18/12/2018

Taux de conversion en web marketing : 13 astuces pour améliorer rapidement son taux de transformation e-commerce

Par Richard

18/12/2018

Le lien pour vous procurer le logiciel TriveLeads :

Lorsque l’on cherche à augmenter le chiffre d’affaire généré par son site Internet ou sa boutique en ligne, la première chose qui nous vient à l’esprit c’est d’augmenter son trafic.

Or, il existe un moyen plus efficace de le faire avec le trafic que l’on possède déjà.

C’est d’améliorer son taux de conversion.

En effet, si vous voulez doubler votre chiffre d’affaire, il vous suffira simplement de doubler votre taux de conversion.

Ce qui est tout de même bien moins compliqué et coûteux que de doubler son trafic.

Le taux de transformation est donc un indicateur clé de performance.

Il permet de se faire une idée de la bonne santé et du succès d’un site e-commerce (site web ou boutique en ligne).

Mais voilà, même si l’e-commerce rencontre un franc succès, le taux de transformation n’est pas toujours au rendez-vous.

De plus en plus de petits vendeurs sont à la traîne face aux géants de l’industrie de la vente en ligne.

Il est certain que Jean-Jacques, modeste vendeur de salons de jardin à Villeneuve sur Lot, ne fait guère le poids face à Amazon.

Mais Jean-Jacques peut toutefois obtenir un meilleur taux de transformation que Jeff Bezos.

À la condition, bien sûr, qu’il s’y prenne un minimum correctement.

C’est pourquoi j’ai décidé de vous livrer mes astuces ultra efficaces pour augmenter significativement votre taux de conversion.

Mais avant de commencer, rappelons brièvement ce qu’il représente.

Qu’est ce que le taux de conversion ?

Taux de conversion ou taux de transformation : le terme a de quoi effrayer, mais il cache pourtant un concept très simple.

Il désigne tout simplement le pourcentage de personnes qui ont accompli un objectif défini.

Dis comme ça c’est un peu barbare alors illustrons ça avec un petit exemple.

Dans le cas d’un site e-commerce, plusieurs personnes vont voir la fiche d’un produit X au cours d’une journée.

Mais toutes ces personnes ne vont pas acheter ce produit X, seul un certain pourcentage va le faire.

C’est ce pourcentage que l’on appelle le taux de conversion.

Le taux de transformation était essentiellement utilisé dans le cadre de la vente physique.

Mais l’e-commerce pesant de plus en plus, le concept s’est peu à peu élargi à la vente en ligne.

Le taux de transformation est essentiel pour connaître l’attractivité d’un magasin, physique ou digital.

Il permet également d’identifier les freins et obstacles à l’achat rencontrés par les visiteurs.

Ainsi, un taux de transformation élevé signifie que le point de vente est très attractif.

A contrario, un taux de conversion bas révèle des failles dans le système, qui empêche les visiteurs d’acheter.

Mais d’ailleurs, quelle est la différence entre taux de transformation et taux de conversion ?

Taux de transformation ou taux de conversion vente en ligne ?

Il existe une confusion entre le taux de transformation et le taux de conversion.

En réalité, les deux termes désignent exactement la même chose en e-commerce et magasin physique.

Il s’agit effectivement du nombre de ventes réalisées par rapport au nombre de visiteurs sur une période donnée.

Alors pourquoi utilise-t-on toujours les deux termes pour parler de la même chose ?

Cela tient au fait que le taux de transformation peut aussi s’appliquer aux sites vitrines, non marchands.

On peut en effet en savoir plus sur la rentabilité d’un site vitrine grâce au taux de transformation de celui-ci.

Cela peut notamment désigner le nombre de prospects obtenus sur le nombre total de visiteurs du site.

Citons par exemple le nombre de gens qui s’inscrivent à une newsletter ou qui téléchargent un e-book.

Ainsi, on parlera plutôt de taux de transformation sur un site non marchand, et de taux de conversion sur un site marchand.

Retenez toutefois que chacun de ces deux termes est parfaitement valable, que l’on parle de l’un ou de l’autre.

Voyons à présent comment calculer son taux de transformation en vente en ligne.

Comment calculer le taux de transformation vente ?

Le taux de transformation en vente en ligne est très simple à calculer.

Il suffit tout simplement de diviser le nombre d’actions réalisées par le nombre total de visiteurs.

On multiplie ensuite le résultat obtenu par 100, afin d’obtenir un pourcentage.

