Comment utiliser le marketing de soi pour se vendre ?

1 Shares

En France, apprendre à se vendre est parfois mal vu.

Pourtant, en regardant de plus près, on peut vite se rendre compte que c’est une technique marketing essentielle.

La concurrence sur le marché de l’emploi peut-être rude, et il n’est pas facile de sortir du lot.

Apprendre à se marketer est devenu essentiel pour valoriser son travail de manière efficace.

À l’heure ou les recrutements se font sur LinkedIn, l’art du self-branding est devenu un outil indispensable du chercheur d’emploi et du freelance à la recherche de clients.

Pour progresser dans le monde professionnel ou obtenir le travail de ses rêves, il faut savoir quand, et comment parler de soi.

Afin de ne pas rater votre présentation, voici quelques conseils pour utiliser le marketing de soi.

Qu’est-ce que le marketing de soi ?

Le marketing tel qu’on le connaît généralement, est au cœur de la création des stratégies entrepreneuriales.

C’est cette technique qui aide à définir le positionnement des produits ou services d’une entreprise.

Il s’agit de proposer un produit sur le marché tout en lui apportant des caractéristiques différentes de ses concurrents, afin de se démarquer et de répondre aux besoins des clients.

Le marketing de soi, aussi appelé personal branding ou self-branding, vous permet de développer votre image professionnelle, et peut-être votre carrière.

Avec Internet et notamment les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn, il est dorénavant possible de faire sa promotion soi-même.

Toutefois, pour que cela soit possible, il faut apprendre à gérer son image sur le web, et être actif.

En plus de cela, il faut arriver à parler de soi de manière à se démarquer des autres internautes.

Il est donc nécessaire de mettre en place une stratégie de communication orientée vers vos compétences, vos valeurs, votre influence, etc.

Vous devenez votre propre agent, votre propre vitrine, votre propre ambassadeur.

Comment établir sa stratégie de marketing de soi ?

1. Définir ses objectifs et son profil pour un self-branding efficace

  • Déterminer son objectif. Pourquoi avez-vous besoin de travailler votre personal branding ?

    Vous pouvez faire appel au marketing de soi pour : rechercher un emploi, trouver de nouveaux clients, devenir un leader d’opinion, gravir les échelons dans votre société, faire connaître votre marque, etc.
  • Choisir sa cible. Vous devez connaître votre cible afin d’utiliser le même langage social lorsque vous interagissez.

    Est-ce un responsable ? Une agence de recrutement ? Des influenceurs ? Des créateurs de contenu ?
  • Identifier ses forces et ses faiblesses. Connaître vos atouts est essentiel pour être en mesure de vous vendre par la suite.

    Cependant, prendre conscience de vos faiblesses vous permet d’anticiper d’hypothétiques remarques ou questions.
  • Créer une promesse. Afin de définir la direction de votre plan de communication, vous devez définir votre promesse.

    C’est le message principal que vous allez faire passer.

    Il doit vous permettre de vous différencier, de vous faire remarquer, de montrer votre valeur ajoutée.
  • Définir la preuve de ses compétences. Qu’est-ce qui prouve que votre promesse est honnête ?

    La preuve sera définie en fonction de la promesse choisie précédemment.

    Si vous êtes spécialiste dans les montages vidéos avec effets spéciaux par exemple, mettez en avant vos réalisations ou votre formation.

    Vos compétences sont l’un des éléments essentiel du marketing de soi.
  • Lister les bénéfices. Cette étape pourrait être traduite par la fameuse question en entretien d’embauche : Pourquoi vous et pas un autre ?

    Montrez ce qui vous différencie et ce que vous pourriez apporter.

    Êtes-vous disponible toute la semaine ? Pouvez-vous vous déplacer facilement et rapidement ? Réalisez-vous les tâches de manière efficiente ?
  • Choisir son positionnement. Quelle va être votre approche ?

