté

Recevez par email des vidéos et conseils exclusifs pour développer votre business

>