Ce taux de transformation est bien évidemment calculé sur une période définie : un jour, une semaine, un mois, etc.

Prenons par exemple un point de vente qui accueille 1000 visiteurs par jour, avec 150 transactions réalisés.

Son taux de transformation est de : (150 / 1000) x 100 = 15 %.

Autre exemple, avec un point de vente qui réalise 2000 transactions avec 5000 visiteurs par jour.

Il obtient un taux de transformation de : (2000 / 5000) x 100 = 40 %.

Même chose pour une page de capture d’emails à l’entrée de votre tunnel de conversion.

Si 100 visiteurs tombent dessus et que 20 d’entre eux donnent leur email, le taux de conversion sera de 20%

Pour un magasin physique, le calcul du taux de transformation nécessite un comptage précis du nombre de personnes qui viennent dans le magasin.

Il est donc plus difficile à calculer, voire impossible dans les grands magasins qui accueillent énormément de monde.

Pour une boutique en ligne, il s’agira du nombre d’internautes qui visitent le site ou page produit.

Par exemple, si au cours d’une journée 100 personnes visitent la fiche d’un produit X et que 3 personnes l’achètent, le taux de conversion sera de 3%.

Maintenant que nous sommes d’accord sur ce qu’est le taux de conversion, mettons un peu les choses aux clairs de la lune, mon ami pierrot.

Qu’est-ce qu’un bon taux de conversion ?

Je vois très souvent, voire trop souvent, des web entrepreneurs passer leur temps à se demander qu’est-ce qu’un bon taux de conversion ?

J’en vois également certains le passer à comparer leur taux de transformation auprès d’autres entrepreneurs.

Quand je vois ça, je ne peux vraiment m’empêcher de repenser à ce fabuleux élixir de jouvence que nous a gracieusement offert dame nature : le sexe.

Alala, le sexe…ça me perdra…

Sérieux les gens, on a passé l’âge de comparer la taille de nos sexes ou de nos nibards quand même.

Pour les filles ça, les nibards… enfin quoi que …

Sérieusement, faut vraiment que vous arrêtiez avec ça et ceci pour deux bonnes raisons encore meilleures que le sexe.

Comment ça Richou ?!

Meilleure que le sexe ?!

Mais quelles sont donc ces deux bonnes raisons ?

Eh bien tout d’abord :

  1. Il n’y a pas de taux de conversion type en web marketing car cela dépend de plusieurs paramètres comme par exemple la niche dans laquelle se trouve votre business.
  2. Le KPI le plus important en web marketing n’est pas le taux de transformation mais le revenu par inscrit. En effet, entre une page d’atterrissage qui converti à 50% et fait 1€ par inscrit et une autre qui convertit à 10% mais réalise 10€ par inscrit, vous vous rendez compte que la plus performante n’est pas celle avec le plus haut taux de conversion mais bien celle avec le plus haut revenu par inscrit.

Maintenant, cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas optimiser le taux de conversion de la page d’atterrissage qui convertit à 10%.

Et c’est d’ailleurs la raison de cette vidéo, vous montrer quelques petites astuces pour augmenter ce taux de conversion.

Définir l’objectif à mesurer

Avant de voir ensemble quelques astuces pour optimiser votre taux de conversion, il est important que vous preniez tout d’abord le temps de définir l’objectif à mesurer.

L’objectif correspond à une action que l’on souhaite que visiteur du site fasse.

Il peut s’agir du remplissage d’un formulaire d’abonnement, de l’adhésion à un événement, de la mise au panier d’un produit ou tout simplement d’un achat.

Dès lors l’objectif définit, il sera possible de mettre en place les actions appropriées à l’amélioration du taux de conversion.

Pour la suite de cet article, nous partirons avec comme objectif d’améliorer la conversion de nos pages ou formulaires de capture de mail.

8 astuces pour améliorer le taux de conversion

1. Choisir le bon logiciel

Pour augmenter votre taux de conversion, le choix d’un logiciel qui puisse à lui seul vous aider à transformer le prospect en client est une étape essentielle.

Ça semble logique me direz-vous et pourtant…

La logique chez certain ce n’est pas ce qui a de plus développé.

En effet, je vois encore trop de web entrepreneurs qui ne prennent pas le temps de choisir sérieusement leur logiciel.

  • Soit, ils font leur puceau désespéré et se disent que ce n’est pas très important et que le premier venu fera l’affaire.
  • Soit, ils font leur rapiat en tentant de trouver celui qui leur coûtera le moins cher.

