Hébergement mutualisé OVH : pourquoi vous ne devez pas prendre un serveur mutualisé OVH

Par Richard

27/09/2019

L’hébergement mutualisé Ovh, une fausse bonne idée ?

Effectivement, je vous déconseille instamment cette solution d’hébergement.

Certes, les prix très attractifs proposés par l’hébergeur ont de quoi séduire.

Mais en réalité, c’est de la poudre de perlimpinpin.

Laissez-moi vous parler de mon expérience personnelle avec le serveur mutualisé Ovh.

Je vais également vous proposer une solution alternative.

Après m’avoir lu, je suis convaincu que vous changerez de point de vue sur Ovh.

Les origines d’OVH

OVH, désormais OVHcloud depuis 2019, est une entreprise française qui a vu le jour en 1999.

Elle a été créée par Octave Klaba et trouve son siège au sein même de l’Hexagone, plus exactement à Roubaix.

Depuis sa création, OVH s’est spécialisé dans l’hébergement de serveur et dans les services qui s’y rattachent.

Toutefois, à partir de 2010, la firme se focalise plus sur le cloud computing.

Bien qu’étant le leader incontesté de ce marché en France et en Europe, OVH n’est pas encore reconnu par les pays outre-atlantique.

Néanmoins, cela ne l’a pas empêché de se forger une réputation de fer et de devenir un géant dans son domaine avec 33 datacenters répartis dans près de 19 pays avec plus de 400.000 serveurs.

Les principaux centres de données d’OVH se trouvent en France, notamment à Roubaix, à Strasbourg et à Gravelines.

Cependant, la firme en possède également à l’étranger, plus précisément au Québec, aux USA, à Sydney et à Singapour.

Grâce à ça, OVH compte plus d’un million de clients dont le gouvernement de plusieurs pays européens, certains gros sites de e-commerces ainsi que des entreprises influentes.

Les services proposés par OVH

OVH est sans aucun doute l’une des entreprises d’hébergement qui proposent le plus de services.

Je peux vous assurer que sa carte d’offres est extrêmement diversifiée et peut même décourager les plus braves.

Mais pour que vous ne vous perdiez pas dans ce dédale incompréhensible, j’ai décidé de vous faire un bref topo de ce qu’elle propose.

Ainsi, OVHcloud offre des services de :

Si les autres forfaits offrent des fonctionnalités plus ou moins correctes (et je dis bien plus ou moins.), l’hébergement mutualisé OVH est devenu un véritable handicap pour la firme et ce, pour plusieurs raisons.

OVH : la descente aux enfers

Si vous êtes ou si vous étiez un utilisateur des services de cette entreprise, vous vous êtes sûrement rendus compte, comme moi, que la dégradation des prestations d’OVH ne s’est pas fait du jour au lendemain,

Cette dernière a commencé le 10 mars 2021, lorsque l’un des datacenters de OVH prend feu au milieu de la nuit.

Même si les pompiers sont arrivés relativement vite pour maîtriser les flammes, les dégâts sont importants.

Un des centres a été totalement détruit tandis qu’un autre a subi des dommages importants.

Ce jour-là, ce ne sont pas moins de 4 millions de sites qui sont tombés en panne, soit près de 2 % des sites web Français.

De plus, l’incendie n’a pas seulement touché les particuliers et les entreprises, car les répercussions se sont aussi fait sentir au niveau du gouvernement et des cybercriminels.

Cet incident a eu un impact considérable sur les services proposés par OVH.

En effet, depuis peu, l’entreprise est sujette à de nombreuses difficultés et peine à satisfaire sa large clientèle même si elle s’est efforcée de remplacer rapidement les machines qui ont été détruites.

L’une de leurs faiblesses les plus flagrantes se trouve d’ailleurs dans leur offre d’hébergement mutualisé OVH.

La réputation d’OVH en berne

Pendant très longtemps, Ovh est resté leader sur le marché de l’hébergement web.

Et pendant très longtemps, sa réputation n’a pas failli.

L’ancienneté et l’autorité de l’hébergeur l’ont même conduit à devenir le premier hébergeur français.

Mais il faut bien admettre que cette réputation a pris pas mal de plomb dans l’aile.

Ovh a notamment du encaisser l’arrivée sur le marché d’une concurrence toujours plus féroce.

Ce qui l’a mené à baisser drastiquement ses tarifs, notamment en dédié.

Le problème, c’est que la qualité des prestations proposées par l’hébergeur a également baissé.

Résultat : un nombre croissant de clients mécontents, dont beaucoup ont, comme moi, décidé d’héberger leur site ailleurs.

Mais pourquoi l’hébergement mutualisé Ovh est-il une mauvaise idée ?

Retour sur la notion d’hébergement mutualisé

Si vous êtes un débutant dans l’univers du web et de la création de site, tous ses termes peuvent vous paraître totalement saugrenus.

Avant de continuer, je vais donc essayer de vous éclairer un peu sur le sujet.

Pour faire simple, un service d’hébergement mutualisé est un serveur qui est partagé entre de nombreux utilisateurs.