    Vous pouvez choisir de rester très professionnel ou d’utiliser un ton plus léger.

2. Apprendre les bases de la communication pour les adapter à son personal branding

  • Apprendre à se pitcher pour faire le marketing de soi. Le pitch est un discours rapide et concis qui a pour but de vous vendre.

    Puisqu’il parle de vous et de vos compétences, n’hésitez pas à le préparer en avance.

    Pour qu’un pitch soit efficace, vous devez arriver à convaincre votre interlocuteur de votre valeur, le temps d’un voyage en ascenseur…
  • Utiliser les émotions. Pour convaincre un interlocuteur, vous pouvez faire appel à des faits concrets.

    Afin de persuader, vous devez utiliser les émotions.

    C’est le principe du marketing de persuasion.

    Jouer avec le “feeling” peut faire oublier le théorique (votre CV) pour faire place à votre personnalité et à vos valeurs.
  • Faire passer un message clair. Il est important d’être capable de résumer son activité ou son métier en 2 ou 3 mots.

    Pour cela, vous pouvez opter pour des titres d’emplois classiques ou utiliser des titres interpellants.
  • Mettre en avant ce qui différencie. La concurrence est rude et vous devez être capable de briller parmi la foule.

    Sortez du moule et cultivez votre différence.

    N’ayez pas peur de mettre en avant votre singularité et de vous imposer.
  • Rester soi-même. N’en faites pas trop et ne cherchez pas à vous survendre.

    Soyez sincère.

    Il est parfois plus intéressant d’avoir un parcours imparfait mais enrichissant, plutôt que parfait et sans intérêt.

3. Gérer son image pour avoir un bon marketing de soi

  • Maîtriser son image et sa e-réputation. La personnalité publique est essentielle dans le marketing de soi.

    Peu importe votre objectif, les personnes avec qui vous interagissez consultent forcément votre profil avant de s’engager professionnellement avec vous.

    Veillez donc à gérer vos posts publiques, votre orthographe, vos partages, etc.
  • Être professionnel lors de ses échanges. Le professionnalisme se traduit par la préparation de ses entretiens téléphoniques, le vocabulaire, l’amabilité, l’écoute active, la qualité des interactions, etc.
  • Adopter une tenue adaptée. On dit que l’habit ne fait pas le moine, et pourtant.

    La première impression que vous donnez passe par votre apparence.

    Coiffure, vêtements, chaussures, vous devez être irréprochable, ou du moins adapter les codes stylistiques du domaine que vous souhaitez représenter.

4. Utiliser ses réseaux sociaux

  • Passer ses réseaux sociaux personnels en privé. Ce point rejoint le point de la e-réputation.

    Si vos réseaux sociaux ne sont pas un outil professionnel ou qu’ils ne montrent pas votre savoir-faire, passez vos profils en privé.

    Ainsi, vous évitez de laisser traîner des contenus compromettants.
  • Être actif et visible sur les réseaux sociaux. Les plateformes sociales peuvent être de véritables leviers de visibilité.

    Tout comme ils peuvent vous desservir, ils peuvent également donner une bonne image de vous et de vos compétences.

    Pour cela, choisissez des réseaux sociaux adaptés à votre domaine.

    Créez ensuite des interactions avec les internautes en donnant une bonne image de vous. 
  • Partir à la rencontre de ses semblables pour créer des connexions. On ne travaille jamais assez son réseau.

    Pour atteindre votre cible, il vous faut probablement de la visibilité.

    Pour cela, vous pouvez rejoindre des groupes, participer à des conférences et des meetings, rejoindre des associations, etc.

Gérer son image de marque est un véritable travail.

Il faut du temps avant de maîtriser son image en ligne, et pourtant, vous n’avez qu’une chance de faire une bonne première impression.

Réalisez donc ces quelques étapes pour utiliser le marketing de soi efficacement et atteindre vos objectifs.

1 Shares

Laisser un commentaire