Si vous faites partie de ces gens-là, de ces gens qui ne sont pas foutu d’investir un minimum de temps et d’argent dans des outils qui sont la base de votre business, j’ai le regret de vous annoncer que d’une :

  1. Vous avez une belle mentalité de m****.
  2. Vous n’êtes certainement pas un véritable entrepreneur.
  3. Vous n’irez pas bien loin avec votre projet. C’est un peu comme si un infographiste avait l’ambition de devenir l’expert de son domaine en bossant sous « paint »….

Donc, un conseil, choisissez sérieusement votre logiciel car il peut à lui seul faire augmenter de quelques précieux pourcent votre taux de conversion, simplement par le design et les fonctionnalités qui l’accompagne.

Pour ce qui est de la capture de Leads, j’utilise ThriveLeads (pour les popup) et Thrive Architect (pour les Landing Pages et Squeeze Pages).

Vous pouvez bien sûr en utiliser d’autres.

Mais ceux-ci sont quand même des must en la matière.

Pour ceux que ça intéresse, je vous met le lien vers la vidéo de présentation du plugin de création de popup wordpress ThriveLeads.

Ceci dit, et une fois le logiciel entre vos mains, place à la création de page d’atterrissage à haut taux de conversion.

D’ailleurs, en passant, pour ceux qui ne savent pas la différence entre squeeze page et landing page :

  • Landing Page : on offre un leadmagnet en échange de l’email.
  • Squeeze Page : on attise la curiosité en échange de l’email.

Voilà voilà, vous vous coucherez moins bête comme ça.

On dit merci qui ?

Coquins….

Bon allez, trêve de plaisanteries, recentrons-nous un petit peu.

On était donc parti avec mon kiki sur la création de Squeeze Page et Landing Page à haut taux de conversion.

Alors comment faire concrètement ?

Eh bien encore une fois, tout va se jouer au niveau du copywriting.

2. Un bon copywriting

Pour bien convertir, vous devez promettre au prospect qu’en vous fournissant son email, son numéro de téléphone ou le numéro de sa femme, vous allez l’installer dans un état bien plus positif qu’il ne l’est actuellement et ceci sans qu’il n’ait pour autant besoin de passer par un état négatif.

Etat positif et négatif ayant un lien avec le besoin/valeur de survie, de reproduction et de bien-être dont je vous ai parlé dans ma précédente vidéo sur les besoins primaires.

Ceci étant dit, voyons tout de suite un petit exemple histoire que tout ça soit un peu plus clair pour moi… et pour vous bien sûr.

Alors sur mon blog, pour promouvoir mon guide « Cash Machine », j’ai écrit ceci :

 « Entrepreneur ? Arrêtez de vous faire pigeonner et soyez malin ! Découvrez les 8 meilleurs logiciels Web-Marketing pour créer des tunnels de vente performants sans vous ruiner (oui c’est possible !) »

Ici, si on décortique un peu le bordel, l’état positif est représenté par une intelligence et, de manière sous-entendu, un business plus florissant.

Tandis que l’état négatif est lui représenté par une perte d’argent.

Le prospect peut donc facilement se visualiser avec un meilleur statut économique et social sans qu’il n’ait à mettre en jeu son statut économique actuel.

Tout bénef pour lui donc d’un point de vue survie, reproduction et bien-être.

Capicho ? Bon…

Maintenant, bien qu’un bon copywriting soit important, il n’est pas le seul élément que vous devez mettre en place pour augmenter le taux de transformation de vos formulaires d’optin.

Vous allez surtout devoir prêter attention au lien de pertinence qui peut exister entre votre bait, donc votre leadmagnet ou votre élément de curiosité, et le contenu.

3. Un Bait en rapport avec le contenu

Pour un bon taux de conversion, la cohérence est de mise !

Si votre bait n’a aucun rapport avec le contenu, votre taux de transformation risque d’être très faible.

Par contre, si vous prenez le temps de créer un bait qui résonne avec le contenu sur lequel vos visiteurs tombent, alors vous augmenterez considérablement ce taux de transformation.

Contenu faisant au passage référence à un article de blog, une vidéo, une publicité etc, etc, etc !

Par exemple, si mon guide YouTube Hack obtient un si bon taux de conversion c’est que le contenu sur lequel il est promu a un lien direct avec la création d’une chaîne YouTube.

Il est donc normal que des gens qui souhaitent créer une chaîne YouTube populaire ou en vivre soient intéressés par ce type de guide.