Les ressources de ce dernier peuvent donc être exploitées par différents sites à la fois sans qu’ils n’empiètent l’un sur l’autre.

L’hébergement mutualisé est une alternative idéale et peu coûteuse pour les petites entreprises ainsi que pour les amateurs de web qui souhaitent créer leur tout premier site.

Cependant, son utilisation s’avère être problématique si vos besoins deviennent trop importants.

Dans le cas présent, l’hébergement mutualisé d’OVH présente de nombreuses restrictions, surtout si votre site enregistre un trafic important.

En soi, les services d’hébergement mutualisés ne sont donc pas mauvais.

Pourtant, même s’il est considéré comme le numéro 1 dans ce domaine, si vous décidez de souscrire à une offre d’hébergement mutualisé chez OVH, vous risquez d’être surpris.

Mais pas agréablement surpris, loin de là.

Hébergement mutualisé OVH : pourquoi c’est une mauvaise idée ?

Avant d’aborder le sujet, je souhaite vous préciser une chose.

C’est que toutes les critiques que je formule à l’égard du serveur mutualisé Ovh sont fondées.

Fondées sur mon expérience personnelle avec cet hébergement en l’occurrence.

Vous l’aurez compris, j’ai moi-même hébergé mes sites en mutualisé chez Ovh pendant longtemps.

Et je me suis heurté à de nombreux problèmes tout au long de mon abonnement.

Déjà, il faut savoir que l’offre d’hébergement mutualisé Ovh est très restrictive, notamment en terme de bande passante.

L’espace de stockage mis à disposition est également limité, ce qui n’est pas sans poser quelques problèmes.

Si vous aimez les sites WordPress, vous risquez notamment d’être déçu au moment de faire les mises à jour.

Certains thèmes et plugins sont en effet incompatibles avec un serveur mutualisé Ovh.

Tout simplement parce qu’ils sont trop lourds pour que les serveurs mutualisés d’Ovh les supportent.

Je sais ce que vous allez me dire : pourquoi ne pas être passé à une offre dédiée ?

Simplement parce que les avis clients ne sont guère plus élogieux à ce sujet.

Plutôt que de rester sur une offre d’hébergeur mutualisé Ovh qui ne convenait pas à mes besoins, j’ai donc décidé de changer d’hébergeur.

Un service client pas terrible

En plus de proposer des services peu élogieux, OVH semble aussi ne pas être disposé à y mettre du sien pour aider ses clients.

Pour cause, si vous rencontrez des problèmes avec votre site ou que vous essuyez une panne que vous devez régler rapidement, vous ne serez pas au bout de vos peines.

Il faut savoir que le support clientèle d’OVH est beaucoup moins performant que ce qu’il ne laisse paraître.

Même s’il existe différents moyens de le contacter, il vous faudra attendre plus d’une heure pour être reçu par un opérateur.

Et là encore, ses réponses peuvent ne pas être adaptées à la nature de votre souci, surtout s’il s’agit d’une défaillance spécifique.

De plus, si vous souhaitez bénéficier d’une assistance plus rapide et plus personnalisée, il faudra mettre la main au portefeuille et débourser pas moins d’une cinquantaine d’euros.

Ça fait un mauvais point en plus pour cette firme prometteuse en sachant qu’OVH avait pour vocation d’étendre son influence à l’international.

Quelle alternative au serveur mutualisé OVH ?

Comme vous l’avez deviné, j’ai dit adieu à l’hébergement mutualisé Ovh.

Lassé de toutes les pannes sur mes sites, j’ai décidé de passer chez PlanetHoster.

Et je ne le regrette clairement pas !

Ici, pas de fioritures : l’hébergeur propose seulement deux offres, en mutualisé ou en dédié.

Les tarifs démarrent à 6 euros par mois pour du mutualisé, et 50 pour du VPS Cloud.

Chaque abonnement peut être assorti d’options pour s’adapter au mieux aux besoins de chacun.

Si vous aussi vous voulez laissez tomber l’hébergement mutualisé Ovh, j’ai une bonne nouvelle pour vous.

En passant par ce lien pour vous inscrire à PlanetHoster, je vous offre en effet 10 % sur le prix de votre abonnement (entrez le code promo PHA-mh10-10)

C’est une bonne occasion de découvrir toute l’efficacité de cet hébergeur.

En somme, mais si cette entreprise d’hébergement propose des offres qui n’en finissent plus (et je pèse mes mots.), la qualité n’est pas toujours au rendez-vous,

C’est surtout le cas de l’hébergement OVH mutualisé qui m’a beaucoup déçu et qui m’a contraint à changer de fournisseur pour mon site.

Et ce, même si je suis un habitué de leurs services depuis de nombreuses années.

Je vous conseille donc de ne pas vous laisser leurrer par les coûts de leurs noms de domaine qui, je vous l’accorde, sont les plus compétitifs du marché.

À propos de l'auteur

Ingénieur de formation et web entrepreneur depuis 2013, j'accompagne les entrepreneurs ambitieux à développer un business rentable.

Richard

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoignez la communauté

Recevez par email des vidéos et conseils exclusifs pour développer votre business

>