Maintenant, et même si cette stratégie permet d’obtenir un excellent taux de conversion, sachez qu’il est tout à fait possible d’en obtenir un encore meilleur.

Comment ? Eh bien tout simplement en créant un bait spécifique pour chaque contenu que vous écrivez sans avoir besoin de créer plein de listes dans votre logiciel d’emailing.

Ce que Thriveleads permet de faire au passage.

Par exemple, si je souhaitais obtenir le meilleur des taux de transformation sur cette article, alors la stratégie la plus efficace serait de créer un bait en rapport avec le sujet de l’article, le taux de conversion.

Ça pourrait être par exemple :

  • Une « checklist » qui résume les étapes essentielles pour obtenir le meilleur taux de conversion possible ;
  • Un mini guide résumé de l’article avec du contenu exclusif à l’intérieur ;

Mais bon, vu que ça me cassait le cul et les roubignoles de le faire, je vous invite plutôt à télécharger mon guide « Cash Machine » dans lequel vous découvrirez comment créer des tunnels de vente à haut taux de conversion grâce aux meilleurs logiciels du marché.

La petite promo de mon guide étant faite, passons à notre 5ème astuce pour obtenir un meilleur taux de transformation, j’ai nommé : l’A/B testing.

4. L’A/B testing

Une fois que vous avez bien pris en considération ce qui a été dit précédemment, place à l’optimisation de la conversion.

Parce que oui, ce n’est pas parce que votre Squeeze Page ou votre Landing Page convertit bien que cela signifie qu’elle ne peut pas mieux convertir.

Et pour le savoir, rien de mieux que de mettre en place de l’AB testing.

L’AB testing consiste à lancer deux variations différentes d’une page, d’une popup ou d’un formulaire.

On va ensuite proposer la variation A à la moitié des visiteurs et la variation B à l’autre moitié des visiteurs.

Une fois ceci fait, vous aurez alors le taux de conversion de chacune des variations et pourrez identifier ce qui fait qu’une version est plus performante qu’une autre.

Voilà, vous venez d’améliorer votre taux de conversion et vous n’avez plus qu’à conserver la meilleure version !

On pourrait croire que la méthode s’arrête ici.

Mais en réalité, non.

Car il faudra désormais tester sans cesse votre page en faisant varier d’autres éléments et en gardant ainsi la meilleure variation à chaque fois.

C’est ainsi que, petit à petit, test après test, vous allez pouvoir optimiser pour la conversion votre page de capture.

Alor évidemment, il faudra toutefois attendre qu’une bonne quantité d’Internautes aient visité les deux versions de votre test AB afin d’avoir un échantillon significatif.

500 visiteurs, pour chaque variable, me semble être un bon compromis pour commencer à tirer de réels enseignements.

Donc, si votre blog est tout récent, ne vous embêtez pas trop avec les tests A/B.

Par contre, si vous avez un blog qui commence à générer un certain trafic, alors il serait peut-être bon d’aller voir quel article reçoit le plus de visiteurs et optimiser cet article pour la conversion.

Pour ce faire, vous pourriez par exemple tester sur votre popup :

  • La couleur, la taille, le design et le texte du bouton ;
  • La taille et le texte du champ « email » ;
  • L’ajout ou la suppression d’un champ comme le « prénom » ;
  • La « headline » ;
  • La taille de la police d’écriture ;
  • Le background ;
  • Les différents types de popup entre elles ;
  • La position de la popup dans l’article ;
  • La durée à partir de laquelle une popup doit s’afficher ;
  • L’animation de la popup ;

Ceci étant dit, et pour finir en beauté cette article, je vous propose une petite finition.

Une petite finition rapide mais bien propre où vous allez découvrir 4 autres astuces à mettre en place dès maintenant pour augmenter davantage votre taux de transformation.

Allez c’est parti !

5. 4 autres astuces

Ok, alors ces astuces sont de :

  1. Créer un popup en « scroll mat » pour les personnes qui visitent votre blog sur ordinateur car ce type de popup convertit globalement extrêmement bien.
  2. Utiliser les formulaires en deux étapes pour ceux en « in content », « footer », « ribbon » et « sidebar » afin d’activer le principe psychologique du pied dans la porte.
  3. Utiliser un lien cliquable ouvrant une popup en lightbox sur votre bouton mais également sur votre titre et votre image si vous en avez une histoire d’être bien sûr que même le plus abruti du monde trouve le moyen de se procurer votre bait.
  4. Et enfin, optimiser l’affichage de vos formulaires pour tablette et mobile étant donné que de plus en plus de personne passe par ce type de support pour se connecter à internet.

Normalement, si vous mettez bien en application tout ce que je viens de vous baragouiner dans cette article d’une qualité exceptionnelle, vous devriez être en mesure d’augmenter significativement le taux de transformation sur vos Squeeze Pages et Landing Pages.

5 astuces pour améliorer son taux de conversion e-commerce

Dans la suite de cet article, je vous propose de parler un peu du taux de conversion e-commerce.

Parce que bon, le taux de conversion d’un site e-commerce (site web ou boutique en ligne), ne s’arrête pas qu’à la Squeeze Page et à la Landing Page.

Il y a bien d’autres aspects à prendre en considération.

Loin de moi l’idée de tous les parcourir, je voulais tout de même vous en toucher deux mots.

Deux mots qui se sont finalement transformés en 5 astuces, lesquelles vous permettront d’améliore le taux de conversion de votre site e-commerce.

Vitesse et UX au coeur du taux de conversion e-commerce

On ne le répétera jamais assez : la vitesse de chargement pour un site internet est primordiale.

Rien de plus désagréable en effet qu’une boutique en ligne trop lente, qui met 20 secondes à charger une photo.

N’oubliez jamais que l’utilisateur est impulsif, et qu’il n’aime pas perdre son temps.

Les achats en ligne se décident rapidement, et ne sont pas mûris aussi longuement que d’autres décisions.

Pour améliorer son taux de conversion e-commerce, il faudra donc travailler sur cet aspect.

Faites notamment attention au poids des images sur vos fiches produits.

Une image trop lourde peut en effet considérablement ralentir la vitesse générale du site.

Si vous utilisez un logiciel open source, pensez également à bien choisir votre hébergeur.

Une boutique en ligne doit en effet fonctionner en permanence, sans interruption de service.

Choisissez donc un hébergeur avec de la bande passante, et qui limite au maximum le temps de panne.

Outre la vitesse du site, pensez aussi à l’ergonomie et à l’expérience utilisateur.

Une boutique en ligne doit être fluide à la navigation, afin d’offrir une expérience agréable au visiteur.

Pour booster votre taux de conversion e-commerce, soignez notamment la version mobile de votre site.

Boutique en ligne responsive, navigation à facettes, catalogue produit cohérent…

Tout ceci est indispensable pour un taux de conversion e-commerce satisfaisant.

En outre, gardez à l’esprit que ce qui est bon pour l’utilisateur est bon pour Google.

Le SEO est en effet un point clé du taux de conversion e-commerce.

Et pour le travailler, rien de mieux que le bon vieux blog.

Le blog, allié de choc de la conversion en e-commerce

Le blog e-commerce est un parfait allié du taux de conversion e-commerce.

Il permet en effet de travailler sur tous les aspects utiles à l’efficacité d’une boutique en ligne.

À commencer par le SEO, point clé du taux de conversion e-commerce et en général.

Un bon référencement permet d’apporter du trafic sur la boutique, et donc d’augmenter statistiquement les chances de conversion.

Mais le trafic ne suffisant pas en e-commerce, le blog permet d’améliorer d’autres points capitaux.

Un blog e-commerce permet notamment de développer sa notoriété et de travailler son image de marque.

L’e-commerce est en effet un sujet sensible, qui nécessite de rassurer les acheteurs et d’humaniser l’entreprise.

Publier des contenus à forte valeur ajoutée permet ainsi de se positionner en tant qu’expert dans son domaine.

Tutoriels, conseils de pro et guides d’achat seront notamment très appréciés des acheteurs.

Il permet aussi de se rapprocher d’eux pour développer une vraie relation de proximité.

Le blog e-commerce est donc idéal pour véhiculer une image sérieuse, qui rassure les visiteurs.

Et comme chacun sait, un visiteur rassuré est un futur client satisfait.

N’hésitez donc pas à vous appuyer sur le blog pour améliorer votre taux de conversion e-commerce.

Attention aux abandons de panier

L’abandon de panier en e-commerce est un mal nécessaire

Mais cela ne veut pas dire que l’on ne peut pas le limiter, voire le réduire au minimum.

Travailler sur les causes de l’abandon de panier va permettre d’améliorer le taux de conversion e-commerce.

Et pour cela, il est essentiel de comprendre le tunnel de conversion pour cerner l’origine de l’abandon.

De nombreux facteurs peuvent conduire l’internaute à laisser tomber son panier d’achat.

Mais l’abandon se joue la plupart du temps vers la fin du tunnel, quand le visiteur se rapproche de la conversion.

Les frais de livraison trop élevés seraient par exemple à l’origine de plus de la moitié des abandons de panier.

Un manque de modes de livraison peut également impacter la conversion.

On évitera également de rajouter des frais de livraison « surprises » au dernier moment.

Rien de pire en effet pour un acheteur que de voir le montant de son panier augmenter juste avant le paiement.

Le mieux est donc de l’informer le plus tôt possible des frais de livraison.

Citons également un processus de commande trop compliqué, comme une création de compte trop longue.

L’abandon de panier est un vrai ennemi du taux de conversion e-commerce.

Et comme je vous l’ai dit, même s’il est impossible à éradiquer, on peut toutefois le réduire.

Il faudra notamment relancer le visiteur qui a abandonné son panier par mail rapidement après l’abandon.

Cela permettra de tenter de sauver la vente, en proposant un produit en downsell par exemple.

Par ailleurs, limiter l’abandon de panier nécessite un vrai travail sur la fin du tunnel de conversion.

Par fin du tunnel, on entend essentiellement la page paiement.

Soigner la page paiement

La page paiement est une étape stratégique du tunnel de conversion e-commerce.

Il s’agit en effet de l’ultime étape à franchir pour finaliser un achat.

Et c’est justement à ce moment précis que le client est le plus indécis.

Il faut donc éviter à tout prix les distractions sur cette page, afin de mener le client à la conversion rapidement.

La page paiement doit en effet être la plus simple et la plus limpide possible.

N’encombrez pas cette page outre mesure, et laissez le client aller à l’essentiel.

De même, veillez à proposer plusieurs moyens de paiement afin d’offrir du choix à ce dernier.

Le manque de moyens de paiement nuit en effet au taux de conversion e-commerce.

Il est également judicieux d’ajouter des éléments de réassurance pour donner confiance.

Afficher l’icône de chaque moyen de paiement proposé, ainsi qu’une icône de paiement sécurisé, constituent ainsi un minimum.

Plusieurs solutions sont à votre disposition pour créer une page de paiement optimisée.

L’outil intégré en natif à Shopify ou celui de ThriveCart par exemple sont parfaits pour cela.

Vous pouvez aussi utiliser un logiciel tout-en-un de création de tunnels de vente comme Clickfunnels.

Ultra performant, ce logiciel marketing permet d’optimiser chaque étape du tunnel de conversion et s’intègre avec la plupart des solutions e-commerce actuelles.

Les solutions étant nombreuses, à vous d’en choisir une qui réponde le plus à vos besoins.

Utiliser les avis clients pour booster son taux de conversion

Comme vous l’aurez sans doute compris, rassurer est le maître mot en e-commerce.

Et quoi de mieux pour rassurer les futurs clients que les avis positifs d’autres clients ?

En effet, les avis clients sont un argument de vente à mettre en avant sur une boutique en ligne.

Ils permettent notamment de faire jouer la preuve sociale.

Selon cette théorie sociologique, les gens indécis ont tendance à être rassurés par l’expression d’une majorité.

Autrement dit, plus il y a de clients sur une boutique en ligne, et plus celle-ci apparaît comme fiable pour les autres.

Afficher les avis clients est donc un gage de sérieux, qui met en confiance le visiteur pour ses futurs achats.

Il faut d’ailleurs noter que les avis clients peuvent aussi englober les recommandations de marques connues.

Il y a plusieurs façons différentes de mettre en valeur les avis déjà reçus par les clients.

On peut par exemple les afficher en bandeau inférieur sur l’accueil de la boutique.

Certains préfèrent toutefois afficher les avis relatifs à chaque produit sur la fiche de celui-ci.

Bref, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon d’utiliser les avis des clients.

Quel que soit l’endroit où ils sont affichés, ils seront en effet toujours bénéfiques pour le taux de conversion e-commerce.

À propos de l'auteur

Consultant en webmarketing et entrepreneur depuis 2013, j’ai créé l’un des sites leader sur la séduction en France avec 1,2 millions de visiteurs annuels et plus d’un millier d’hommes coachés.
En 2017 je décide de créer le site ApprentiMillionnaire et sa chaîne YouTube associée pour aider les entrepreneurs à développeur un business en ligne rentable.

Richard

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez la communauté

Recevez par email des vidéos et conseils exclusifs pour développer votre business

>